31 Janvier 2007

Permalink 18:22 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 100 mots  

Une vedette est née

Ainsi, le conseiller municipal de Hérouxville, André Drouin, va être à Tout le monde en parle dimanche.

Après le maire de Huntingdon, qui est devenue une célébrité nationale après avoir imposé un couvre-feu, voilà qu'un autre élu obscur est projeté sous les projecteurs grâce à un règlement débile.

Va-t-il avoir une émission de radio? De télé?

Restez à l'écoute!

Vous êtes maire d'un village perdu, et vous voulez vous sortir du trou? Passez une loi surréaliste, les médias du Québec dérouleront leur tapis rouge pour remplir leur temps d'antenne!

Commentaires:

Commentaire de: Nick Patrick Marois
Ah bien, chacun son 15 minutes de gloire!
Reste à lui de voir si il va continuer à s'y plaire dans les médias.
Je regarderai mais parce que j'aime l'émission et non pour l'homme quoi que...
...j'ai hâte de voir ça!
Permalien 2007-01-31 18:39:17
Commentaire de: Patrick Bernier
j'ai esquissé un sourire quand j'ai entendu le maire d'Huntingdon dire: "Maintenant, Hérouxville, c'est le village des "valeurs"!" :) trop drôle!
Permalien 2007-01-31 18:45:46
Commentaire de: Normand ajoindre
Peut-on reprocher à quelqu'un de jouir des plaisirs d'être une vedette ?
Permalien 2007-01-31 18:57:11
Commentaire de: Louis P.
Moi je pense qu'il y a plus d'inconvénients à être une vedette parce qu'en général il y trop de monde jaloux et foncièrement con qui ne cessent de toujours leur chercher des bibittes parce qu'ils deviennent des cibles publiques. Moi je ne les envie pas.
Trop tordant Pat en passant le commentaire de Gendron hahaha on dirait de l'humour triple sens à la Fred Pellerin.
Permalien 2007-01-31 19:13:24
Commentaire de: Yunix _
Pas vedette à peu près, ils en ont parlé au journal local d'Edmonton hier...
Permalien 2007-01-31 19:31:31
Commentaire de: Louise Blais
Dites ce que vous voulez, mais il n'est nécessaire d'être un orateur chevronné ou d'être allé à l'université pour avoir de bonnes idées,et être capable de poser des gestes concrets pour sauvegarder notre identité de québécois, j'aimrai bien que notre premier ministre provincial ou fédéral se tienne debout en imitant ce maire. Car j'en ai plein le dos d'avoir à se plier pour ces émigrants!
Permalien 2007-01-31 19:53:39
Commentaire de: Geneviève Piquette
Pourquoi pas ?

Il a réussi à faire brasser les Québécois mieux que des centaines de spécialistes autour de tables rondes avant lui.


Permalien 2007-01-31 20:56:41
Commentaire de: tann nne
N'en déplaise à M. Martineau, ce règlement "débile" n'aurait jamais germé dans l'esprit de certains conseils municipaux si notre société ne s'était pas trouvé devant une question non-résolue et qui tarde à être clairement résolue par les paliers de gouvernements compétents. On peut bien rigoler sur la forme que prend cette règlementation mais l'idée de fond semble de nos jours faire consensus dans notre province.

En ce qui concerne le maire devenu célébrité de l'heure, si il démontre un talent d'orateur je ne vois pas pourquoi il ne pourrait réussir dans le domaine des médias :) L'avenir le dira haha
Permalien 2007-01-31 21:03:22
Commentaire de: morax morax
@ Louise Blais

Tout à fait d'accord, vous n'êtes pas la seule à en avoir plein le c...asse de se faire dire quoi faire par une minorité qui se croit tout permis. Si il y a assez de monde qui disent tout haut les vraies affaires, ils ( les minorités) comprendront peut-être que ils sont ici CHEZ NOUS.
Permalien 2007-01-31 21:05:58
Commentaire de: claude bonneville
Si je me fie aux émissions de radio et tv, la majorité des québéquois sont d'accord avec ce qui se passe à Hérouxville. Ma question est la suivante:

De quel droit utilisez vous le mot débile, qui êtes vous pour juger les gens,avez vous la science infuse. Faites votre travail de journaliste qui consiste à être impartial.
Permalien 2007-01-31 21:14:04
Commentaire de: JG Cloutier
tres bonne initiative deM Drouin mais en passant a guy a il va se faire ridiculiser il n'aurait pas du accepter l'invitation a l'emission, j'espere qu'il n'a pas peur du ridicule. bonne chance
Permalien 2007-01-31 21:14:33
Commentaire de: Bob Smith
Tantot a l'emission de Gendron, la recherchiste a dit qu'ils ont essayes de contacter M. Drouin et ils se sont fait repondre qu'il n'accorde plus d'entrevues aux medias locaux, qu'il se concentrait desormais qu'au medias internationaux. On appelle ca une tete enflee !!
Permalien 2007-01-31 22:25:31
Commentaire de: Réjean Asselin
Merde c'est pas vrai !

Après les insignifiants de Loft Story je croyais que nous avions atteint le sommet de l'absurde !

Sommes nous la seule société a faire de nos crétins des veudettes ?
Permalien 2007-01-31 23:12:52
Commentaire de: Y T
@Claude Bonneville
Je pense pas que Richard Martineau juge qui que ce soit.
Il a qualifié le règlement de débile pas le maire. On a tous le droit de porter un jugement sur un règlement.
Permalien 2007-01-31 23:22:13
Commentaire de: Gabriel Dupuis
Je suis originaire de Huntingdon. Au fond, c'est une ville très ordinaire, similaire à des dizaines d'autres au Québec. Un village charmant et paisible, quoi.

Peu de gens savent que Stéphane Gendron est un nouveau venu à Huntingdon. Nul besoin de dire que la compétition n'a pas été très féroce pour obtenir le poste de maire (qu'à peu près personne ne voulait).

Depuis l'affaire du couvre-feu, j'ai toujours eu l'impression que M. Gendron s'est servi de notre ville comme rampe de lancement vers une carrière médiatique.

Alors, au nom des milliers de citoyens de la campagne qui en ont marre de passer pour des guignols sous-éduqués à cause des ambitions de leurs élus, je propose de promulguer le "Code de vie" suivant à leur intention :

1. Je comprends qu'en tant qu'élu municipal, mon rôle se limitera à la gestion d'enjeux locaux. Je suis donc conscient que la définition du droit criminel et de politiques en matière d'immigration relèvent de l'Assemblée nationale.

L’élu municipal ayant obtenu une invitation à l’émission Tout le monde en parle est présumé contrevenir au présent article.

2. Je promets d'exercer mes fonctions de manière à m'assurer que mes concitoyens ne subissent jamais l'humiliation d'endurer le regard méprisant des autres lorsqu'ils répondent à la question : "Pis, tu viens d'où?"

Comme le conseil municipal d'Hérouxville aime bien le souligner, ce n'est pas que j'ai quelque chose contre les maires de campagne ambitieux... Je veux seulement qu'ils soient bien au courant de leurs obligations envers notre communauté avant de s’y installer.
Permalien 2007-01-31 23:47:03
Commentaire de: Michel Nelson
Quand la très grande majorité des gens sont d'accords avec Hérouxville et qu'en Europe ils font exactement la même chose plus subtilement, je me demande qui est le débile.
En Suisse, seul les immigrants européens sont acceptés, ça veut tout dire. Pas besoin d’ajouter que la lapidation n’est pas acceptée.

Faut dire que les pseudo intellectuels de Montréal viennent de manger toute une claque de la part d'une bande de profonds, appuyés de la majorité de la société Québécoise.

Ca fait mal de se faire dire par tout le monde qu'on est dans le champs, ça reste pris de travers dans la gorge.
Permalien 2007-02-01 00:01:57
Commentaire de: Didi Cool
Monsieur Martineau...vous faites parties des médias vous aussi et vous avez mordu à l'hameçon comme les autres....la preuve : vous avez mis Monsieur le maire sous les feux des projecteurs de votre propre blogue.... ;-O
Permalien 2007-02-01 06:53:56
Commentaire de: Annie Lavoie
Je vous trouve bien snobe monsieur Martineau.

Je ne suis pas sûre que vous auriez les capacités de gérer une ville. C'est facile de parler ou d'écrire, mais quand il faut agir en prenant des décisions peu populaire, ca prend du caractère et du courage ce qui n'est pas votre cas.

Mépriser les gens venant des régions, ce n'est pas gentil de votre part. D'ailleurs, c'est grâce aux régions que la ville de Montréal vit. En plus, beaucoup de gens connus vivant dans votre fameuse ville snobe viennent la plupart des régions. Il y a peu de Montréalais véritables qui sont de grandes vedettes.

Sans les régions, la culture Montréalaise serait américaine et les artistes ne vivraient pas de leur art.

Moi, j'aimais Gendron, parce qu'il apportait une autre couleur et était près des gens.

Vous, je ne suis pas sûre que vous êtes près des gens.

Bye!
Permalien 2007-02-01 09:44:48
Commentaire de: jean bernard
entierement d'accord avec Louise Blaise....comme je l'ai deja dit
Permalien 2007-02-01 10:54:32
Commentaire de: Gobetout X
Je m'attendais à ce genre de dérapage. Le fameux sondage sur le racisme a mis sur la sellette nos peurs, incompréhensions et rejets de ce qui est différent. Parce que certaines personnes ou institutions ont permis des dérogations surprenantes à des individus ou des minorités au lieu de se tenir debout et dire non, nous sommes maintenant devant une problématique qui commence à faire boule de neige. Plusieurs sentent maintenant leur identité et leur manière de vivre ébranlées... et font tout pour tenter de corriger le tir.
Permalien 2007-02-01 15:45:37
Commentaire de: Stéphane Gendron
Vraiment étrange: je viens de lire ce commentaire de Richard qui me fait sauter quelque peu:
"Après le maire de Huntingdon, qui est devenue une célébrité nationale après avoir imposé un couvre-feu, voilà qu'un autre élu obscur est projeté sous les projecteurs grâce à un règlement débile."

Ah bon ?! Mon règlement de couvre-feu était débile - un peu comme Hérouxville. Pourtant, ce même Richard en discutait en grillant une bonne cigarette un soir de débat à TQS. Il me disait être conscient de toute la problématique et qu'on n'avait plus le choix... que c'était très bon ! Vraiment du n'importe quoi ! Au moins, l'expérience de TVA/Journal de Montréal durant la campagne a permis d'éduquer un peu plus Richard sur la réalité des régions. Monsieur Martineau vient de constater qu'il existe des gens intelligents en région, avec beaucoup de créativité ! Richard 1 47 ans, il n'est jamais trop tard...
Permalien 2007-08-01 16:22:46

Laisser un commentaire:

Vous désirez réagir à cet article?
au Passeport Canoë pour laisser un commentaire.