13 Février 2009

Permalink 20:28 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 316 mots  

Une guerre inutile

Une escouade de 700 policiers de Montréal, Laval et Longueuil, de même que des agents de la SQ ont frappé un gang de rue, ami des Hell's.

Résultat: une quarantaine d'arrestation pour banditisme et trafic de drogues.

Question quiz: croyez-vous qu'il est plus difficile de trouver de la drogue aujourd'hui qu'hier?

Non.

Croyez-vous qu'il y aura moins de revendeurs dans les rues?

Non. Ceux qui sont en prison ont été remplacés.

Croyez-vous qu'il y a moins de consommateurs de drogues?

Non.

Qu'est-ce que cette opération coûteuse a accompli?

Pas grand-chose. On continue de produire, de distribuer, de vendre et d'acheter de la drogue.

Tant qu'on n'aura pas pris le taureau par les cornes, on ne règlera strictement rien. On continuera d'investir des milliards de dollars dans une guerre condamnée à l'échec.

Il est temps d'aborder le problème de la drogue sous l'angle MÉDICAL et non JUDICIAIRE.

Tant qu'il y aura une demande, il y aura une offre.

Le crime organisé s'enrichit car il vend un produit que NOUS VOULONS ACHETER. C'est ça, le fond de la question.

Si on ne voulait pas se droguer, il n'y aurait pas de vendeur de drogues.

Si MacDo fait du fric, c'est parce que nous mangeons des Big Macs. Si les Hell's et les gangs de rue font du fric, c'est parce que nous consommons de la drogue.

On pointe la mafia du doigt. Mais, dans le fond, la mafia ne fait que distribuer un produit hyper populaire, que le gouvernement refuse de distribuer sur des bases morales. La mafia est une business. Elle répond à la demande, c'est tout.

Pensez-vous qu'on va mettre un terme à ce business hyper lucratif en envoyant 45 personnes en prison à tous les dix ans?

Si oui, de grâce, donnez-moi le numéro de téléphone de votre pusher. Il est meilleur que le mien.





Commentaires:

Commentaire de: Donald Poirier
Le problème avec la drogue...est le mal de vivre...Tout simplement.
Permalien 2009-02-13 20:36:11
Commentaire de: Dave Thompson
La seule raison pourquoi les drogues sont encore illégales c'est à cause que ça profite au crime organisé, et par conséquent aux politiciens, aux chefs de police, aux juges.

Et ça c'est sans parler des industries qui font des profits à militariser la police, à construire des prisons, tout l'argent fait par les avocats, les juges.

Quand un policier fait une saisie et trouve 50,000$ cash, pensez-vous vraiment que c'est juste ça qu'il y avait? Les policiers sont les premiers à profiter de cette corruption, et la corruption monte toujours dans les rangs.
Permalien 2009-02-13 20:39:19
Commentaire de: Denis Gauthier
Selon Martineau, on devrait arrêter de poursuivre les criminels reliés à la drogue. Bizarre! Bizarre!

Selon lui, il faut prendre le taureau par les cornes mais omet de nous dire comment concrètement!

"Abordons le problème sous l'angle médical" ajoute-t-il. Cibole. Ça fait longtemps que c'est fait et qu'on sait que la drogue détruit l'être humain.

Ah oui! J'ai trouvé sa solution : interdisons au gens d'acheter de la drogue. LOL
Permalien 2009-02-13 20:52:55
Commentaire de: Jorge Getty
Comme la saucisse Hygrade..
Permalien 2009-02-13 20:56:45
Commentaire de: Pierre Blais
D`accord, mais le problème est qu`on est voisin du pays qui est le plus grand consommateur de drogue au monde... et qui religieusement croit a la prohébition même si cela n` a jamais donner de résultats.
Je crois qu`il serait préférable de faire comme l`Australie qui s`en mèle si seulement il y a violence.
Il y font de même avec la prostitution.
Mais l`Australie est au milieu du pacifique, loin de l`empire américain. Nous , nous somme a sa porte et on y exporte beaucoup, alors il faut faire avec et en plus les reformiste de l`ouest de Harper son bien d`accord avec la politique américaine.
Permalien 2009-02-13 21:08:43
Commentaire de: Aéro planeur
Pour la médicalisation de la drogue au lieu de sa judiciarisasion, je suis d’accord.

Par contre, je ne suis pas prêt à dire que les opérations policières de servent à rien. Avec ce genre d’opération, nous avons un pusher dans toutes les rues, et non dix.

Ça serait moche de vivre dans un monde où la plupart des hommes sur la rue seraient des pushers.
Permalien 2009-02-13 22:28:04
Commentaire de: Raymond Morneau
"Il est temps d'aborder le problème de la drogue sous l'angle MÉDICAL et non JUDICIAIRE."
C'est ça...
Une ptite pilule pour les drogués
Une ptite pilule pour les alcolo
Une ptite pilule pour les batteurs de femme
Une ptite pilule pour les pédophiles et les violeurs(Viasec...les couilles sèchent et tombent)
Une ptite pilule pour les voleurs de banque plus un ptit chèque de 1 million avec ça.

Tant que nous n'aurons pas un systhème judiciaire qui décourage la criminalité, il y aura des criminels. Il faut décourager la criminalité en touchant les criminels là où ça fait mal.

Nos prisons sont des écoles du crime et pour le criminel qui souvent se retrouve avec une peine bonbon de quelques mois, ce n'est qu'un changement d'adresse temporaire plus une occasion de se mettre à jour, de remplir son carnet d'adresse de nouveaux amis très recommandables et de préparer sa nouvelle vie criminelle qui commencera bientôt.

Le crime c'est aussi une business pour les avocats, qui s'évertuent à trouver la petite faille dans le systhème judiciaire ou dans la preuve pour permettre au criminel de retrouver sa liberté même s'il est coupable.

Le criminel se retrouve en prison pour quelques mois et vie dans un contexte qui est souvent meilleur que celui dans lequel il vivait auparavant. Le jour où il aura quelqu'un qui mettra ses culottes et qui nous ramènera les travaux forcés, il y aura un début de changement.

Allez "MOM" enfile tes chaines et à matin on va aller ramasser les déchets dans les ruelles du centre-ville. Décourage toi pas parce que après demain on va faire une digue de sac de sable sur le bord de la rivière des prairies et on va aller l'enlever dans 2 semaines. La semaine prochaine on t'enmène en voyage sur les rives du St-Laurent et tu vas connaitre les 2 cotés comme ta poche et t'auras pas le temps de prendre des photos.

...et la Charte des droits et liberté...oublie-là car tu n'est pas en liberté!
Permalien 2009-02-13 22:29:28
Commentaire de: Jean-Francois Cloutier
je conseil a tout le monde qui s'intéresse de près ou de loin a ce sujet de louer ou acheter l'excellente série produite par HBO : The wire


Permalien 2009-02-13 22:37:59
Commentaire de: Jocelyn Ouellet
Bonjour,
C'est clair que la solution serait d'avoir une "société des droques" comme on a une société des loteries et une société des alcools.
Et avec l'argent que l'étât ferait, il pourrait payer pour le traitement des drogués qui veulent s'en sortir.
Cependant notre société hypocrite pousserait les hauts cris et jamais aucun gouvernement n'aura suffisamment de couilles pour même l'envisager.
C'est mieux que ça se fasse à la cachette, en réalité au vu et au su de tout le monde, et que ça fasse vivre des criminels... et une gang d'épais de la police...
Permalien 2009-02-13 22:43:45
Commentaire de: Pas De Bullshit
La solution , légaliser les drogues douces et qu'elle soient disponibles à la SAQ.

Les sommes dépensées pour la répression , pourrait servir à des choses bien plus utiles.

Quand la police arrête 20 pushers , il y en aurait 200 prêts à prendre leurs places.

Le meilleure moyen de faire cesser le trafic illégal de drogue , serait que le gouvernement la vende moins cher...
Permalien 2009-02-13 23:23:23
Commentaire de: Charles Gauvin
C'est tellement limpide dans ma tête...

Et cela... depuis d'innombrables jours de l'an et surtout depuis que des viaducs nous tombent sur le top de char...

CALVAIRE !

Je trouve ça tellement CON et arriéré mental de constater que les autorités de tous niveaux n'aient pas encore eu encore la présence d'esprit de légaliser certaines drogues. Des drogues que tout le monde prends ou a déjà pris dans sa vie.

Tout le monde connaît kekkun qui prends de la dope de temps en temps ou, kekkun qui en prends souvent...

Whatever ! On s'en fout.

Personne ne fait de cas avec le voisin qui prend un coup de vodka de temps en temps... Elle est OÙ la différence ?

Tout ça pour moi ... c’est d'un ridicule abominable quand je constate le si mauvais synchronisme qui existe entre la réalité quotidienne des gens ordinaires qui habitent ici au Québec, à Montréal ou ailleurs, et les actions de répression dictées par les décideurs politiques qui, d’après moi, boivent beaucoup trop de vin lors de leurs dîner d’affaires inutiles.

On met en arrestation les Méchantes Têtes des gangs de rue et ça donne un baume aux gens qui écoutent les nouvelles. Les gens qui travaillent dur et se lèvent tôt le matin pour aller bosser éprouvent une vive satisfaction en sachant que des individus qui gagnent des fortunes de façon illicite, seront punis.

Pas eux.

LE CRIME NE PAIE PAS … à la fin du compte.

HOSTIE DE QUÉBEC... CHU TANNÉ !!!

CIAO
Permalien 2009-02-13 23:41:12
Commentaire de: Bernard Gervais
Chaque fois que je vois à la télé un reportage nous montrant des agents de la SQ ou de la GRC étaler fièrement, devant les journalistes, des plants de cannabis qu'ils ont trouvés, on dirait que ces policiers font cela pour épater la galerie, pour nous montrer qu'il ont réalisé un grand coup, pour nous faire croire qu'il y a désormais moins de drogue en circulation, alors que nous savons tous qu'il n'en est rien !
Permalien 2009-02-13 23:54:17
Commentaire de: Raymond Morneau
@martineau
"Si oui, de grâce, donnez-moi le numéro de téléphone de votre pusher. Il est meilleur que le mien."

À la place, appelle ce numéro:
Narconon 1-877-782-7409
24 heures par jour, 7 jours par semaine
Permalien 2009-02-14 00:19:53
Commentaire de: Paul Tergeist
La source du probleme c'est comme tu dis c'est l'argent.
Le but premiere des trafiquants c'est pas de geler le monde,c'est de faire du $.

Même le pot pousse dans les arbres pis l'monde en achetent pareil :0D

Je penses pas quand égalisant ça serait mieux.
Les cigarettes et la boisson sa continue toujours.

Faut éliminer l'argent :D
Permalien 2009-02-14 00:36:32
Commentaire de: George Lemay
Amsterdam.

La solution.

Le meilleur compromis possible.

Que Montréal devienne l`Amsterdam de l`Amérique,bordel.

On a la ville idéale pour ça:on a d`la bonne musique,on a le night life,on a les festivals,les feux d`artifices,les plus belles filles du monde(ex aequo avec le Brésil),et j`en passe.Bref,on a tout pour se faire une réputation de "ville de tous les plaisirs",de ville de party,de ville libre "là où il fait bon vivre",et en profiter en passant pour s`en mettre plein les poches.

Et bien sûr,on a la ressource.Le Québec étant un des plus gros exportateur de cannabis au monde,il y aurait de quoi refaire les routes de toute la province!

Mais évidemment,il y aura toujours des vierges offensées qui verront dans cette idée une abomination;des gens qui auraient trop peurs que Montréal ne devienne un gros bordel à ciel ouvert,une sorte de ville de la honte ou je ne sais quoi encore.

Genre,comme si ce n`était pas déjà le cas...

Que l`on s`assume,à la fin!

Montréal n`est pas Paris,Venise,Lisbonne ou Rome.

Montréal,c`est Montréal.Le Montréal de "Montréal -40",de Malajube.

C`est-à-dire,une ville progressiste,une ville de trippeux,une ville où,déjà,les jeunes Américains viennent l`été se soûler la gueule parce qu`ils n`ont pas encore 21 ans.

Bref,Montréal,avec sa facilité à s`acheter de la drogues et à se payer des putes(désolé pour la rudesse),est déjà l`Amsterdam de l`amérique.

Sauf que ce sont les criminels,à la fin,qui s`en mettent plein les poches,et non la ville,les gouvernements et les commerces.

Ok,j`arrête là,parce que je commence à me dire que ce serait rop l`fun,que tout cela serait trop bon pour la ville,pour la province.

Amsterdam est-elle devenue la honte de l`Europe,du monde?

Non!Toute le monde connaît cette ville maintenant,et plein de gens la visitent,la citent en exemple;comme voix d`avenir,de changement,et l`on sait tous pourquoi c`est comme ça!

Mais non,l`on va continuer comme on est parti.

Les gens s`achèteront de la drogue dans la rue,et nous continuerons de voir les gangs criminalisés faire la Une des journaux.

On va continuer comme ça,tout va tellement bien.

On va continuer à regarder les touristes venir enrichir les proxénètes,les motards criminalisés et les mafieux.

On va fermer les yeux sur tout ça,prendre notre chars,aller en ville,pis scraper nos tires dans les nids de poule..

Quel beau projet,quelle évolution,quelle belle vision d`avenir pour le 21e siècle!

À bas le conservatiste,vivre le libre choix et les villes progressistes.
Permalien 2009-02-14 00:39:49
Commentaire de: Michel Villeneuve
Entre temps il y a toujours " Narcotiques Anonymes "
www.naquebec.org
Permalien 2009-02-14 00:47:04
Commentaire de: Dave Thompson
Ceux qui pensent qu'on peut règler un problème en le rendant illégal sont les premiers coupables de tout ce merdier.

Ceux qui pense que c'est possible ou constructif d'interdire des produits qui sont en demande sont les vrais coupables de tous les problèmes reliés à la criminalité des drogues.

Le crime organisé fait de l'argent à un niveau inconcevable à cause que le monde sont trop caves pour comprendre que ça sert à rien de rendre un produit illégal, ça empire le problème.

Et le crime organisé corrompt la police et le gouvernement, c'est pour ça qu'ils veulent garder un statu quo qui les avantage personnellement au détriment de tout ceux qui payent pour continuer cette guerre, ou qui payent de leur santé avec des drogues sans contrôle de qualité.

Il y a aujourd'hui autant de personnes addict à l'héroïne que dans le temps qu'elle était légale.

C'est la faute de ceux qui pensent que le crack doit être illégal que mes amis et ma famille sont en dangers de se faire attaquer par des crackheads, parce que s'il doit payer 20$ pour sa prochaine dose et qu'il est dans un down, il va tout faire pour avoir sa prochaine dose.

Et ya rien qui va règler ce problème là. La démocratie sert à rien quand c'est question du pot, alors imagine règler des problèmes plus sérieux.

La solution: la décriminalisation complète.

J'irais pas jusqu'à dire que le gouvernement doit s'en mêler, la solution à tous les problèmes du gouvernement c'est de l'enlever de leurs mains.
Permalien 2009-02-14 02:57:08
Commentaire de: Suzanne Lauzon
RIVALISER AVEC LE CRIME EST UNE MISSION IMPOSSIBLE.
Si le gouvernement légalise le pot et devient le distributeur officiel pour les 18 ans ou 16 ans et plus; les pushers criminels s'attaqueront aux plus jeunes et pousserons la vente des speeds et autres cochonneries pour remplacer la perte de ventes de la mari...Le gouvernement pourra jamais rivaliser avec les criminels, on a juste à regarder la vente de cigarette, le gouv. augmente les taxes, les indiens fonds augmentent leurs chiffres de vente.
Permalien 2009-02-14 03:20:31
Commentaire de: Suzanne Lauzon
TUER LA DEMANDE EN METTANT LE PAQUET, LE LAVAGE DE CERVEAU NATIONAL.
Faire la promotion des méfaits des drogues fait parti de la solution. Il ne faut pas seulement éduquer les enfants, mais sensibiliser les parents à l'importance de la sobriété. Et,il faut surtout mettre le paquet, IL FAUT PAS SE GÊNER ET FAIRE un LAVAGE DE CERVEAU NATIONAL. Et il faut criminaliser la consommation. Comme vous dites M.Martineau, il faut tuer la demande.

Les coûts sociaux causés par la consommation des drogues (dites douces) sont gigantesques: soins médicaux, coûts des antipsychotiques et antidépresseurs, l'augmentation d'assistés sociaux, l'augmentation de décrochage scolaire, augmentation de la violence conjugale, augmentation d'enfants mal parentés donc augmentation des coûts de la DPJ,l'absentéiste etc. etc. etc. C'est écoeurant combien ses "christ" de cochonneries nous coûtent chers.
Permalien 2009-02-14 04:03:01
Commentaire de: Suzanne Lauzon
OULIONS LES CAÏDS.
ÉDUQUER, éduquer et réprimander. Donnons des sanctions très très sévères très dissuasives (saisie de la voiture,du cellulaire,amandes et prison) aux petits pushers de la rue qui sont également consommateurs. Oublions le caïd et mettons tous nos oeufs chez les consommateurs.
Permalien 2009-02-14 04:43:04
Commentaire de: j.m. ouellet
il fut un temps ou il y avait la prohibition...boisson interdite......il existait alors des bootleegers.. on a regle le cas ... creer la saq.. le milieu criminel s est donc tourne vers les paris illegaux... on regle le cas avec loto quebec.. il reste donc aux criminels.. la drogue et la prostitution.. logiquement que pensez vous que le gouvernement devrait faire.......ben voyons c est evident.. des centres de distribution pour la drogue et des bordels sous controle de l etat.. comme ca plus rien d illegal................
Permalien 2009-02-14 06:39:17
Commentaire de: Bob Binette
Il ne faut surtout pas oublier que ce sont d'énormes revenus pour nos gouvernements. En plus des impots sur les revenus des gardiens de prisons, des policiers, dea avocats et des juges il y aussi les revendeurs de drogues qui consomment beaucoup de biens taxables. Le pauvre travailleur au salaire minimum qui en fait juste assez pour payer son loyer (sans taxes), n'a pas les moyens de changer son auto chaque année, de changer sa garde-robe régulièrement et encore moins de manger et boire dans les grands restos.
Si nos politiciens voudraient vraiment éliminer ce fléau, ça serait chose faite. La drogue est une grosse business pas juste pour les criminels, mais aussi pour nos gouvernements
Permalien 2009-02-14 07:37:07
Commentaire de: andre gaudreault
Bonjour

Si trouver une solution aux problèmes de la drogue était une chose facile, on aurait réglé ce problème il y a longtemps.

Bien que je ne suis pas totalement d'accord avec Mr Martineau, il faut avouer qu'après avoir dépensé des ressources énormes (700 policiers) il est probablement aussi facile aujourd'hui qu'hier d'acheter de la drogue dans ces quartiers.

Il n'y a vraiment que deux solutions possible pour régler ce problème. 1- On légalise et on remplace les pushers par le gouvernement ou 2- On va en guerre contre la drogue, on donne des soins aux drogués et ceux qui sont pris en vendant de la drogue reçoivent automatiquement une sentence dure de 25 ans.

Ces deux solutioms sont impensables aujourd'hui pour toutes sortes de raisons. Il faudra attendre que la société en ait assez d'enrichir des bandits et de perdre des jeunes vies aux substances.
Permalien 2009-02-14 07:55:57
Commentaire de: martika servant
Je me demande bien pq le gouvernement ne decriminalise pas les drogues douces? ca aiderait ceux qui en ont besoin a des fins medicales et ils feraient de l'argent avec ca!

les drogue dur par exemple je suis pas sur ca c'est pas bon pour la santé ca detruit les gens mais peut etre que si elles etaient legale y aurait moins de marde dedans et que ca serait moins pire je sais pas...

mais en attendant ceux qui vont en prison pour ca sont mort de rire, ils pognent des sentences bonbons, se font de nouvelles connaissances pour pouvoir etre mieux dehors avec leur nouveaux contacts, en dedans ils sont loger, nourrit, s'entrainent, ect

si ca serait comme au US avec les traveaux forcé ils y penseraient deux fois avant de recommencer...
Permalien 2009-02-14 09:04:40
Commentaire de: dominique lavoie
Monsieur Morneau a tout dit: ce sont les sentences-bonbon qui envoient les criminels en colonie de vacances pour quelques mois le temps que leur avocat trouve la petite faille, qui sont responsables. La "bêle" Charte des Droits et Libertés aussi.

La ligne (sans jeu de mots) dure! C'est ce qu'il faut. Remettre le service militaire obligatoire. Donner de vraies sentences. Ne pas hésiter à déporter.S'il faut refaire la Loi pour corriger notre molesse, changeons-la! Les citoyens en ont plein le c.. du laxisme qui protège les bums vs le monde tranquille.

Il restera des vendeurs sur la rue bien sûr. Mais ça en fera une cinquantaine qui ne sera plus en mesure de vendre, de tuer pour le territoire et de prostituer des jeunes filles. Pour une semaine ou deux....

Faut bien commencer quelque part non? Légaliser le pot et en encaisser les profits tout en supervisant, et n'avoir aucune pitié pour les drogues dures: ces dernières sont des meurtres en différé. Des sentences comme celles qui sont données en Turquie, et cesser de transformer les prisons en hôtels de luxe. Ces gars sont des lâches qui pensent d'abord à leur petite personne: devant l'éventualité d'une sentence sévère, ça ne se bousculerait plus pour vendre!

Merci à la "gang d'épais de la police". Sans leur vigilance, on vivrait dans une belle anarchie! Puisque les journaux et la télé ont démontré QUI en majorité a été arrêté, disons que ce n'est pas raciste de ma part de dire que je ne veux pas que Montréal devienne comme leur pays d'origine.

LÀ, monsieur Ouellet, vous vous ennuieriez de la dite gang d'épais.
Permalien 2009-02-14 09:12:34
Commentaire de: jean maltais
C'est ca on légalise toutes les drogues et vogue la galère. On fume, on snif, on s'pique et après on tue du monde et on se fait innocenté parce qu'on était sous l'emprise d'une spychose ou d'une drogue. Quand des enfants entrent dans cet engrenage tu ne sait pas ou ca les mènera. Franchement Martineau j'aimerais mieux couper des têtes que de légaliser les drogues.
Permalien 2009-02-14 10:21:34
Commentaire de: Jacques Gagné
Cela s'appelle l'«Anarchie»... Les étasuniens eux, appelle ça «l'offre et la demande» principe commercial. Le problème est que la demande est trop forte, les profits trop grands et la misère trop présente. Une guerre inutile? Malheureusement, comme avait dit René Lévesque, la police est un mal nécessaire. Mais je dois vous dire que j'aime encore mieux le criminel de droit commun que l'extrémiste religieux. Le premier le fait pour l'argent, l'autre le fait par idéologie (pejor.), mais il tue nombre d'innocents chemin faisant...
Permalien 2009-02-14 11:30:43
Commentaire de: Sébas Paquin
Je suis d'accord avec la décriminalistion de certaines drogues douces(pas le crack et le crystal meth par exemple). Cependant, avec les États-Unis comme voisins, cela ne risque pas d'arriver.

D'un autre coté, si les voyous de gangs de rue ne peuvent plus faire d'argent avec la vente de drogues, que vont-ils faire? Devenir des citoyens modèles? Bien sûr que non! Ils vont se tourner vers des crimes encore plus violents; Invasions de domiciles, hold-ups, agressions à main armée.
Permalien 2009-02-14 11:33:51
Commentaire de: gaetan gagné
Je ne prends aucune drogue mais quand je regardes la Société..des fois ,me dis ....ouin? p,tetre qu un ti jouint me ferait voir le monde plus beau??? :O(
Permalien 2009-02-14 11:47:35
Commentaire de: Dorothy Leigh
Je n'ai pas de solution à apporter. Toutefois, ni le statu quo ni la légalisation des drogues, quelles qu'elles soient, ne m'apparaissent comme un moyen efficace de régler le problème. Les drogues légalisées et soi-disant contrôlées par le gouvernement n'empêcheraient pas le trafic des pushers. Les méthodes changeraient peut-être mais il y aurait quand même des groupes pour vendre moins cher ou ajouter des saloperies pour des effets plus grands ou toutes sortes d'autres pratiques douteuses comme pour les cigarettes de contrebande ou l'alcool frelaté. À mon avis, c'est un fléau qui est là pour rester et avec lequel il faut malheureusement composer. Même les mises en garde et l'information n'ont pas d'effet préventif pas plus que les campagnes de sensibilisation. On n'a qu'à voir ce qu'il en est pour faire échec aux MTS ou à la vitesse et/ou l'alcool au volant ... Utopique d'imaginer que l'être humain soit autre que ce qu'il est. Il restera toujours un pourcentage de têtes brûlées impossibles à "éduquer".
Permalien 2009-02-14 11:50:53
Commentaire de: Hugo Manningham
L'alcool. C'est un psychotrope. Cela modifie le message véhiculé par les neurones, un des effets euphorique est entre autre causé par la déshydratation des canaux sanguins du cerveau si je me rappelle bien. Alors ce n'est pas "mieux". Il n'y a pas d'excuses. Cesser de voir la situation en blanc et noir.

Il faut vivre loin de la prostitution et/ou vouloir se fermer sacrément les yeux pour ne pas voir toute la souffrance qui entoure ce marché sans législation.

L'esclavage, la prostitution, la violence physique et morale extrême (vol, attaques, extorsions, meurtres,) La dégradation des cartiers.

Avec un encadrement cela pourrait se transformer. Ça ne serait probablement pas rose mais à ceux qui sont contre vous voulez que les gens cessent de consommer de la drogue ? Je veux dire : VOUS LE VOULEZ VRAIMENT ? Alors il faut légaliser. Accumulons les statistiques, les meilleurs moyens d'intervention et il y aura des objectifs clairs et atteignable. À défaut d'enrayer le problème il sera alors possible de le réduire à un phénomène purement marginal.

On dit qu'il est plus dur d'arrêter la cigarette que l'héroïne (j'ai un doute mais bon pour ce que j'en sais). Si 70% de la population à arrêter en quelques années après des campagnes massives anti-tabac, vous ne pourrez pas me dire que mon projet est irréaliste.

Ou alors laisser au monde criminalisé (qui est fort parce que criminalisé justement) ça ne cessera tout simplement jamais c'est mon opinion.
Permalien 2009-02-14 11:55:15
Commentaire de: Jean-Claude St-Yves
Je trouve la justice bien obstinée avec ces gens qui traffic tout ce qui paie! Investir 300,000$ pour surveiller un petit vendeur de pot et quand mis sous arrêt, le juge le laissera partir 3 jours plus tard, c'est du pur gaspille!

La meilleure solution serait de faire une loi spéciale qui envoie automatiquement les vendeurs de drogue sous arrêt en Afghanistan pour servir dans les forces armées! Ils pourraient se droguer tant qu'ils le désirent et combattrent les Talibans qui empoisonnent l'air de ce pays. Ils coûteraient pas mal moins cher et risqueraient leur vie pour notre pays.
Permalien 2009-02-14 12:39:18
Commentaire de: clement cardin
"Si oui, de grâce, donnez-moi le numéro de téléphone de votre pusher. Il est meilleur que le mien."


Donc,M.Martineau,vous avouez publiquement que vous achetez de la drogue?

haaaa,le monde du spectacle!
Permalien 2009-02-14 13:35:48
Commentaire de: pierre tremblay
Nous ne sommes pas si loin des Afghans qui font pousser des champs de belles grosses fleurs du mal.
Le Québec Gold est reconnu. Il pousse dans les prés, dans la forêt . Il fait vivre la moitié de la population de certains villages. C'est de l'argent au noir qui se promène et personne ne paie d'impôt là-dessus. Les fermiers ont de la difficulté à recruter du personnel à cause de la culture du pot.
J'étais à première vue contre l'idée de légaliser le pot, mais je serais d'accord maintenant. Au moins il y aurait des entrées d'argent dans les coffres du Trésor.
Quelle est la différence entre l'alcool qui entraîne des coûts sociaux énormes, la loterie qui amène des gens à se suicider, des familles dévastées par le jeu et certaines drogues. ??
Permalien 2009-02-14 13:48:31
Commentaire de: Alain Thomas
Selon le raisonnement de monsieur Martineau, l'action policière n'arrivant pas à arrêter les crimes en lien avec les drogues, il faut laisser tomber et aborder sous un autre angle. Un angle médical? Ah et on tranforme nos CLSC en piqueries? Beau monde que vous voulez pour votre enfant monsieur Martineau : papa souhaite que son enfant ai accès le plus légalement possible aux drogues.

Depuis que le monde existe que la criminalité existe. Poussons plus loin le sophisme de monsieur Martineau. L'action policière n'ayant pas arrivé à arrêter les meurtres, légalisons les meurtres, abordons-les sous un autre angle. Angle médical? Vous n'aimez pas votre voisin et vous le dirigez au CLSC où on lui règle son cas en toute légalité.

La cigarette a été légalisée et il existe aussi un marché noir, la cigarette tue autant qu'avant. L'alcool a été légalisé et il y a aussi un marché noir, l'alcool tue autant qu'avant. Légaliser les drogues en vient à accepter la destruction encadré d'êtres humains. Fumer du pot régulièrement, comme prendre une ligne de coke fait pas mal plus de ravage qu'une bière.

Ce qui est absurde aussi dans le discours ici des pro dope c'est que ce sont eux les premiers à dénigrer la police quand elle n'agit pas, et quand la police agit ce sont aussi les premiers à les dénigrer. Une excellente preuve que la prise de drogue détruit les neurones.
Permalien 2009-02-14 14:27:51
Commentaire de: Andy Art
Pourquoi se casser la tête ? La tableau est bien simple à comprendre.

Depuis la levée de la prohibition aux USA, croyez-vous vraiment que le crime organisé va se faire damer le pion encore une fois par une loi ? Non, jamais plus. Notre gouvernement est corrompu. Gagliano pourrait nous en dire long ;-)

Sinon, ben qu'on légalise la mari, qu'on sanctionne sévèrement la vente des autres drogues fortes et que nos prisons cessent en effet d'être un centre de formation pour durs à cuire.

Comme j'ai lu plus haut qui m'a bien fait rire (M. Morneau): Quand t'es en dedans, oublis la charte des droits et libertés car t'en a plus de liberté !
hahahahaa tellement vrai - tellement vrai ! Ya juste nous d'assez cons pour permettre à un prisonnier de revendiquer ses droits et libertés !! mouahahaha !
Permalien 2009-02-14 14:40:12
Commentaire de: Dave Thompson
Ceux qui veulent que les drogues dures restent illégales selon moi sont ceux qui sont responsables de tous les torts reliés à la drogue.

La drogue elle même n'est pas le problème. C'est le fait qu'elle soit illégale qui crée tous les problèmes.

Quand est-ce que vous allez comprendre que c'est de votre faute si les addicts à l'héroïne font des overdoses (pas de contrôle de qualité dans le marché noir).

Quand est-ce que vous allez comprendre que c'est de votre faute si les drogues ont l'aura de fruit interdit?

Quand est-ce que vous allez comprendre que si votre enfant commence à prendre de la drogue c'est que vous et le système d'éducation l'avez bourré de menteries? Quand un jeune fume du pot et voit que l'école et ses parents lui ont menti, il se demande s'ils lui mentaient aussi pour l'héroïne.

Pour avoir un crime ça prend une victime. Quand quelqu'un vend de la drogue, il n'y a pas de victime. C'est la société au complet qui devient victime. Il faut m'extraire mon argent de force pour combattre un produit que je veux?

Encore pire que la drogue pour le cerveau des gens: écouter le gouvernement et les médias.
Permalien 2009-02-14 15:47:23
Commentaire de: jacques pro
Il se vend de l'alcool et des cigarettes en contrebande et vous croyez quand rendant légal le pot cela empêcherait la criminalité???

Il y a bien du monde naïf?

Les prix baisseraient pour la contrebande et c'est tout.Il mettrait encore plus de cochonnerie pour baisser les prix.

Il y aurait une compétition entre le gouvernement et la criminalité comme il en existe pour l'alcool et les cigarettes.

Qu'ils arrêtent de donner des sentences bonbons et cela aura probablement plus de dissuasion.
Permalien 2009-02-14 15:59:49
Commentaire de: Dianne Dufour
.-*.-*.-*.-*.-*.-*

La recherche de SOLUTIONS "radicales" pour mettre fin a la liste des FLÉAUX de toutes sortes qui ravagent nos enfants, nos amis, nos parents, nos voisins, ( alcoolisme, dépendance aux médications, consommation de drogues et de produits toxiques, sur.consommation de nourriture, tabagisme, fuite dans le JEUX ou dans la sexualité ) tient au fait que toutes les solutions "rigides" que nous avons déjà expérimentées se sont transformées en ÉCHECS ! ! !

L'ÉCHEC est d'autant plus difficile à comprendre et à supporter que nos motivations dans la recherche de solutions sont fondées sur les MEILLEURES INTENTIONS du monde ! Comme quoi nos meilleures intentions ne suffisent pas... pour faire le bien !

Dès lors, ON essaie de penser en termes de COMPROMIS... puisque toutes les solutions ne font que masquer d'autres problèmes, ou amplifier les problèmes manifestes...

Encore une fois, nous sommes loin... du MEILLEUR des MONDES ! Puisque la réalité ne cesse de nous reconduire devant l'inévitable CONSTAT de nos imperfections et de l'imperfection de nos solutions...

En ce cas, se pourrait-il que LA DÉFINITION de nos problèmes soit "la cause" de nos ÉCHECS ?

TOUTES les problématiques de nos comportements inadaptés... ( sur.consommation de substances ou autre ) traduisent l'incapacité à trouver LE BONHEUR, ou à SE DONNER du PLAISIR... Le plaisir VITAL... La nécessaire DOSE de plaisir VITAL... qui nous permet de "supporter le difficile"... et de "traverser les heures sombres" ! Juste ce qu'il faut pour se sentir "bien dans sa peau"... encore un jour !

Monsieur Martineau nous présente le problème sous un angle qui n'est pas dénué de sens... Les experts en économie et en gestion des organisations nous présenteraient LE
PROBLÈME exactement sous cet angle... Les experts du monde légal nous présenteraient le problème sous l'angle du "rapport à la LOI et à la RÈGLEMENTATION"... Le pharmacien, lui, nous dirait que c'est une question de
dosage et de dépendance aux substances... Le psychologue nous parlerait sans doute de la vulnérabilité des consommateurs, de leur prédispositions et de leur histoire de cas... Les criminalistes et représentants de la LOI, eux, font référence à la sévérité des peines et aux mesures de corrections... tandis les victimes de ces fléaux lancent des CRIS de RÉVOLTES pour dénoncer LES INJUSTICES... Tandis que... Le vaste champs de la médecine, de sont côté, aborde la liste de tous les problèmes sous-jacent et les efforts qu'il faut investir pour promouvoir la SANTÉ... et les RESSOURCES qu'il faudrait INVESTIR pour soulager la souffrance humaine !

Toutes ces approches sont en fait plutôt "pertinentes" selon le POINT de VUE de la discipline...

Personne et tout le monde... ne possède LA SOLUTION efficace et définitive pour ENRAYER tous ces problèmes@facettes multiples... ¯­´{~±@£¢¤¬¦²³¼½[]~!"/$%?&*(){´´­}

Ce que je VOIS... derrière toutes ces problématiques... c'est une "recherche de bonheur" MISE en ÉCHEC... aussi bien par les moyens utilisés pour y arriver, que par les moyens de répressions privilégiés pour empêcher les catastrophes...

Je ne suis ni meilleure... ni mieux placée que la moyenne des gens pour définir LE PROBLÈME et pointer du doigt LA SOLUTION... pour éviter L'ÉCHEC au BONHEUR...

Dans ma perspective à moi... IL n'y a pas "UNE" solution pour TOUS les problèmes... IL y à DES PROBLÈMES à redéfinir selon "le point de vue" de ceux qui ont ÉCHOUÉ dans la recherche du BONHEUR...

Hors, pour réaliser cet OBJECTIF... il est nécessaire de rendre à CHACUN le droit de parler en SON NOM... de NOMMER son propre ÉCHEC au BONHEUR... puis de relever la tête... et de CHOISIR de ne pas SE LAISSER TOMBER plus bas que sur le PLANCHER...

Le jour viendra... nous donner une autre chance de se relever... et de faire mieux...

Vous me direz que c'est facile à dire...

C'est vrai... çà semble facile à dire... et c'est vrai que c'est difficile à vivre... Mais le "bonheur de réussir" vaut tous les efforts... et plus encore...

Quand à moi... je préfère mourir en sachant que j'ai essayé de RÉUSSIR... même si j'étais seule à y croire... et surtout parce que j'étais seule à croire... en MOI !
Permalien 2009-02-14 17:25:48
Commentaire de: Guillaume Martin
La drogue ne sera jamais éliminée pour vrai de nos rue....

Imaginez ce qui arriverait, si demain matin il n'y aurait plus aucune dose d'héroine à vendre.

Est-ce que vous voulez vraiment voir quelques centaines voire des milliers de junkies en manque d'héroine, envahir les rues, incontrolables.

Le problème est plus profond que ça. La seule façon d'enrayer le fléau de la drogue, c'est de diminuer sa demande. Pour diminuer la demande, c'est de la prévention, de l'éducation et de l'aide pour les gens avec des problèmes de toxicomanie.

Arrêter 40 membres de gang de rue, ne sert a rien, à part déstabiliser pour 1 semaine ou 2, un réseau, qui reprendra de toute façon, qu'on le veuille ou non.

Investissons notre argent pour aider les toxicomanes à vaincre leur dépendance. Si la demande baisse, la vente baissera aussi.
Permalien 2009-02-14 17:37:57
Commentaire de: tann nne
Moi çà m'épate à quel point les gens semblent être tolérant envers la drogue et leurs consommateurs.

Drôle de société, d'un côté des idiots se battent pour changer le monde en essayant de faire disparaître la malbouffe. Certains militent pour que l'on soit plus sévère avec les lois entourant la vente d'alcool (on veut interdire la vente d'alcool à rabais dans les bars ). La société en général n'a jamais été aussi peu tolérante envers ceux qui fument le tabac.

Mais d'un autre côté, on voudrait assouplir les lois envers ceux qui fument de la drogue illégale et voudrait même que le gouvernement devienne le pusher légal.

Je m'interroge. Peut-être que la lutte contre la drogue illégale est vaine. Mais je vois mal comment on pourrait assouplir les lois envers les drogues illégales quand un mouvement de société semble tout faire pour enrayer l'utilisation des drogues légales.

Ne vous y trompez pas, fumer du pot est aussi nocif pour la santé que fumer du tabac. Mais en plus, vous avez les effets secondaires qui peuvent vous rendre aussi dangereux au volant que ceux qui conduisent en état d'hébriété.

Quel message veut-on envoyer? Personnellement, moi je crois que les gens doivent faire leurs propres choix dans la vie, je ne suis donc pas totallement opposé à une légalisation des stupéfiants. Mais je trouve çà juste comique que certains gens soient pro-drogue mais en même temps se disent anti-tabac, pro-santé et tout et tout... Çà me fait bien marrer.
Permalien 2009-02-14 17:38:27
Commentaire de: Suzanne Lauzon
ARRÊTONS DE CONSOMMER. LÉGALISER N'EST PAS LA SOLUTION.
M.Martineau a dit il faut stopper la demande. Il n'a pas dit de légaliser. MOI, JE DIS "IL FAUT ARRÊTER DE CONSOMMER".
Amsterdam a augmenter ses problèmes sociaux depuis la légalisation du cannabis. CELA COÛTE ÉNORMÉMENT CHER AUX PAYS-BAS.
LA LÉGALISATION N'EST PAS LA SOLUTION. Est-ce que les américains ont moins d'alcooliques depuis qu'ils ont mis fin à la prohibition. La corruption était le vrai problème à l'époque.
Les criminelles trouverons toujours un moyen de faire de l'argent. Ils vont concurrencer le gouvernement avec des meilleurs prix, des drogues plus fortes et plus de mardes.
Permalien 2009-02-14 19:31:13
Commentaire de: Pierre Lemieux
Au début du XXe siècle, la coke était disponible en vente libre: le pharmaciens de certains pays la vendait "comme ça". Freud aurait même été "accro" de la coke.

D'autres pars, selon une récente étude, 25% des gens qui goutent à la coke la première fois deviennent narco-dépendants DÈS LA PREMIÈRE DOSE...

Pensons-y: 25 % de la population pourrait être dépendante d'un truc qu'il faut monayer. Comme ce n'est pas forcément tout le monde qui a les poches plein de $$$ et que la demande fait augmenter les prix... alors forcément il y en a qui vont commettre de menus lacins... bref foutre la bordel dans la société....

Alors...
Permalien 2009-02-14 20:01:16
Commentaire de: François Lévèsques
A Richard Martineau,

"Il est temps d'aborder le problème de la drogue sous l'angle MÉDICAL et non JUDICIAIRE."

Je ne vois pas c'est quoi le problème. Quelqu'un veut se droguer ? Alors qu'il se drogue et qu'il assûme seul les conséquences. La société n'a pas d'affaires la dedans. C'est justement parce que la société ne se mêle pas de ses affaires que c'est un problème. La société devrait se mêler de ses affaires et les drogués s'élimineraient eux-mêmes, les reste de la société ne s'en porterait que mieux.

"Si les Hell's et les gangs de rue font du fric, c'est parce que nous consommons de la drogue."

Non, si ils font de l'argent c'est justement parce que le gouvernement a prohibé la drogue et que produire et vendre de la drogue vous emène en prison.

Résultat, presque personne ne veut en produire ou en vendre, cela devient rare et les criminels peuvent le vendre cher.

Le jour que la drogue sera légale, tout le monde va pouvoir faire pousser son pot chez-lui ou produire sa drogue chez-lui, lui-même et cela n'aura plus aucune valeur de revente.

Alors, le jour que la drogue sera légale, les hells et les gangs de rue vont faire faillite.

Les vrais criminels, ce sont les gouvernements avec leurs lois stupides qui criminalisent des comportements sans victimes.
Permalien 2009-02-14 20:25:04
Commentaire de: François Lévèsques
Bientôt, ils vont légaliser la marijuana, mais ils interdiront les ampoules normales, on sera obligés d'acheter des ampoules torsadées pour "sauver la planète" ha ha ha.

Alors, les hells angels et les gangs de rue vendront des ampoules normales et ils feront fortune. Et on verra alors des reportages d'agents de la SQ et de la GRC montrant posant devant des entrepôts "clandestins" d'ampoules normales. Ha ha ha.

Maudit que le monde est fou. ha ha ha
Permalien 2009-02-14 20:31:04
Commentaire de: François Lévèsques
Le pire c'est qu'a chaque fois qu'ils font des arrestations massives, ce sont toujours des pires criminels qui prennent la relève.

Depuis que les policiers frappent fort, cela crée de l'instabilité et ce sont toujours des gangs plus violents et imprévisibles qui prennent la place laissée par ceux qui se sont faits arrêtés.

Il se trouve que des gangs très dangereux s'en viennent au Québec. Le MS-13 et les Mongols.

Des groupes excessivement violents qui n'ont pas peur de la police et qui préfèrent mourrir au combat plutôt que de se laisser arrêter et prendre vivant.

Cela veut dire des policiers et des honnêtes citoyens qui vont se faire tuer et cela veut dire une escalade de la violence.

Il vaudrait mieux légaliser la drogue et ne pas déstabiliser la jungle déja en place.
Permalien 2009-02-14 20:33:49
Commentaire de: Michel Desmeules
On arrête les dealers parce que vendre de la drogue c'est illégal et qu'il est aussi illégal de ne pas déclarer des revenus, même de source illicite. Ce n'est pas parce que l'offre existe, que de plus en plus de gens vont se droguer, comme il ya des gens qui ne vont jamais au McDo, soit par principe, soit par goût culinaire.
Je ne crois pas plus au principe de l'offre et de la demande dans le marché de la drogue, que de celui de la policière déguisée en prostituée qui arrêtent les clients après les avoir sollicités...
Permalien 2009-02-14 20:51:12
Commentaire de: Jean-Francois Cloutier
voici laa seule et unique raison que je suis pour la légalisation de tout les drogue et la vente dans des boutiques froides et spécialisés.

Le problème c'est pas la drogue en temps que telle mais plutôt le cercle social qui se développe autour de la drogue et des consommateurs de drogue.

Le jeune qui commence a fumer du pot se crée un cercle d'ami autour d'autre drogué il deviens ami avec son pusher ainsi que l'entourage de celui-ci, il fini par connaître d'autres drogués il va faire le party avec eux, il va sortir avec eux il va tomber amoreux d'autre drogués et tout sa socialisation côtoiera d'autre drogué et c'est a ce moment la que la toxicomanie s'installe.

La vente de drogue dans des boutiques spécialisé couperait cette liaison intime qui se développe entre les drogués et les revendeurs. par contre il ne faudrait pas commencer a ouvrir des coffee shop ca a ce moment ça ne ferait que amener d'autre problèmes
Permalien 2009-02-14 22:38:13
Commentaire de: P'Tit Prout
PHASE 1

Merci M. Martineau de m’avoir fait sourire et de me permettre de dire ce que j’en pense de votre sujets et propos.

Depuis quand on fait une guerre et surtout depuis quand on gagne une guerre en utilisant le système moumouneri? Système moumouneri est le système judiciaire Canadien et provinciales qui englobe les polices, avocats, juges, centres pénitenciers et tous autres institues qui en sont jumelées. Notez que les CPE, Centre Pénitencier de l’Enfance du Québec, ne font partis de se groupe. Le Québec estquand même distinct.
Permalien 2009-02-15 01:12:48
Commentaire de: P'Tit Prout
PHASE 2

M. Matineau une guerre ce fait avec une armé, des généraux et des soldats bien équipés et entraînés pour s’assurer que l’ennemi ne se relève pas tout en prenant le contrôle du territoire et des biens acquis pour ainsi réclamer la victoire de la bataille (j’ai bien écrit: de la bataille et non de la guerre). Ce n’est pas avec le système moumouneri don lequel l’ennemi/criminel se retrouve à nouveau sur le front trois mois plus tard bien reposé, bien nourri et mieux entraîné gracieuseté du même système qui prétend faire la guerre contre eux.
Permalien 2009-02-15 01:14:43
Commentaire de: P'Tit Prout
PHASE 3

Si nous serions sérieusement en guerre contre la drogue, tous les «buncker», territoires et propriétés des Motars, Mafia et ect. seront présentement tous occupés par notre armé don le drapeau Canadien ainsi que le drapeau du Québec dans la province, pour ne pas vexer les Québécois, flotteraient bien haut et fier. Occupés par des soldats qui attendraient avec impatience que les survivants et nouvelles recrues de cette rapace pitoyable de la société essayent de reprendre leurs biens et territoires gagnés criminellement au dépens des innocents et vitimes de l’état.
Permalien 2009-02-15 01:17:08
Commentaire de: P'Tit Prout
PHASE 4

Non M. Martineau nous ne sommes pas en guerre contre personne, ni la drogue, ni le terrorisme. Ce n’est qu’une illusion et déception gouvernementale. Si nous serions vraiment en guerre contre les terroristes pourquoi je ne vois aucunes de nos troupes militaires patrouiller les cartiers et engager les gangs de rues qui terrorisent les cartiers et ses
habitants? ..Quoi!.. Une personne ou un groupe d’individus qui terrorisent les citoyens peut importe leur nationalité pour leurs propre profits ou convictions ne sont t’ils pas des terroristes??? N’est ce pas ce que font les terroristes??? Terroriser ??? Ne venez pas me dire que c’est à cause de la charte et droits des criminels sur le territoire Canadien & Québécois car cela ne seraient qu’une défaite de lâche et une submissivité à eux.
Permalien 2009-02-15 01:19:39
Commentaire de: P'Tit Prout
PHASE 5

De plus M. Martineau vous dites de médicaliser les drogues?!?
Vous ne croyez donc pas que notre peuple est assez bien drogué comme ça, en plus légalement par notre gouvernement, notre soins de santé et d’éducation qui distribuent les drogues par via nos fonctionnaires?... Non mais…?!? … Vous ne trouvez pas qu’il y a déjà un enfant de trop forcé de se droguer par l’état du système de l'éducation en menacent les parents via leurs fonctionnaires que si leur enfant ne prend pas la drogue qu’il ne pourra poursuivre son ensigneent. Plus facile et moins dispendieux de droguer son peuple pour garder le pouvoir et le contrôler au lieu de lui donner les bons outils pour qu’il puisse avoir le pouvoir et le contrôle.
Permalien 2009-02-15 01:23:32
Commentaire de: P'Tit Prout
PHASE 6

Au Québec il vaut mieux donner des p’tites pilules (drogues) à un patient atteint d’une maladie ou d’une blessure pour camoufler les symptômes pendant des mois, années et/ou le temps pour que la victime se trouver un médecin qui a la courage de dire «f.ck» à la bureaucratie et de soigner le problème une fois pour toute soit par une opération, thérapie ou autres que par une drogues camouffleuse. «une fois pour toute» pas pire comme expression québécoise non? Donner une drogue à long ou court terme à une personne que ça soit, vous, moi, votre voisin, ect, au lieu de traiter le problème immédiatement à comme conséquence de rendre votre corps accros de cette substance. Une fois le problème réglé et médicalement vous n’avez plus besoin de la drogue don l’état vous a fourni comme des bombons durant tout se temps puis elle vous en prive subitement. Et ben. Que va faire cet individu drogué et abandonner par l’état? Comme tous bons drogués, alcooliques, tabagismes et autres, vivre sous l’empire de le la dépendance biologique, se faire traiter de tous les noms indignes par le public et se faire crucifier sur la place public et avoir recourt aux crimes organisés pour satisfaire son dépendance non voulu.
Permalien 2009-02-15 01:28:55
Commentaire de: P'Tit Prout
PHASE 7

Il est certain qu’on veut gagner cette guerre mais jamais on ne pourra la gagner et encore moins contre la dépendance, qui est dans se débat, celle de la drogue. Cependant je crois très fort qu’on peut mener plusieurs batailles et les gagner pour minimiser les dégâts et victimes. Les premières batailles et victoires seront les plus difficiles et cruciales pour avoir la chance d’obtenir se contrôle et la minimisation des dégâts et victimes.
Permalien 2009-02-15 01:32:51
Commentaire de: P'Tit Prout
PHASE 8

La première étape des combats consiste de quatre batailles simultanés et difficiles. C'est-à-dire d’attaquer notre gouvernement provincial. Les quatre cibles principales sont :
1-Le Ministère de la santé
2-Le Ministère de l’éducation
3-Le Ministère de la justice
4-Le Ministère de la défense
Il est essentiel pour la réussite que d’autres attaques/batailles se fassent avec coordinations via d’autres ministères du gouvernement qui se n’attendent pas de se faire ramasser et qu’ils ont leurs yeux et attentions fixés aux premières lignes. Ces sous-attaques que je surnommerais «v’là ta médicine» sera utilisée pour les déstabiliser et les retirer de nos cibles primaires. Je vous le dis, elles seront longues et ardues mais les victoires de ces combats sont à nous car nous le méritons en tant que peuple libre et dévoué à notre liberté et celle de nos enfants. N’EST-CE PAS???
Permalien 2009-02-15 01:37:16
Commentaire de: P'Tit Prout
PHASE 9

Une fois les batailles gagnées et que nous avons repris le contrôle du gouvernement, de nos rues et cartiers, et remplacé notre système moumouneri par un système approprier envers les criminels et terroristes il nous reste qu’a continuer à se battre pour se que nous avons durement gagné et y garder le contrôle. Si notre système qui a remplacé le système moumouneri perd contrôle on doit refaire tous les combats mais dans le sens inverse.
Permalien 2009-02-15 01:39:56
Commentaire de: P'Tit Prout
M. Jean-Claude St-Yves

Je n'ais que d'autre choix que de vous dire que j'adore votre commentaire du 2009-02-14 12:39:18

Toutes mes félicitations, je suis avec vous pour supporter se nouveau programme. Pas de farce, je suis sérieux.
Permalien 2009-02-15 01:47:59
Commentaire de: marc hillman
Si le gouvernement veut régler une partie du problême j 'aurais une suggestion:

Beaucoup de travailleurs qui paient des impôts doivent passer des tests de dépistage de drogues.

Alors pourquoi ne pas faire passer ces mêmes tests au gens qui reçoivent des chèques du gouvernement .

Ceux qui échoueraient n 'auraient pas droit aux prestations qui proviennent des impôts des travailleurs.

D'après moi ça réduirait la demande .

L'équation est simple :

Baisse de la demande = diminution des revendeurs

À tout le moins NOS BONNES TÊTES DIRIGEANTES POURRAIENT ESSAYER ÇÀ
Permalien 2009-02-15 07:12:00
Commentaire de: Félix A. Noël
L'anti-drogue, une guerre inutile... C'est comme le piratage de la musique par Internet. J'ai fait des recherches, hier.

Imaginez que vous partez en vacances pendant deux semaines vers votre destination favorite (Sud, centre de ski, quelque part en Europe, etc.)... Que s'est-il passé, entre temps ? Il s'est téléchargé illégalement dans le monde plus de 750 millions de fichiers de musique (MP3, etc.) ! Et chaque année, il y en a de plus en plus et ça semble hors de contrôle. Même chose pour le narco-trafic !

À chaque Saint-Jean, on voit des drapeaux du Québec caricaturés où l'on voit des fleurs de «pot» au lieu des fleurs de lys. Ça nous représente bien, pas vrai. Bienvenue en Colombie du Nord !

On dirait que l'homme est né pour faire toutes sortes de choses «croches» (piratage de musique, de films, de signaux satellite, excès de vitesse en voiture, etc.)... Sauf qu'il y a bien pire (meurtre, pédophilie, terrorisme, home-invasions, etc.)
Permalien 2009-02-15 09:55:35
Commentaire de: Jean-Claude St-Yves
Si les autorités éraient sérieuses pour bien former notre jeunesse pour le futur, le service militaire obligatoire pour tous serait de mise. Rien n'est parfait, mais ça serait un bon début car la discipline ne nuit pas et l'opportunité d'apprendre un métier ou étudier pour une profession serait excellente.

Le hic actuel est que dans le public, un infirmier militaire n'est pas reconnu comme tel en travaillant dans un hôpital public, quoique bien sûr, on prend son expérience à notre avantage sans toutefois la reconnaître pour que ça donne au sujet, une meilleure situation salariale ou autre. Je n'ose m'imaginer à quoi un médecin militaire qui au terme de son contrat, décide de venir travailler dans notre réseau de santé aura à faire face de la part de la Sainte Sacristie de l'Ordre des Médecins qui contrôle le nombre de médecins officieusement et qui pour des raisons de bassins de gains, empêche de bons spécialistes qui immigrent au Québec dans l'espoir de pratiquer leur profession, empirant ainsi le problème de la Santé. Les gouvernants ne sont pas les seuls à blâmer, loin de là. Actuellement il manque de personnel dans presque tous les secteurs de la Santé. Dans 25 ou 30 ans, ils seront en trop car beaucoup de Baby Boomers seront décédés et au ritme que la population augmente, à moins d'une forte immigration, le Québec sera en dépeuplement si on se fit seulement sur les Québécois.
Permalien 2009-02-15 12:20:22
Commentaire de: Hugo Manningham
Bon les suggestions rednecks de peines de prison à plus finir ça ne me fait pas tripper comme alternative. Surtout si on sait qu'aux États-Unis les états où la peine de mort est encore pratiquée ont autant de meurtres que ceux qui l'ont abolie. C'est inefficace. Alors pour devenir les nouveaux goulags russes d’Amérique je dis non merci.

Il faut de l’information. Il faut des faits. La pensé magique que ça va se régler un jour mais pas de mon vivant je trouve ça franchement minable.

Finalement quand on compare un meurtre avec la consommation de pot c'est qu'on ne sait ABSOLUMENT PAS de quoi on parle. Vous en connaissez des meurtriers vous ? Vous en connaissez qui en connaisse ? Si oui, je vous plains.

Bonne journée.
Permalien 2009-02-15 12:34:43
Commentaire de: Alain Thomas
Je vois quantité de commentaires qui s'en prennent au gouvernement, à la police.

S'il y a des junkies c'est la faute du gouvernement qui ne légalise pas. S'il y a des criminels c'est la faute de la police. Wow!

Mais qu'est-ce que chacun de nous fait contre ce problème? Que font les parents pour empêcher leur progéniture de tomber dans la dope?

On réclame, voire souhaite, l'État nounou du berceau à la mort pour prendre soins de nous et prendre NOS décisions pour ensuite lui reprocher ses décisions et nous DÉRESPONSABILISER. Il aurait fallu faire attention à nos souhaits parce que nous avons pris le risque de les voir se réaliser et c'est ce qui c'est passé.

Il y a des gens que des événements fortuits ont poussé vers la dope, le crime, mais la plupart de nous avons aussi de mauvais moments sans pour autant tomber dans la dope, le crime. Personne ne tient la seringue du junkie, personne ne tient le sac du bandit.

Faudrait commencer à se regarder en face et arrêter le party.

Permalien 2009-02-15 13:40:27
Commentaire de: gaetan gagné
ha ha ha ...hum! ben en attendant ,on va continuer a bouére comme des cochons...Ca c est permis par la Loi...l Alcool a mille fois plus d impact qu un Joint...dans les drames familiaux...mais c est permis? ca C est Logique...
Permalien 2009-02-15 14:38:57
Commentaire de: Olivier Gravel
moi je ne consomme et je suis pour la légalisation de toutes les drogues..si nous voulons vraiment voir une fin à la guerre aux drogues disons peu importe ce que cela veut dire nous allons devoir revenir à l'ancien système ou tout était légal et acheter de l'héroïne chez Sears par catalogue était monnaie courante! Mais bon cela ne se produira pas car il y a trop d'argent en jeu en ce moment dans la vente et le trafic de drogue! La même analogie s'applique aux fonctionnaires du ministère du BS...si demain matin tout les programmes mis en place devenaient vraiment fonctionnel et que les BS perdaient leur statut et bien tout ces fonctionnaires perdraient leurs job! Sont pas fou; ils s'arrangent toujours pour ce qui est mis en place ne fonctionne pas..tout comme la guerre à la drogue! Tellement de $$$ en jeu qui pourraient tellement plus être utile si nous en récoltions les taxes si cela était une entreprise légale! C'est juste mon opinion bien sur, bonne journée à tous!

Olivier Gravel
St-jean-Richelieu
Permalien 2009-02-15 14:49:45
Commentaire de: Dave Thompson
Je suis vraiment en mesure de voir pourquoi on fera jamais de progrès dans notre société.

Premièrement pour savoir les vérités sur les drogues il faut aller sur un site spécialisé comme erowid.org pas le gouvernement ou la police.

Deuxièmement, quand les USA ont fait la prohibition de l'alcool, ils ont bien compris que la prohibition causait plus de problèmes que l'alcool en tant que tel. Le produit devenait extrèmement cher, profitable, et dangereux.

Le crime organisé l'a compris, et quand ils ont retiré la prohibition de l'alcool, le crime organisé a fait du lobbying pour rendre illégal toutes sortes d'autres drogues, pour qu'ils continuent leurs business de traffic et de corruption.

Si un gramme de pot coutait 1$, le crime organisé ferait pas une cenne avec. Et la société ne s'écroulerait pas demain matin, même que y en a à qui ça ferait du bien un petit joint.

Ceux qui savent pas de quoi ils parlent à propos de la drogue peuvent tu juste se la fermer? On est vraiment obligé de se soumettre à votre opinion d'ignorants parce que vous êtes plus nombreux?
Permalien 2009-02-15 15:27:10
Commentaire de: Dave Thompson
@tann nne:

"Fumer du pot est aussi nocif que fumer du tabac"

Premièrement: qu'est-ce que t'en sait?

Deuxièmement: on est pas obligé de fumer le pot on peut le vaporiser, ce qui n'entraine aucune combustion de carbone (donc pas de carcinogènes), ou bien on peut le faire cuire dans la nourriture, extraire le THC dans de l'huile ou de l'alcool.

Troisièmement: Fumer du tabac c'est certainement pas bon, mais quelqu'un va devoir m'expliquer un jour pourquoi la Grèce à le plus gros taux de fumeurs et le plus bas taux de cancers du poumon.


@Félix A. Noël:
"On dirait que l'homme est né pour faire toutes sortes de choses «croches» (piratage de musique, de films, de signaux satellite, excès de vitesse en voiture, etc.)... "

Peut-être c'est juste les lois qui sont croches. Peut être que l'homme n'est pas né pour se faire diriger par d'autres. Peut-être que ça irait mieux si les lois s'occupaient seulement de punir et prévenir le crime au lieu d'essayer de contrôler notre comportement.
Permalien 2009-02-15 15:35:01
Commentaire de: Dave Thompson
@marc hillman:

Il est vrai qu'il faut baisser la demande si on veut baisser l'offre, mais baisser la demande avec la répression ça fait quasiment 100 ans qu'ils essaient ça.

Je l'ai dit plusieurs fois et je le répète, la drogue reste illégale parce que c'est le crime organisé qui bénéficie. Ce sont les chums du gouvernement, le gouvernement étant lui-même la gang de criminels organisés dominante.

La CIA s'est fait prendre un nombre incalculable de fois à transporter la coke à l'intérieur du pays, ils utilisent les profits pour financer des guerres clandestines. C'est pas la faute de ceux qui veulent de la coke, c'est la faute de ceux qui veulent qu'elle reste illégale.
Permalien 2009-02-15 15:44:25
Commentaire de: jean-claude duguais
moi perso je suis plus ou moins d accord avec le fait que mettre les drogues l'égales va régler le pb. premièrement le crime organiser a toujours su s'adapter. vous allez vendre des drogues que le gouvernement va vouloir réglementer c'est a dire moins de thc dans le pot exemple.donc plus de joins pour avoir un même effet donc tu dois en acheter plus.!! et vous pensez qu'ils va ce passer quoi alors? ben le crime vend du pot avec des doses plus forte en thc!!moins tu en achète! donc que le monde veulent... pas plus compliquer que ça. et alors pensez-vous encore que ça va les rendre moins attractive ces fameuse drogues,,si c'est le gouvernement qui les vend? j en doute plus que jamais.!
Permalien 2009-02-15 17:04:01
Commentaire de: sylvie&francois Emond
cest bien beau la drogue mais les invasions de domiciles on en fait quoi ?
Permalien 2009-02-15 17:22:28
Commentaire de: gaetan gagné
mr.Marc
Impossible vous oubliez la Charte des droit et Liberté du Québec...:O)
Permalien 2009-02-15 18:10:39
Commentaire de: Dianne Dufour
Re: @ Monsieur Martineau !

Plus je prend le temps de relire vos arguments et votre raisonnement, et plus je comprend cette manière d'aborder le GROS PROBLÈME que vous présentez sous l'angle de "LA CONSOMMATION"...

C'est un FAIT : il s'agit bien de la consommation de produits considérés comme NOCIFS qui mettent en DANGER la SANTÉ et la VIE des personnes qui cherchent a se procurer ces substances !

Nous avons :

- Des PRODUITS... nocifs et illégaux : les drogues ! Des substances toxiques ! Des poisons violents pour le corps humain !
- Des CONSOMMATEURS... captifs d'une HABITUDE... et la résultante : le MANQUE !
- LA DEMANDE de substance non.accessible sur le MARCHÉ LÉGAL ! [sauf les médicaments sous ordonnances] Une CONSÉQUENCE non.souhaitable : l'addiction qui entraine le consommateur à redemander le produit !

- Des FABRICANTS, des FOURNISSEURS, des trafiquants de substances qui sont de VÉRITABLES "POISONS" pour les consommateurs, et qui agissent dans la CLANDESTINITÉ... qui se FOUTENT COMPLÈTEMENT à la fois des LOIS et des CONSÉQUENCES de leur(s) activité(s) sur le BIEN-ÊTRE des AUTRES ! Des INDIVIDUS dont le mode de fonctionnement s'inscrit dans le REFUS d'accréditer ou de reconnaitre quelque chose de BON dans le mode de vie en société... dans une vie simple... La MARGINALITÉ et la CLANDESTINITÉ c'est leur choix de vie !

- Une INDUSTRIE qui agit dans un espace MARGINAL et CLANDESTIN ! Une industrie qui tire son PROFIT sur la base de L'EXPLOITATION de la détresse humaine ! Et qui se contre-fiche des effets destructeur de la consommation de ces poisons !

- Une INDUSTRIE dont le seul BUT est d'empocher des PROFITS à n'importe lequel prix ! Une INDUSTRIE dont le moteur est L'AVIDITÉ... sans fin... qui organise son activité a bonne distance des consommateur, qui profite à des individus pour qui le BIEN-ÊTRE et la SANTÉ des consommateurs... c'est le DERNIER de leur souci...

[ La MAFIA est une business sans conscience et meurtrière ]

- C'est précisément ce qui donne à cette ACTIVITÉ CLANDESTINE sont caractère INDÉSIRABLE et DESTRUCTEUR... qui en fait une INDUSTRIE ILLÉGALE ! Parce qu'elle multiplie les actions NUISIBLES pour la VIE et la SANTÉ des personnes qui effectuent des TRANSACTIONS avec ses actionnaires...

Dans cette perspective... certains sont tentés de croire que le secteur de L'ACTIVITÉ MÉDICALE - légale et contrôlée - serait plus apte à PRENDRE SOIN des CONSOMMATEURS de substances narcotiques...
de manière à ramener dans un espace ENCADRÉ et surveillée, l'activité de consommation et la circulation des produits...

A mon humble avis... c'est un PROJET porté par les meilleures intentions...

Mais... c'est une SOLUTION qui fait penser à un "PANSEMENT posé sur un bobo récurrent... pour masquer le mal de vivre qui sourde en profondeur... "
NE RIEN FAIRE... ce serait pire... ce serait l'équivalent de s'en LAVER LES MAINS...

Qui sait... si le prochain client consommateur de ces produits... ne sera pas la "petite personne" que vous aimez le plus au monde...

Alors là... il y aurait de quoi se mordre les doigts jusqu'à la fin de ses jours...

En ce cas... dirons-nous encore que c'est une "guerre inutile" ?








Permalien 2009-02-15 18:35:46
Commentaire de: Jean-Claude St-Yves
Il y a dans l'existence des choses vraiment surprenantes. Ces dernières années, on voit de très belles choses de la Nature, tels les activités soumarines des poissons et on en vante la préservation en dénonçant les méfaits de la pollution et / ou on félicite la façon de vivre de ces êtres marins qui parfois finissent leur vie dans notre assiette après nous avoir admirablement bien servi des leçons de vie toutes aussi fascinantes, appeurantes et cruelles sur leur manière de survivre. Cela est très correct, très beau aussi, et comme le dit le dicton, ils font partie de la chaîne alimentaire.

Mais ce qui surprend le plus, c'est le cas d'Imax qui nous montre avec une technologie supra développée ces belles choses de la nature, commandité par une compagnie de téléphonie qui massacre ses clients de façon encore pire et sauvage par des contrats qui sont abusifs, inhumain dans certains cas, que la pollution que dénonce les films qu'elle commandite!

C'est vrai que dans ces grosses boites, la main gauche ignore ce que fait la main droite et dans quelle direction va le pied droit alors que le pied gauche est stationnaire en attendant de voir quel nouveau gadget on va inventer pour attrapper les clients.

Ce qui est cependant plus surprenant encore, comment ces gens qui sont à la tête de ces très belles initiatives, travaillant pour une boite canaille, peuvent-ils bien dormir, sachant que leurs moyens viennet parfois par des manoeuvres douteuses?
Permalien 2009-02-16 08:32:33
Commentaire de: P'Tit Prout

@ marc hillman, j'aime bien aussi votre proposition mais avec notre système moumounounneri il y est et sera impossible de le réaliser.
Permalien 2009-02-16 08:32:41
Commentaire de: Fernand Cloutier
www.alterinfo.net/La-terrible-conspiration-sur-le-Cannabis-Sativa-!!!-De-grandes-firmes-ou-corporations-ont-de-grands-interet$-a-demoniser_a24863.html?PHPSESSID=a70d32bb991f7079e7a5b072c6dbeda9

Nous ne savons pas TOUT............................

Le canabis était le médicaments des Autochtones du monde.
Permalien 2009-02-16 09:05:20
Commentaire de: Thérèse Julien
Mais voyons donc n'avez-vous rien comprient encore ?

Y a rien comme des cerveaux dans des nuages (boucanes) pour mieux endoctriner ...

Pour ceux qui ne se souviennent pas, en Chine avant l'arrivée de Mao, il y avait des milliers de "salons d'opium" un peu partout dans le pays. Une des premières choses que Mao a fait a été justement d'éliminer ces salons.

Imaginez la surprise des chinois lorsque les nuages (boucane) se sont finalement dissipés ? Et ça a duré combien d'année déjà ? lollol
Permalien 2009-02-16 10:18:56
Commentaire de: Wolfgang mozart
Ah les solutions de facilité, les drogues dites douces ont la cote, c'est facile, on coupe l'herbe sous les pieds des trafiquants et c'est l'état qui se fait trafiquant en chef... pourquoi pas proposer aux chefs de gangs des postes de PDG des entreprises qui naitront de la légalisation pendant qu'on y est....
Allons soyons fous, y'a de la demande, faut récupérer l'offre, y'a des pédophiles,,,, c'est couteux de leur courir derriere, légalisons la chose aussi les enfants violentés seront mieux traités après ...
Y'a de la demande alors légalisons la zoophilie bien sur avec des animaux consentants.... n'est ce pas...

La solution passe par éducation répression... simplement , éduquer les enfants de manière ferme pour qu'ils sachent que la drogue c'est pas cool, et remettre en place la place du chatiment dans la législation... un criminel doit savoir que ses agissements entrainent des conditions néfastes pour lui....
Permalien 2009-02-16 11:38:58
Commentaire de: Chantale Provencal
Rien de difficile à comprendre ici...
700 policiers pour 40 bandits... c'est clair pour moi que c'est un coup de cash... vous savez quand les politiciens disent "on a fait de bonnes choses, on a dépensé des millions/milliards sur telle affaire" et les gens aiment ça, ils écoutent ces menteurs qui impressionne avec leurs gros chiffres donc finalement, ils nous donnent ce que l'on veut, hein?
La ville de Mtl va être fier d'avoir "pris action" contre les gangs de rues... lol... vous voyez, ce n'est que de la politique et de la bureaucratie. De toute façon, ils veulent que les gens soient drogués car ça leur en fait beaucoup moins à faire car ces gens font leur vie sans rien demander ou trop chialer.
Une opération de la sorte est complètement inutile car notre système n'est pas fait pour de vrai bandits. Cette quarantaine de bandits arrêtés se paieront des avocats et auront à payer des amendes insignifiants et c'est tout, ça fini là, aucune "réhabilitation sociale" (lol, ce mot me fait rire!), rien ne changera!
Crime, un gars recoit 7 ans de prison pour avoir commis un geste haineux envers la communauté juive mais les tueurs, violeurs, pédiphiles, voleurs et pushers s'en sortent toujours assez bien quand même... le terme "système judiciaire" est une blague, c'est juste un sujet politique qui sert en temps d'élections... une VRAI JOKE!!!
Permalien 2009-02-16 12:49:33
Commentaire de: Pascal Ouellet
La solution? Facile...

mais innacceptable...

Un gouvernement répressif qui emprisonne systématiquement tout contrevenant aux lois établit et les exécute.

"T'as intentionnellement, en toute connaissance de cause, contrevenu aux lois de notre société qui sont acceptés et approuvés par tes paires? Tu n'as donc plus ta place parmis nous..."

Rendu-là, soit on l'exécute, soit on le déporte sur une île...

--

Sans aller à l'extrême, la peur des représailles est la seule solution si ce n'est pas régis. La "femellisation" de la société Québécoise nous a ammené à considérer, à tort, le criminel comme un être humain et non plus comme ce qu'il est : un Criminel qui refuse de vivre selon nos lois...

Dans le cas d'un légalisation, j'aimerais mieux que ca reste au niveau du privé, ce sera beaucoup plus payant pour l'état, et ils n'auraient qu'à embaucher des inspecteurs, comme pour les restos, pour contrôler la qualité.

Bye
P
Permalien 2009-02-16 13:21:34
Commentaire de: Christian Huard
C'est très simple.

Ils font des frappes au hasard pour que les gens aient une bonne opinion de la police parce-qu'en
réalité ils ne stopperont jamais le trafic des drogues. Ce serait pire que la recession que nous vivont actuellement.

Les narcotrafiquants ont des PME (des fronts) qui font rouler l'économie.

Le FBI a le pouvoir d'arrêter tous les narcotrafiquants demain mais ils ont tellement de commerces à leurs nom qu'en les arrêtant c'est une récession incroyable qu'ils vont créeer et le taux de chômage atteindra des sommets sans précédant.

Donc la droge c'est pas bon pour la santé mais c'est bon pour l'économie!

Merci de me publier
Permalien 2009-02-16 13:58:07
Commentaire de: Suzanne Lauzon
Mme Dufour. Une GUERRE À LA DROGUE n'est pas inutile, mais cette bataille l'a été, parce que la cible n'était pas la bonne. Nous ne GAGNERONS JAMAIS sur les CAÏDS. C'est à la drogue et à sa CONSOMMATION qu'il faut S'ATTAQUER.
Permalien 2009-02-16 15:01:49
Commentaire de: François Lévèsques
@Pascal Ouellette,

Autremendit, la société est tout et l'individu n'est rien, ne vaut rien et n'a aucun droit.

Après cela, on se demande pourquoi certains individus "disjonctent" et "pètent une coche" et attaquent la société.

Peut-être est-ce parce que la société elle-même disjoncte et agresse les individus ?

N'avez-vous jamais entendu parlé du CONTRAT SOCIAL ?

La société est supposée respecter la liberté et la propriété privée des individus en autant que ceux ci n'attaquent pas les autres, ne volent pas les autres ni n'agressent pas les autres.

Si on ne peut pas fûmer un petit joint tranquille sans faire de mal à personne de peur de se faire arrêter, emprisonné ou exécuté, bien ne vous surprenez pas pourquoi certains individus "disjonctent".

Quand un individu fait un crime, c'est un "fou" mais quand c'est la société c'est "rationnel" ? Foutaises !
Permalien 2009-02-16 15:07:58
Commentaire de: Dave Thompson
Minute papillons:

Quelque chose ne devient pas un crime parce que des personnes ont voté pour que ça en devienne.

Un crime est quelque chose de très prècis, il doit y avoir le corpus delicti, "le corps du crime". Et le corps du crime se compose d'au moins 2 choses:

1-Il doit y avoir perte ou blessure
2-Il doiy y avoir preuve que l'accusé est responsable de cette perte ou blessure

Alors quand vous traitez les vendeurs ou consommateurs de drogues de criminels, que vous encouragez la répression contre eux, vous exposez votre propre ignorance.

Pire, vous encouragez un système qui commet des crimes quotidiennement contre des citoyens innocents qui ne font qu'utiliser les drogues d'une façon responsable (comme on peut utiliser l'alcool de façon responsable), et contre les vendeurs qui ne font que répondre à une demande.

Garder la drogue illégale lance un message clair: le crime paie.

Ceux qui sont contre la légalisation sont encore plus dangereux que n'importe quel narcotrafficant ou consommateur de drogue. Ils sont la raison que l'érosion de nos libertés.

Si vous n'acceptez pas la liberté des autres, la vôtre vous sera enlevée.
Permalien 2009-02-16 15:13:49
Commentaire de: Dave Thompson
@Suzanne Lauzon:

Tu ne peux pas faire une guerre à un concept ou un produit.

Ce que tu veux, c'est faire la guerre contre moi et mes amis parce que nous consommons de façon récréative responsable.

Ce que tu veux, c'est faire la guerre contre tes amis et ta famille, ou leurs familles ou leurs amis qui consomment de façon récréative et responsable. Tu veux que ces personnes soient malhonnêtes autour de toi parce qu'ils savent que tu as des préjugés et que tu veux leur faire la guerre.

Ce que tu veux, c'est une guerre contre tes concitoyens, contre du bon monde qui sont productifs pour l'économie, qui s'occupent de leurs enfants et qui payent leurs impots (pas nécessairement une bonne chose considérant qu'ils l'utilisent contre nous par après).

Si jamais je conduis en état d'ébriété et que je cause crimes ou dommages, arrêtez moi volontier. En attendant vous violez mes droits, et personne ne viole mes droits et s'en tirent.
Permalien 2009-02-16 15:27:58
Commentaire de: Suzanne Lauzon
Dans un monde idéal, M.Pascal étant adulte tu pourrait OCCATIONNELLEMENT tu pourrais fumer ton petit joint tranquille. Mais dans le monde réel, les drogues même dites douces occasionnent énormément de problème et dépense d'argent à la collectivité: Décrochage scolaire, violence conjugale, négligence parentale
Permalien 2009-02-16 15:54:32
Commentaire de: Dave Thompson
@Pascal Ouellet:
Ce ne sont pas mes lois. Je crois aux lois de la physique, de la gravité, de la thermodynamique, la loi de l'attraction et possiblement celle du karma. Une loi est inviolable par définition.

Peut-être que tu pourrais m'expliquer pourquoi dans la "Loi sur les Impots du Québec" à la définition de "loi" ça dit:

«loi» comprend une loi autre qu'une loi du Parlement du Québec;

En loi, l'inclusion de l'un veut dire l'exclusion des autres. Donc le mot loi veut dire les lois autres que celles du Parlement du Québec. Donc aucunes?

Ce dont tu parles, ce sont des règlements (en anglais statutes), des mots sur des papiers écrits par des politiciens, des avocats et des bureaucrates, dans une langue imcompréhensible (le language légal). Ces règlements ne s'appliquent qu'à ceux qui acceptent de s'y soumettre.

Le seul contrat social acceptable c'est respecte mes droits je respecterai les tiens.

Les gouvernements du Québec et du Canada sont des entreprises privées et je ne suis pas leurs employés, donc leurs règlements ne s'appliquent pas à moi.

Par contre toi tu violes le contrat social en les encourageant de faire de la répression, en traitant le monde qui ont rien fait à personne de criminels, je considères ça comme un faux témoignage.

@Wolfgang mozart:
Je suis sûr que quelqu'un avec un pseudo comme Wolfgang mozard a beaucoup de crédibilité pour dire aux jeunes ce qui est cool et ce qui l'est pas. Je me rappelle tout les mensonges qui m'ont été dit par mes parents, les écoles et le gouvernement sur la drogue dans les années 80... comment tu veux que j'aie confiance en eux maintenant?


@sylvie&francois Emond:
Parles-tu de ce que la police a fait ici?


@Thérèse Julien:
Oui et Mao était un dictateur sanguinaire... c'est quoi le point, qu'on est pas mieux?

@À tout le monde:
Le secret c'est que la drogue rapporte de l'argent au gouvernement à la police, au système judiciaire, au crime organisé, mais ne rapporte presque pas d'argent à personne quand elle est légale... mais shhhh!!!! La drogue c'est mal v'voyez?

Gardons le statu quo, vous avez tu vu le beau suit de l'empereur?
Permalien 2009-02-16 15:56:34
Commentaire de: Suzanne Lauzon
Dans un monde idéal, M.Pascal étant adulte tu pourrait OCCATIONNELLEMENT tu pourrais fumer ton petit joint tranquille. Mais dans le monde RÉEL, les drogues même dites douces occasionnent énormément de problème et dépense d'argent à la collectivité: Décrochage scolaire, violence conjugale, négligence parentale etc. etc.
Permalien 2009-02-16 17:34:09
Commentaire de: Suzanne Lauzon
Monsieur Thompson, Qui parle d'execution?
De l'information, de l'inscitatif est ma façon de faire la guerre à la drogue.
Permalien 2009-02-16 17:44:12
Commentaire de: gaetan gagné
pour la Cocaine....un de mes amis sait pendu la journée de Noel....dépression,un autre est mort a l Hopital ,un ventricule du coeur ne fonctionnait plus ,un autre s est suicidé en envalant plus qu une once de cette substance il est mort devant ses enfants...un autre a cause d une dette de cette substance s est fait Tirer avec une Mitraillete en embarquant dans sa voiture...un autre s est fait tirer dans la Nuque par la Police en sortant d une banque,...besoin d argent pour payer sa coke...Pas sur que c est une bonne chose de comsommer cette drogue? a moins que je me trompes? :O)
Permalien 2009-02-16 17:59:27
Commentaire de: gaetan gagné
il y a différente drogue....faut faire une différence,je crois...fumé un petit joint ? pas vraiment contre....se Cranké sa coke ou sur l Héro...NON....Y a rien de bon dans ca...j encourages les Policiers a tout faire pour contrer cela...mais pour le Pot...je ne serais pas contre la Légalisation...et pour l Alcool ce dvrait etre comme aux états pas avant 21 ans et non a 18 ans comme ici.
Permalien 2009-02-16 18:05:40
Commentaire de: George Lemay
@Suzanne Lauzon

Au lieu de dire n`importe quoi,prenez donc vos renseignements sur la situation aux Pays-Bas,à Amsterdam tout particulièrement,lieu où les drogues douces ne sont pas prohibées.

Les drogues douces mèneraient à la violence conjugale,selon vous?

Mouais,l`on voit tout de suite que vous êtes très crédible,pour parler de la réalité...



Permalien 2009-02-16 19:34:52
Commentaire de: Dave Thompson
@Suzanne Lauzon:

Vous parlez de répression, vous parlez de guerre contre la drogue (plutôt contre ceux qui en prennent), vous parlez, vous parlez de vous attaquer à ceux qui consomment.

Avec chaque chose que vous demandez au gouvernement ne nous imposer, lui et ses agents sont prêts à aller jusqu'à l'éxécution pour faire respecter "leurs lois". Si la police veut m'arrêter parce que j'ai de la drogue, qu'est-ce qu'elle va faire si je l'ignore? Qu'est-ce qu'elle va faire quand je vais refuser de me faire kidnapper? Et si je me défends? (je suis supposé avoir droit à la légitime défense après tout)

Si vous ne parlez pas carrément de légalisation, vous êtes responsable de tout ce que la guerre contre la drogue a créé comme problèmes, et vous êtes responsable de tout ce que le crime organisé et la police corrompue a été capable de faire dans ces circonstances qui ne sont profitables que pour eux.

Oui, informer, convaincre, inciter sont des bonnes façons d'éduquer. Tout ce qui implique la violence de l'état est un crime contre vos concitoyens, un crime pire que fumer un joint selon moi.



@gaetan gagné:

4 des 5 exemples que vous avez nommé sont une conséquence directe de l'illégalité de la coke, et ne sont pas des conséquences de la coke elle même.

Quand vous encouragez la police à courir après la coke, vous faites monter le prix et vous encouragez les consommateurs à devenir dépendants des shilocks. Vous encouragez les crackheads à violer les domiciles et voler des sacoches pour se payer leurs doses.

Quand ma grand-mère s'est fait voler sa sacoche un jour par un crackhead, elle a été chanceuse d'avoir perdu que ça, et même si le crackhead était responsable de cet acte, je sais qu'il n'aurait pas eu besoin de le faire s'il avait eu sa dose pour 50 cents au lieu de 20$.
Permalien 2009-02-16 20:44:47
Commentaire de: jacques boucher
@George Lemay

pour avoir connu beaucoup de personnes qui consomment des drogues douce. et oui c'est la réalité que les drogues douces est une des causes de la violence conjugale(tout comme l'acool consommer exagérement).
la légalisation de la drogue, n'apporterait rien de mieux car si elles coutes moins, les gens vont en utiliser plus.
a la dpj c'est plein de jeunes qui ont des problèmes qui en grande partie est causé par les drogues( parents,jeunes).

la seule façon qui me semble logique est d'éduquer, sensibiliser les consommateurs et les aider.

lorsque les revendeurs n'ont pas assez de client donc pas assez de revenus, ils vendent a qui ! a vos enfants au secondaire, au primaire.
on veut faire un pays avec des gens et des enfants qui se drogue ?

comme a écrit Suzanne Lauzon :C'est à la drogue et à sa CONSOMMATION qu'il faut S'ATTAQUER.


Permalien 2009-02-16 21:30:57
Commentaire de: Hugo Manningham
@Mme Thérès Julien :

En fait l'empereur de Chine avait envoyé une missive à la reine d'Angleterre pour lui demander de cesser le traffic d'opium ou alors il lui déclarait la guerre. Cela détruisait de toute évidence son peuple.

Cette chère reine, ayant des règles difficiles, se faisait des tartines à l'opium pour soulager la douleur.

Donc quand on lui a dit qu'on allait lui couper sa dose il y a eu la guerre des Boxers. Des conditions ont été imposés et les salons d'opium ont marché comme jamais en Chine grâce au gouvernement Britannique.

Je résume mais il me semble que c'est ainsi qu'on me l'avait conté.
Permalien 2009-02-16 23:52:34
Commentaire de: George Lemay
@jacques boucher

Franchement,je crois que ça ne vaut vraiment pas la peine de discuter avec des gens qui font un lien directe entre le cannabis et la violence conjugale.

C`est tellement n`importe quoi,ce que l`on peut lire ici...

Adieu.

@Dave Thompson

Mon veux,laisse tomber.

Ne perd pas ton temps!

Permalien 2009-02-16 23:53:05
Commentaire de: tann nne
@Dave Thompson

Le problème avec la consommation de cannabis, de haschich, de cocaïne, de LSD, de PCP, d'héroïne et tout le reste, c'est que çà place le consommateur non seulement en état de dépendance mais en plus çà réduit sévèrement la vivacité d'esprit et les réflexes.

Un gars peut fumer 2 paquets de cigarettes par jour et il gardera tous ses esprits. Un gars fumera un joint et, tout comme pour l'alcool ou certains autres médicaments d'ordonnance, il se produira des effets qui peuvent parfois être aléatoires d'un individu à l'autre. Et plus la dose est grande, plus il y aura engourdissement cérébral ( être stone, être gelé ).

Le problème avec les gens stone est le même qu'avec les gens qui sont ivres ou bourrés de médicaments d'ordonnance. Ce sont des dangers sur la voie publique parce que trop souvent ils perdent toute inhibition, ce qui leur donne le sentiment d'invincibilité et de défiance , leur jugement est faussé, leur coordination et leur rapidité motrice est réduite... Bref, les drogues illégales s'apparentent plus à l'alcool et aux médicaments qu'elles ne s'apparentent au tabac ou au café.

Dans un sens, comme on tolère l'alcool, je crois qu'on pourrait peut-être tolérer la drogue en tant que produit récréatif. Si vous vous gelez chez vous, je ne vois pas pourquoi çà me dérangerait.

Mais quelqu'un qui rentrerait stone au travail, qui serait stone au volant, ou stone dans n'importe qu'elle situation ou être stone n'est pas souhaitable, il y aurait des conséquences c'est clair. On a déjà tellement de problèmes avec tous les abrutis qui ne savent pas boire ( surtout ceux qui ne savent pas arrêter )... Je sais pas si légaliser fonctionnerait bien. Je ne suis pas tout-à-fait opposé à l'idée. Mais je reste prudent.


PS: Vous me demandiez comment je savais que fumer un joint était aussi nocif que fumer le tabac? C'est ce que j'ai lu dans une revue médicale et j'assume qu'ils disaient la vérité. Ils on peut-être tort après tout. Ce n'est pas moi qui affirme ou qui a mené l'étude :)

Permalien 2009-02-17 07:41:26
Commentaire de: Fernand Cloutier
La drogue comme l'alcool doivent être CONTRÔLÉES par les consommateurs EUX-MÊMES si la société veut diminuer cette "MERDE" de drogue forte.
Pour le faire: cours à l'école sur les conséquences et rencontres publiques avec les parents et les tuteurs.
Le crime organisé ne sera JAMAIS enraillé malgré les descentes occasionnelles de la police................

Permalien 2009-02-17 08:14:09
Commentaire de: Martin Dubé
@ tann nne

¨PS: Vous me demandiez comment je savais que fumer un joint était aussi nocif que fumer le tabac? C'est ce que j'ai lu dans une revue médicale et j'assume qu'ils disaient la vérité. Ils on peut-être tort après tout. Ce n'est pas moi qui affirme ou qui a mené l'étude :)¨

Juste pour votre info ou lecture, dîtes-vous que je suis plus crédible que votre revue médicale en question, fumez 12 joints et je fais toutes mes tâches sans problèmes, je conduis, je peux même jouer un match de hockey (Ce que je fais d'ailleurs tout le temps) mais 12 bières et je ne tiens plus debout, même que je crois que je serais malade sans bon sens.

L'un est légal, l'autre pas et pourtant lequel me met le plus sur le carreau ?

La bière tue beaucoup plus que le cannabis pourtant elle se vend librement. Le gouvernement l'a simplement tourné à son avantage.

Le vrai fléau sont les drogues dures qui elles amènent le junkie à posés des gestes désespérés afin de se procurer une nouvelle dose. Que l'on arrète de dépenser pour la guerre aux autres choses moins nocives...
Permalien 2009-02-17 09:35:05
Commentaire de: P'Tit Prout
À vous lire, pour certain d’entrevous, pas tous mais certains d’entrevous, on dirait que vous avez écrit peu de temps après avoir fumé un gros « bat » ou autre de votre supposé drogue douce. Remarquez que je n’ai rien contre cela et que ça ne me regarde pas. De plus consommer du pot de temps en temps de façon responsable n’est pas plus pire ou illégale selon moi que de consommer de l’alcool de temps en temps de façon responsable. Ce qui m’énerve des « poteux » (pour un grand nombre d’entre eux) c’est qu’ils se disent non fumeur et sont pour les lois anti-tabac et quinze minutes après leur grosse déclaration sur le tabagisme ils s’allument un gros joint et chialent tout en le fument qu’on ne les laisse pas fumer leur joint en paix et en toute l’égalité. SVP. fumer une cigarette ou fumer du pot c’est fumer donc vous êtes fumeur.

Ben oui, d’un côté on veut criminaliser le tabac et de l’autre décriminaliser le pot. Bravo, très, très fort comme raisonnement, bravo.
Permalien 2009-02-17 10:13:55
Commentaire de: P'Tit Prout
Et de plus il y a aussi d’autres problèmes que seulement les drogues dites illégales. Les drogues pharmaceutiques (médicinaux, légales) sont aussi un problème. Il y a des gens suites à une maladie, blessure ou autres raisons prennent des drogues données par prescription, comme par exemple les antidouleurs, anti-dépressions ect., et en deviennent dépendant, accros de ces drogues, qui détruisent leur vie et celle de leur entourage. Et ils ont recours au crime organisé pour satisfaire leur dépendance si prescription il n’y a plus. Il ne faut pas aussi oublier les garçons qui sont drogués par l’état pour qu’ils puissent s’assoir sagement sur les bancs d’école et être soumis à leurs professeures car ceux-ci ne savent plus enseigner aux garçons. Vous ne trouvez pas ça troublant que le gouvernement et les fonctionnaires ont recours aux drogues pour contrôler et gérer des gens au lieu de leur fournir les bons outils?

Ben non. Il est plus troublant et important de savoir si le pot va être l’égaliser ou pas, il est plus troublant et important de savoir si après avoir consommer un joint l’individu peut conduire sa voiture ou manipuler de la machinerie lourde sans être un acte criminel ect. Les drogues ne sont pas seulement un problème de crime organisé et causé par eux mais bien d’un problème de société général. Et légalisation du pot selon moi est le dernier des soucis concernant la distribution, l’utilisation et l’abus de toutes drogues, non?
Permalien 2009-02-17 10:20:37
Commentaire de: P'Tit Prout
@ Martin Dubé

"Juste pour votre info ou lecture, dîtes-vous que je suis plus crédible que votre revue médicale en question, fumez 12 joints et je fais toutes mes tâches sans problèmes, je conduis,"

De quelle droit avez-vous de conduire votre voiture sur nos routes lorsque vous êtres sous influence. Les mêmes routes que ma famille, ami (e)s, voisins ect. et de mettre leur vie en danger. Qui vous a donné se droit? Vous-même n’est-ce pas? Votre discourt est typiques d’un drogué, c'est-à-dire jugement sous l’emprise de la drogue. C’est la drogue qui parle et non vous.
Permalien 2009-02-17 10:31:38
Commentaire de: jacques pro
Martin Dubé


Agence France-Presse
Washington


!Les fumeurs de marijuana s'exposent à un accroissement de 70% du risque d'être atteint d'un cancer des testicules dans sa forme la plus agressive, selon une étude publiée lundi aux États-Unis.

Chez les hommes fumant de la marijuana au moins une fois par semaine ou depuis l'adolescence, ce risque est deux fois plus grand que chez les hommes n'en ayant jamais inhalé, soulignent les auteurs de cette recherche publiée dans la version en ligne du journal Cancer daté du 9 février.

«Nos travaux ne sont pas les premiers à laisser penser que certains aspects du mode de vie ou l'environnement présentent un risque de cancer des testicules mais c'est la première fois qu'une étude analyse le lien entre la consommation de marijuana et ce cancer», relève le Dr Stephen Schwartz, épidémiologiste du Fred Hutchinson Cancer Research Center à Seattle, principal auteur de cette recherche.

Les résultats conduisent aussi à penser que l'usage de la marijuana pourrait être spécifiquement lié au développement de tumeurs des testicules dites germinales non-seminomateuses. Cette forme très agressive frappe les hommes entre 20 et 35 ans et compte pour environ 40% de tous les cas de cancer des testicules, qui reste très rare même si les cas augmentent depuis ces dernières décennies.


La forme la plus commune (seminomateuse) évolue plus lentement et touche les hommes dans la trentaine et la quarantaine.

Depuis les années 1950, l'incidence des deux principales formes de cancer des testicules (non-seminomateuses et seminomateuses) a augmenté de 3 à 6% par an aux États-Unis, au Canada, en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Durant la même période, l'usage de la marijuana a augmenté dans les mêmes proportions, une observation qui a conduit les chercheurs à avancer l'hypothèse d'un lien entre cette drogue et le cancer des testicules.

Pour cette étude, les chercheurs ont interviewé 369 hommes âgés de 18 à 44 ans diagnostiqués d'un cancer des testicules sur leur usage de marijuana. Ils ont également interrogé un groupe de contrôle de 979 hommes en bonne santé et évalué leur consommation de marijuana."



Surveille tes deux petites boules.
Permalien 2009-02-17 10:34:58
Commentaire de: jacques pro
Martin Dubé

Pourquoi tu sens le besoin de consommer du pot tous les jours????

Tu fonctionnes pas sans prendre ton joint??
Permalien 2009-02-17 10:47:25
Commentaire de: Dianne Dufour
@ Qui de droit...

Nous savons tous... que l'expression "faire la guerre" ne signifie pas effectivement de "prendre les armes pour faire tomber tous ceux qui se sont qualifiés dans le rôle d'ennemis de la SANTÉ PUBLIQUE... "

Nous savons tous... que l'expression "partir en guerre" contre une cible considérée comme nuisible dans NOS VIES... signifie que l'on à pris conscience d'un PROBLÈME et de toutes les conséquences nocives qui se rattachent à ce problème... qu'on a PRIS POSITION par rapport à CE PHÉNOMÈNE... et qu'on a PRIS une DÉCISION D'AGIR avec une INTENTION INFLEXIBLE... dans une DIRECTION bien avisée, de manière à LUTTER de manière résolue et irréversible avec des MOYENS en lesquelles nous croyons...

Hors... LE PRINCIPAL PROBLÈME qui fait OBSTACLE à la résolution efficace de CE PROBLÈME et de tous les problèmes adjacents... c'est "L'OPINION" de ceux qui font la promotion de "solutions diluées" entre la tolérance à l'égard d'un PRODUIT aux effets modérés... et à l'opposé, L'OPINION de ceux qui font la promotion de "solutions radicales et violentes" dont les résultats montrent qu'elles sont efficaces à court terme... seulement !

L'autre PROBLÈME connexe... c'est que la CONSOMMATION MODÉRÉE et CONTRÔLÉE d'un produit tel que la marijuana ne peut garantir que tous les consommateurs en feront usage de manière conséquente... De surcroit... le facteur "imprévisibilité" est toujours présent, quelque part dans le parcours d'un individu, même chez les plus responsables... ON NE SAIT PAS "QUAND" une substance aura l'effet indésirable... inattendu...

C'est comme... la prise d'un médicament ou la consommation d'alcool... ON NE SAIT PAS "QUAND" ni comment... LA SUBSTANCE réagit d'une manière "imprévisible"... et "aléatoire"...

Un "petit rien" peut faire basculer un comportement en apparence "bien contrôlé" sur un versant "incontrôlable"...

ON ne sait pas... QUAND une substance peut tout à coups faire basculer L'ÉTAT de PLAISIR sur le versant du NON.PLAISIR... Les dérapages sont aléatoires ( selon la personne, selon l'état de la personne a un moment particulier ) et IMPRÉVISIBLES...

En toute conscience... Je sais bien... que CHAQUE INDIVIDU est à priori RESPONSABLE de LUI-MÊME... et que mon OPINION intervient de manière NÉGLIGEABLE dans le CHOIX de L'AUTRE... qui est libre de nuire ou pas à son corps et à sa vie...

Ma position... c'est NON !

"J'ai le pouvoir de dire NON" à la consommation de TOUT ce qui est nuisible pour MA SANTÉ... et la SANTÉ de ceux que j'aime est précieuse a mes yeux... JAMAIS je n'endosserai le CHOIX de CONSOMMER un produit que JE CONSIDÈRE comme un RISQUE au niveau de SANTÉ et ma SÉRÉNITÉ...

"J'ai le pouvoir de dire OUI" à la vie... et à la possibilité de vivre SIMPLEMENT... et de me donner TOUTES les CHANCES de préserver une qualité de vie SAINE...

Et c'est peut-être ce que je peux faire de mieux pour ceux qui m'entourent...

Je pourrais vous raconter, et témoigner, tout comme plusieurs ici et ailleurs, de TRISTES HISTOIRES VÉCUES... et tenter de démontrer que j'ai raison de penser comme je pense... Mon récit aura l'effet d'une goutte d'eau dans l'océan...

Je ferai ma guerre "localement" avec des "moyens" sobres... à force de persévérer...


Permalien 2009-02-17 11:11:14
Commentaire de: Cali Gula
Jean-Claude St-Yves

*** Si les autorités éraient sérieuses pour bien former notre jeunesse pour le futur, le service militaire obligatoire pour tous serait de mise. ***

Et au nom de quel principe vous pourriez m'obliger à faire l'armée si je veux pas? Votre idée va à l'encontre de ma liberté de penser et d'agir. Elle est conforme à l'esprit des tyrans et dictateurs. Non merci.
Permalien 2009-02-17 11:59:17
Commentaire de: Jean-Claude St-Yves
@ Martin Dubé

Si vous me dites que votre cerveau qui avait 110 de I.Q. avant que vous vous mettiez à le détruit avec cette putasse de joint et qu'il monte à 215 comme celui de Goethe, je veux bien en fumer aussi!
Permalien 2009-02-17 12:08:14
Commentaire de: Cali Gula
Le gouvernement n'a pas à décider pour moi les produits que j'ai envie de consommer. C'est mon libre arbitre et j'y tiens.
Permalien 2009-02-17 12:21:35
Commentaire de: Jean-Claude St-Yves
@ Cali Gula,

Les raquettes glissent sur la surface glacée de la neige!

Plusieurs pays ont le service militaire obligatoire et au moins, tous servent le pays une fois dans leur vie. Invoquer la liberté dans ce cas est signe de lâcheté envers le pays. Vous me faites penser au criminel qui se sert de la Charte pour éviter de payer pour son crime.

À voir les ptits morveux qu'on a dans les écoles, le service serait pour eux un excellent remède. Je prie qu'Harper mette cette loi en exécution le plus tôt possible!

Je suis de centre-gauche, mais il vient un temps où il faut séparer les hommes des enfants!
Permalien 2009-02-17 13:06:56
Commentaire de: Martin Dubé
@ P'tit Prout

Le même droit que celui qui conduit avec 1-2 bières dans le corps... Pas assez pour passer le .08, bien plus brillant !!!
Permalien 2009-02-17 14:03:37
Commentaire de: Martin Dubé
M. Jacques Pro... Faites-moi rire, je travaille 40 heures semaine sans problèmes, ne vous inquiètez pas et ce depuis près de 15 ans. Je fonctionne très bien, merci Môman !!!

Boire de la liqueur donne le cancer, fumer donne le cancer, respirez l'air pollué le donne, si vous voulez faire peur à des gens, c raté... Vous mourrez un jour comme tous les autres. D'ici là, laissez-moi vivre. Le plus drôle est que vous n'avez aucune idée de ce qu'est fumez un joint et vous vous permettez de faire la morale.

Fumer une cigarette ca gèles-tu, Non, et bien c'est pareil pour moi et un joint... Ca gèle pas, ce n'est pas un hallucinogène, ca détend, tout comme la cigarette mais comme je n'aime pas le goût...
Permalien 2009-02-17 14:23:52
Commentaire de: Martin Dubé
M. St-Yves

Non, je ne dirais jamais cela, je demeure logique, il doit demeurer à près de 120 ou plus comme il l'est normalement...

Comme si l'on devenait imbécile après un joint. Ce serait imbécile effectivement de penser ca !!! J'espère que c'était une blague...
Permalien 2009-02-17 14:31:04
Commentaire de: Cali Gula
Jean-Claude St-Yves

Vous n'avez pas répondu à la question : Au nom de quel principe vous pourriez m'obliger à faire l'armée si je ne veux pas?

Je n'ai rien contre l'armée pour ceux qui se portent volontaires (je me suis déjà enrôlé dans ma jeunesse). Mais obliger quelqu'un au service militaire est de la dictature et va à l'encontre des libertés individuelles et du libre arbitre.

Ce n'est pas justifiable, même si d'autres pays le font. Certains États lapident les femmes infidèles ou les homos. On est pas obligé de les imiter.

Plusieurs individus n'ont pas la personnalité pour la vie militaire. Ils seraient malheureux. Ça irait donc à l'encontre de leur droit à la poursuite du bonheur.

Pour enlever un droit à quelqu'un il faut une maudite bonne raison. Vous ne m'en avez donné aucune qui justifierait une telle mesure.

Et lâchez moi avec votre délire sur la lâcheté de ne pas défendre son pays. Personne n'est obligé d'aimer un drapeau au point de mourir pour lui.
Permalien 2009-02-17 14:38:24
Commentaire de: Cali Gula
Jean-Claude St-Yves

*** Invoquer la liberté dans ce cas est signe de lâcheté envers le pays. ***

Non. C'est un signe que je tiens à ma liberté et que je refuses qu'on décide pour moi.

*** Vous me faites penser au criminel qui se sert de la Charte pour éviter de payer pour son crime. ***

Heu... Ne pas avoir envie de la vie militaire est un crime? Votre exemple est plutôt boiteux. Le crime n'est pas un droit, la liberté oui.
Permalien 2009-02-17 14:46:03
Commentaire de: Dave Thompson
@jacques pro:

Oui et dans les années 80 ils ont sorti une étude qui disait que fumer du pot allait faire pousser des seins chez les hommes.

Ce que tu cites c'est un journaliste qui parle d'une étude qu'il n'a même pas lu. Beaucoup de spécialistes ont dit que cette étude était très douteuse.



@Jean-Claude St-Yves:

C'est tellement ça qui manque dans notre sociétés des tueurs obéissants. Vive le service militaire.



@Dianne Dufour:

Quand la police fait de la répression contre des personnes innocentes, on voit que "faire la guerre" c'est pas juste une métaphore, c'est une vraie guerre contre des vraies personnes productives comme moi.

Fais ton choix de ne pas en prendre si tu veux, tu n'as pas le droit de faire le choix d'envoyer ceux qui consomment ou vendent en prison.



@Tout le monde:

Réveillez!!! c'est contre vos amis et votre famille que cette guerre est menée. Du monde de tous les milieux prennent de la drogue, ouvertement ou pas.

La police en prend. Les avocats et les juges en prennent. Le 3/4 des gens dans les médias fument du pot ou prennent de la coke (tout est du pour hier dans ce milieu).

La plupart du monde qui prennent du pot ou de la coke sont capables de le faire de façon responsable. Un certain pourcentage aura des problèmes de consommation, pareil comme l'alcool. Big deal.

Arrêtez de sortir l'argument de la route, on est capable de dealer avec ces problèmes là quand ils se présentent, c'est vraiment pas une raison de rendre la drogue illégale et créer un marché noir pour financer le crime organisé.

De toute façon des études ont prouvé qu'un fumeur habituel de pot est plus prudent et conscient sur la route que même du monde à jeun.

Les anti-drogues: Oubliez pas de brulez tous vos albums des Beatles, de Pink Floyd, de Eric Clapton, des Rolling Stones, etc! Ces gars là étaient tous des drogués et vous les auriez envoyé en prison!

La prohibition a jamais fonctionné. JAMAIS NUL PART.
Permalien 2009-02-17 16:31:20
Commentaire de: P'Tit Prout
Moi je suis pour le service militaire. Un service militaire d’un an au minimum entre le secondaire et le collège. La transition entre adolescent et jeune adulte. J’ai mes raisons pour dire cela. De plus ça va donner une chance aux candidats d’apprendrent quelques choses académiques et découvrir des potentielles qu’ils/elles ne croyaient pas avoir en eux au lieu de perdre leur temps dans les CEGEP et de coûter cher au système d’éducation avant qu’ils/elles finissent par décider ce qu’ils/elles veux faire. Et je suis conscient que ce n’est pas le cas pour tous mais enfin, tous pourront y bénéficier d’une façon ou d’une autre. Bon c’est la façon don je vois la chose selon mes expériences personnelles et ceux des gens que j’ai rencontrés dans ma vie jusqu’à présent.
Permalien 2009-02-17 18:41:28
Commentaire de: Jean-Claude St-Yves
@ Martin Dubé,

Bien sûr que c'était une blague! (LOLOL)
Permalien 2009-02-17 18:49:02
Commentaire de: Jean-Claude St-Yves
@ Cali Gula,

Un enrôlement militaire est toujours bon pour la jeunesse. Ça donne de la discipline, de la rigueur et de l'honneur.

Je suis d'accord que pour certains ce serait inutile car ils sont bien élevé par leurs parents et ils s'en sentiraient malheureux.

Mais à voir l'exemple que donnent les gangs de rue à notre jeunesse, bientôt ça deviendra nécessaire car ils semblent recruté plus que ne le fait l'Armée quoique nous soyons en temps de guerre.

Je connais personnellement un homme, c'est mon neveu qui se tenait avec de petits bandits de ruelles et qu'un juge lui a fortement conseiller à s'enrôler et le résultat est qu'il fit une brillante carrière en finissant officier et aujourd'hui, à 45 ans, il jouit d'une grasse pension! Il était à un certain moment, l'aide-camp au Général qui a géré la crise d'Oka. Par la suite sa carrière a subit un progrès des plus remarquables. Après deux ans de service à son pays, il est allé remercier personnellement le juge alors que celui-ci siégait durant une intermission. Le juge fut grandement impressionné et le félicita.
Permalien 2009-02-17 18:59:00
Commentaire de: gaetan gagné
Tu veux pas faire ton Service cali gula? enweille en Taule!!! :O( quand tu vas casser assez de caillous avec une masse du matin au soir ...Ben tu vas y aller faire ton service...enweilles icitte toi !!! binbangpifpaf!!! On va te casser le caractere mon Homme :O( Quoi? t en veux encore ? Pifpaf bingbang!!! Batailloooooooon! Gauche droite ...gauche droite ...Pas cadencé Marche....! :O(
hi hi hi ....;o)
Permalien 2009-02-17 19:14:58
Commentaire de: Jean-Claude St-Yves
@ Dave Thompson,

"@Jean-Claude St-Yves:

C'est tellement ça qui manque dans notre sociétés des tueurs obéissants. Vive le service militaire."(Dave Thompson)

Vous avez entièrement raison, les seuls tueurs qui existent sont les tueurs de conscience, il y en a pleins les blogs, des gens comme vous qui ont une morale perverse axé sur la paresse, le moindre effort et l'irresponsabilité.
Permalien 2009-02-17 20:40:55
Commentaire de: Dianne Dufour
@ Dave Thompson

J'ai le "droit de refuser" qu'un individu dépourvu de jugement, ou de sa capacité à discerner, DONNE ou VENDE du POISON à des enfants...

Un jeune homme m'a raconté un jour, dans quel état d'esprit, IL à proposé et donné de la DROGUE à des "petits enfants"... parce qu'IL voulait les voir SOUFFRIR... pour se VENGER d'une souffrance personnelle... qu'IL avait subit, lui, à cause des adultes de son entourage...

En me racontant son méfait, le jeune homme réalisait à quel point son AGIR était un "parfait dérapage" de son jugement altéré par la consommation de drogue, jumelé à une détresse intime...

Monsieur Thompson...

Votre plaidoyer à toute l'apparence d'un discours "intelligent" et "fondé" sur un souci de justice !

Mais... en face d'une situation réellement INSENSÉE, en face de conséquences dramatiques et injustes, votre "argument" visant à dénoncer "l'injustice" ne me convainc pas du tout de "l'innocence" de ceux qui tendent la main à des ENFANTS... dans le but de générer une "habitude de consommation"...

Çà ! NON ! JAMAIS ! Je ne pourrai JAMAIS croire un seul instant que le VENDEUR, DEALEUR de "drogue" soit un "être innocent" dépourvu de mauvaise intention... ou qu'il soit rempli de "bons sentiments" ! ? ! ? ! NON ! NON ! NON !
Permalien 2009-02-17 21:43:49
Commentaire de: P'Tit Prout
M. Thompson,

Suivre un entraînement militaire n’est pas suivre un cours pour devenir un tueur délite. Apparemment vous n’avez aucune conscience de se que ça veut dire suivre un entraînement et une formation militaire et quoi ça implique. Vos propos sont d’une insulte total.
Permalien 2009-02-17 22:19:46
Commentaire de: Dave Thompson
@Jean-Claude St-Yves:

J'ai une morale perverse axée sur la paresse parce que je suis contre le service militaire obligatoire? Parce que je suis contre la servitude involontaire?

Ma morale est basée sur le principe de non-aggression. Je pense que les rapports entre adultes doivent être volontaires. Je ne pense pas qu'aucune personne ou groupe de personne n'ait le droit me forcer à travailler pour eux.

Il n'y a aucune morale à prendre de l'argent des gens de force pour financer l'entrainement de tueurs, il n'y a aucune morale à forcer les gens à s'enroller pour devenir des tueurs.

Je n'ai aucune responsabilité envers un groupe de personnes qui se serviraient de moi comme chair à canon. Ces personnes deviendraient mes ennemis, et n'importe quel entrainement qu'ils me donnerait se retournerait contre eux.

Personne ne m'enlève mes droits.

As-tu déjà parlé à des vrais soldats? Les dernières personnes avec qui ils veulent servir sont des conscrits, du monde qui veulent pas être là. Les conscrits mettent les soldats volontaires en danger.
Permalien 2009-02-17 22:26:16
Commentaire de: P'Tit Prout
Quand même, 700 policiers pour 40 individus, il faut vraiment être..... pour qu'une t’elle force soit nécessaire pour les arrêter. Voir toutes les histoires de nos batailles et guerres et vous allez comprendre de quoi je parle. Je plaints nos ancêtre et ceux qui ont donnés leur vie pour nous.
Permalien 2009-02-17 22:41:23
Commentaire de: Dave Thompson
@Dianne Dufour:

Si un individu malade dans la tête donne ou vend du poison à des enfants, qu'on l'accuse de tentative de meurtre prémédité par empoisonnement, je vois pas en quoi rendre la drogue illégale est constructif, en réalité ça créé beaucoup plus d'opportunités pour le crime organisés et la corruption, qui sont des fléaux beaucoup pires que la drogue en tant que tel.

Des malades mentaux ils y en aura toujours, mais habituellement ceux qu'on voit tirer sur leurs camarades de classes sont presque toujours dopés aux pharmaceutiques légaux qui leurs avaient été prescrits?

Qu'est-ce qu'on va faire avec les individus dépourvus de jugement qui FORCENT LES PARENTS à donner du POISON à leurs ENFANTS?

Pourquoi vous vous attaquez pas à ceux qui empoisonnent vraiment les enfants au lieu des adultes raisonnables et responsables?

Les lois ont des conséquences. Et même si ça "sonne bien" de rendre les drogues illégales, elles disparaissent pas par magie parce que qu'il y a une loi, et en fait ça empire souvent les choses, ça créé 10 fois plus de problèmes.

Les États-Unis auraient pu comprendre après la prohibition. C'est la prohibition de l'alcool qui a créé Al Capone, et c'est la prohibition de la coke qui a créé Pablo Escobar. Ces criminels ont été créé par des lois insensées.

Pourquoi vous voyez pas qu'on peut couper l'herbe sous le pied du crime organisé et de la corruption en coupant leur source principale de profit?

Grâce au monde comme vous, le marché noir est profitable.
Grâce au monde comme vous, le crime paie.

Mais le pire c'est que vous avez pas de compassion pour les vies détruites par les arrestations et les dossiers criminels.

Le vendeur de drogue vend un produit que les gens demandent. Il engage dans des activités commerciales mutuellement volontaires et selon moi il a 100% le droit. Son activité n'est pas immorale parce que des bureaucrates à Ottawa l'ont décidé.
Permalien 2009-02-18 02:54:10
Commentaire de: Cali Gula
Jean-Claude St-Yves

*** Un enrôlement militaire est toujours bon pour la jeunesse. Ça donne de la discipline, de la rigueur et de l'honneur. ***

Pas de problème si c'est volontaire. Mais vous n'avez toujours pas répondu : Au nom de quel principe vous pourriez m'obliger à faire l'armée si je ne veux pas?

*** Mais à voir l'exemple que donnent les gangs de rue à notre jeunesse, bientôt ça deviendra nécessaire ***

Vous vous servez du comportement illégal d'une minorité pour punir et enlever des droits à la majorité. Ce n'est pas acceptable. Votre service militaire obligatoire ne tient pas la route lorqu'il est confronté aux droits des individus. Une société qui applique cette politique est totalitaire et brime la liberté.

Sans compter sur cet excellent argument de Dave Thompson : Les conscrits mettent les soldats volontaires en danger.
Permalien 2009-02-18 08:53:50
Commentaire de: Dave Thompson
@Cali Gula:

Je ne crois même pas qu'l y a principe valide pour m'obliger à financer l'armée pour commencer...

Une population avec des milices volontaires bien armées et entrainées peut très bien s'occuper de la défense d'un pays. Le seul problème c'est que ça rapporte pas beaucoup d'argent aux chums des politiciens dans le complexe industriel-banquaire-militaire.

Ceux qui veulent voir des canadiens dans des conflits internationaux devraient les financer de leurs poches.

Le complexe industriel-banquaire-militaire est beaucoup plus dangereux pour nos libertés et notre société qu'un million de terroristes.
Permalien 2009-02-18 14:32:28
Commentaire de: jacques pro
Dave Thompson

Soit conséquent dans ton obstination.

Le gouvernement veux interdire le tabac parce que c'est nocif pour la santé et l'environnement des gens qui fument pas et toi tu veux que le gouvernement l'égalise le Pot qui est encore plus nocif.

Le gouverment baisse les prix du tabac et la contrebande en fait autant et vice versa.

Tu le vend 1$ et bien ils vont le vendre 0,50$

La criminalité est partout et restera partout et c'est pas en randant la chose légale que tu vas empêcher ça.
Il vont étendre leur criminalité sur d'autre domaine c'est tout ou il vont vendre du Pot encore plus performant.

Ils ont fait la guerre aux Hells et club motar criminel et bien les gang de rue ont augmenté et maintenant les Hells se promènent en cravate et sont répandu partout pour contrôler.


Si tu imposes pas de vitesse sur la route tu crois pas que cela va dégénérer en piste de course.

Un société sans règle est une société perdu.
Permalien 2009-02-18 15:15:19
Commentaire de: andré michaud
Évidemment comme vous le dites si bien, tant que la demande est là (peu importe le produit) le commerce continuera.

Je crois aussi que la légalisation du cannabis , sous contrôle gouvernemental pourrait couper l'herbe sous les pieds des groupes criminalisés et leur faire perdre une fortune. C'st aussi le point de vue de certains pliciers américains qui s'inquiètent du fait que le crime organisé devient de plus en plus milliardaire et a une influence de plus en plus grande sur l'économie américaine, et a organisé son lobby...

Cependant les descentes policières empêchent que les gangs de rue deviennent de plus en plus dangereuses.
Mon voisin a déménagé à Québec à cause des gangs de rue qui pullulent à Montréal. Ma fille est revenue à Québec après s'entre vue menacée par une des gangs..
Permalien 2009-02-18 15:57:28
Commentaire de: Dave Thompson
@jacques pro:

Je suis 100% conséquent dans mon obstination. Toutes les interventions du gouvernement dans ces affaires créent plus de problèmes qu'ils en règlent. C'est mon argument depuis le début.

La contrebande de tabac = conséquence des taxes sur le tabac.
La contrebande de pot = conséquence de la prohibition du pot
La contrebande de coke = conséquence de la prohibiton de la coke

Le pot et la coke sont des produits comme les autres, et si la vente était permise, elle pourrait être beaucoup mieux contrôlée, et si le gouvernement se met pas à taxer en débile mental comme ils font d'habitude, la contrebande sera pas trop pire, parce qu'elle ne sera pas profitable.

Le gouvernement peut pas décider si les gens vont prendre de la drogue. Tout ce qu'il peut faire c'est décider si ça va être légal et s'il va permettre au crime organisé de prendre le marché. Notre gouvernement a décidé qu'il allait laisser ce marché aux criminels. C'est pas loin de la complicité ça.

La contrebande c'est pas un crime. Ça déplait au gouvernement certes et aux bien-pensants qui se mêlent pas de leurs affaires comme vous, mais un crime ça implique blessure et dommages, ça implique une victime.

"Si tu imposes pas de vitesse sur la route tu crois pas que cela va dégénérer en piste de course."

Tu serais surpris de voir les résultats des pays qui ont des autoroutes sans limites de vitesse.

Des fois la vérité est contre-intuitive.

Mon ami a été brutalisé et kidnappé hier pour avoir commis le crime haineux d'avoir fumé un joint dans la rue. Il a été relâché contre une signature qui promet de se soumettre à leurs tribunaux arbitraires et illégaux.

Maudit beau système que vous avez, ça aide tellement les gens là!!!
Permalien 2009-02-18 21:03:40
Commentaire de: Dave Thompson
"Un société sans règle est une société perdu."

Moi je me rappelle d'une société ou il n'y avait que des règles, et ou personne était heureux. Ça s'appellait l'Union Soviétique. Et c'était tellement embarassant qu'ils devaient faire semblant d'avoir une population heureuse pour justifier leurs règles et leur manque de liberté.

Non c'est une société sans liberté qui est perdue. Des sociétés de règles, il y en a toujours eu, et habituellement le monde vivent comme de la merde, et des pays comme ça il y en partout dans le monde si tu veux y aller. C'est seulement depuis la Renaissance, depuis l'âge des lumières, depuis les intellectuels qui ont fait triompher de raison et la science vs la superstition, le bon sens vs la tradition, les droits de l'individu vs le pouvoir du roi, de la liberté d'échanger vs le mercantilisme, de la liberté intellectuelle vs le dogme.

Ces principes nous ont toujours fait évoluer. La répression nous a toujours fait dévoluer. La répression, le contrôle nous rend comme des animaux. Nous rend égoïstes. Plus de liberté veut dire plus de prespérité.
Permalien 2009-02-18 22:32:48
Commentaire de: Dave Thompson
(suite)

Les seules règles nécessaires sont le respect des droits de vos concitoyens. Et fumer du pot c'est son droit, et par extension, en produire pour sa consommation est légitime.
Permalien 2009-02-18 22:34:36
Commentaire de: jacques pro
Enlève les limites de vitesse dans une zone d'écolier et sur quoi tu vas te baser pour incriminer celui qui frappera un étudiant pour excès de vitesse.

L'étudiant n'a pas traversé assez vite la rue?



Figure-toi que j'ai deux amis qui se sont suicidés parce qu'ils consommaient trop de drogue.

Pourquoi avoir besoin de consommer pour avancer?

Figure-toi un jeune de 8 à 10 ans en train de consommer du pot juste avant d'entrer en classe?
Figure-toi le prof qui consomme avant d'entrer en classe et qui vient enseigner une matière à des jeunes de 10 ans gelés ben raide.
Il va leur enseigner les biens faits de la drogue?

Tu entre dans un avion et le pilote te dit je fume mon joint et on part dans quelques minutes.

Le médecin qui dit à son patient je sort fumer une couple de joints et je reviens pour t'opérer la tumeur au cerveau.
Permalien 2009-02-19 10:15:19
Commentaire de: pierre tremblay
Hier au CEGEP de Saint-Jean-sur -Richelieu il y a eu un important déploiement policier. La raison ? Des jeunes ont été vus en habit de camouflage. WOW les gros méchants. Ils ne font que copier ceux qui rivalisent avec le clowns du Cirque du Soleil d'après leur habillement.
Les policiers ont des fans. C'est l'effet boule de neige.
Hier J'étais à l"hôpital Fleury . J'en ai vu plusieurs policiers habillés en poli-chinels. Il y en a un qui avait besoin de soins, il est passé devant tout le monde, même un homme qui avait la pneumonie qui crachait du sang.
Quand ils agiront avec respect envers les citoyens, peut-être que les citoyens les respecteront .
Permalien 2009-02-19 11:04:37
Commentaire de: Cali Gula
Dave Thompson

*** Une population avec des milices volontaires bien armées et entrainées peut très bien s'occuper de la défense d'un pays. ***

Je ne crois pas que des miliciens fassent le poids devant des hélicos, des avions et des tanks. Pour défendre un pays ça prend une armée professionnelle assez puissante pour dissuader ses ennemis.
Permalien 2009-02-19 12:16:08
Commentaire de: Dave Thompson
@Cali Gula:

Tu veux dire comme en Iraq contre les USA? Je pense qu'ils leur donne du fil à retordre...

Si la majorité de la population adulte et capable d'un pays est armée, aucun pays, même avec des tanks des avions et des hélicos va pouvoir occuper la place.

L'occupation coute extrèmement cher. Regarde les USA sont en train de se ruiner à essayer.


@jacques pro:

"Enlève les limites de vitesse dans une zone d'écolier et sur quoi tu vas te baser pour incriminer celui qui frappera un étudiant pour excès de vitesse. "

"Conduite dangereuse provoquant mort ou blessures". C'est quoi le problème? Et si le gars va a 60 km/h dans une zone d'écolier à 3h du matin, il est un danger envers qui? Sur quoi tu te bases pour l'arrêter s'il n'y a pas de victime?

Comme le pilote d'avion, "pilotage avec manque de facultés" .. comme le jeune qui fume du pot "en retenue pour être gelé" à l'école.

Rien de tout ça justifie de violer mes droits ou de mettre des personnes innocentes en prison. Et si tu crois que oui, espère de tout coeur que le gouvernement ne rendra pas quelque chose que tu aimes illégal.

Pour avoir ta liberté tu dois respecter celle des autres.

Tu connais le poême du pasteur Niemoller?

"Quand ils ont arrêté les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste ; quand ils ont arrêté les socialistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas socialiste ; quand ils ont arrêté les juifs, je n’ai rien dit, je n’étais pas juif ; quand ils sont venus m’arrêter, il n’y avait plus personne pour protester "
Permalien 2009-02-19 14:36:40
Commentaire de: Dave Thompson
@Cali Gula:

Cherche sur Google "How would a stateless society defend itself" et tu vas voir qu'une société sans état serait beaucoup plus prête à se défendre qu'une société avec un état et son armée.
Permalien 2009-02-19 14:54:56
Commentaire de: Dave Thompson
@jacques pro:

Faut vraiment être rendu à court d'argument pour dire que si le pot était légal les chirurgiens en fumeraient avant leur opération et les pilotes en fumeraient avant de piloter l'avion.

Moi aussi je peux trouver des scénarios stupides pour faire bannir n'importe quoi.

Pour commencer va falloir rendre l'alcool illégal, qu'est-ce qui arrive si le pilote ou le chirurgien boivent??!!??!!

Parce que ça a tellement bien marché la prohibition de l'alcool. À peu près aussi bien que la prohibition de la drogue.

C'est ça le problème de la démocratie, que votre ignorance prennent des décisions qui vont gâcher la vie d'autres personnes.
Permalien 2009-02-19 15:15:51
Commentaire de: jacques pro
Dave Thompson

"comme le jeune qui fume du pot "en retenue pour être gelé" à l'école."

Si je te comprend tu mettrait des lois ou cela te dérange pas.

Comme de mettre le jeune en retenu qui prendrait du Pot avant d'entrer en classe.

Es-tu du genre à fumé devant tes enfants en bas âge en leur disant qu’eux ils n’ont pas le droit, car ils n’ont pas 18 ans.Regardez-moi fumer mon Pot, mais ne faites pas pareil.

Que dirais-tu a ton jeune de 18 ans s'il rentre à la maison et qui prendrait une coupe de ligne de cocaïne devant toi parce que lui trouve que le Pot est pas suffisant et dépassé ou sa dose d'héroïne.

Pourquoi le chirurgien n’aurait pas le droit de consommer du pot avant une opération selon ton principe de laisser libre?

Où serait la limite si tu ne veux pas de lois pour interdire les produits de drogue?
Permalien 2009-02-19 18:27:04
Commentaire de: Dave Thompson
@jacques pro:

"Si je te comprend tu mettrait des lois ou cela te dérange pas. "

Je met des lois là ou ça ne viole pas les droits des autres. Dans le cas du jeune à l'école, il "accepte" de se soumettre aux règlements de l'école.

Je dis "accepte" parce qu'en fait le gouvernement force ses parents à l'envoyer à l'école et payer pour avec leurs taxes scolaires.


"Es-tu du genre à fumé devant tes enfants en bas âge en leur disant qu’eux ils n’ont pas le droit, car ils n’ont pas 18 ans."

Non, j'ai toujours été du genre à décider moi-même quels sont mes droits, j'ai pas besoin de demander la permission à des bureaucrates à Ottawa ou Québec. Seuls les esclaves demandent à leurs maîtres quels sont ses droits.

Mes droits s'arrêtent là ou ceux des autres commencent, donc je peux tout faire sauf voler, violer, tuer, endommager la propriété de quelqu'un et briser mes contrats.


"Regardez-moi fumer mon Pot, mais ne faites pas pareil. "

Fait ce que tu veux, je fais ce que je veux. Au moins moi je veux pas t'envoyer en prison pour ce que tu fais.

"Que dirais-tu a ton jeune de 18 ans s'il rentre à la
maison et qui prendrait une coupe de ligne de cocaïne devant toi parce que lui trouve que le Pot est pas suffisant et dépassé ou sa dose d'héroïne. "

À 18 ans il est majeur, mais je le conseillerais sur les bonnes façons de consommer ou s'il a un problème je l'aiderais à s'en sortir. Une chose qui est sure, que la drogue soit illégale n'aurait rien changé, à part que sa drogue il va l'acheter aux Hells pour 100$ au lieu de l'acheter au Jean-Coutu pour 10$.

"Où serait la limite si tu ne veux pas de lois pour interdire les produits de drogue?"

Elle est ou la limite pour l'alcool? Chaque personne se doit d'être responsable de ses propres actions, et si elle commet dommages ou blessures sous l'influence de la drogue, qu'on la punisse pour les dommages, pas pour la drogue.
Permalien 2009-02-19 20:21:35
Commentaire de: jacques pro
"Je mets des lois là ou ça ne viole pas les droits des autres. Dans le cas du jeune à l'école, il "accepte" de se soumettre aux règlements de l'école."(Dave Thompson)

À l'extérieure de l'école a ce que je sache l'école n'a aucun droit sur l'étudiant.Si le jeune part de chez-lui en fumant son joint comment veux-tu que l'école intervienne??

Il y a aucun test que les policiers possède pour déceler combien tu as fumé de joint.

Si tu ouvres la porte pour la légalisation du Pot et bien d'autre vont vouloir ouvrir une porte aussi pour d'autres drogue.

Commence a te sortir de ton problème avant de vouloir sortir les autres d'un problème de consommation de drogue.

C'est pas tous les jeunes qui peuvent se payer de la drogue à 100$ mais par contre à 10$ c'est plus facile n'est-ce pas.

Permalien 2009-02-20 09:34:39
Commentaire de: Dave Thompson
"À l'extérieure de l'école a ce que je sache l'école n'a aucun droit sur l'étudiant.Si le jeune part de chez-lui en fumant son joint comment veux-tu que l'école intervienne?? "

Ben si le jeune est gelé en classe, qu'il fait pas attention et qu'il niaise, qu'il se fasse punir pour ça.

S'il est juste gelé, fait attention et qu'il fait son travail, ou est le probleme? Je l'ai fait souvent (après le secondaire)
et j'ai très bien réussi.

Quand j'étais au secondaire j'ai essayé le pot, l'acide, les champignons, et je buvais avec mes amis (pas à l'école quand même, sauf p-e quelques fois du pot). Aujourd'hui je suis un professionel dans mon milieu et j'ai ma propre entreprise. Certains de mes amis avec qui je trippais dans ce temps sont devenus réalisateurs, biochimistes, administrateurs de système, programmeurs...

POURQUOI est-ce qu'il aurait fallu que l'état intervienne? Personnellement je pense que ma vie aurait été gâché si je m'étais fait arrêter et que j'aurais eu un dossier criminel.

C'est pas la drogue qui aurait gâché ma vie, ça aurait été l'état. Et ça aurait été la faute de l'ignorance et de la peur des personnes comme vous.


"Il y a aucun test que les policiers possède pour déceler combien tu as fumé de joint. "

Et alors? Que tu fumes 3 joints ou 10, tu peux pas être plus gelé à un moment donné, tu atteint un plateau, c'est pas comme la bière. La seule chose qui change ton buzz c'est si t'es habitué ou non. Je suis certain qu'on pourrait comparer les réflexes d'un fumeur de pot habituel comparé à un p'tit vieux et voir que le fumeur de pot est beaucoup plus là. Je connais personne qui a jamais été dans un accident après avoir fumé du pot, mais après la bière OH que oui... l'hypocrisie atteint son paroxysme.


"Si tu ouvres la porte pour la légalisation du Pot et bien d'autre vont vouloir ouvrir une porte aussi pour d'autres drogue. "

Ce n'est pas une question de "légalisation". Le gouvernement a pas à dire ce qui est permis et ce qui l'est pas pour commencer. Tout produit qui est en demande devrait être vendu librement, point final.

Tant que les drogues sont illégales elles font des profits au marché noir, il n'y a pas de contrôle de qualité, les gens peuvent faire des overdoses, et les jeunes vont être attirés par le fruit interdit et les vendeurs sans scrupules. Selon moi si on vend de la cocaine en pharmacie pour les 18 ans et plus, les pharmaciens vont être assez responsables pour limiter la vente, et peut-être aider ceux qui ont des problèmes de dépendance, au lieu de gâcher leur vie en appellant la police.

Permalien 2009-02-20 16:46:15
Commentaire de: Dave Thompson
Mon ami s'est fait arrêter pour possession simple de moins de 0.5 grammes de pot cette semaine, et c'est la faute de tous les zêlés ignorants comme ceux qui écrivent encore des commentaires appellant à arrêter des personnes innocentes.

Mais je connais les lois, je sais qu'elles cachent toujours un remède, que fumer du pot ou possèder des drogues est un droit et que tout le système légal est une grosse crosse (avouez que vous le saviez tout le long dans le fond).



Alors il s'est fait arrêter selon l'article 4.1 de la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (Fédéral 1996, ch. 19)

4. (1) Sauf dans les cas autorisés aux termes des règlements, la possession de toute substance inscrite aux annexes I, II ou III est interdite.

Premier indice ici, il s'agit d'un règlement, pas d'une loi. Et puisque les lois françaises sont toujours floues, il faut se référer à celles en anglais (et en anglais on appelle ça un ACT, pas une LAW, quelque chose de tout à fait différent)

4. (1) Except as authorized under the regulations, no person shall possess a substance included in Schedule I, II or III.

Ici ils disent NO PERSON. Alors j'étais curieux de savoir QU'EST-CE qu'une "personne" pour commencer. La définition n'est pas dans la loi elle même alors il faut prendre la loi C-51 qui amende la loi sur la drogue. La définition est à l'article 3:

« personne » Individu ou organisation au sens de l’article 2 du Code criminel.

Intéressant... je vais aller voir la définition de "individu" à l'article 2 du Code criminel:

«quiconque » , «individu » , «personne » et «propriétaire »
"every one" , "person" and "owner"
Sont notamment visées par ces expressions et autres expressions semblables Sa Majesté et les organisations.



Alors si on reprend l'article 4.1 de la loi sur les substances contrôlées avec cette définition ça ressemblerait à ça:

"Ni sa Majesté ni les organisations ne peuvent possèder les substances inscrites aux annexes I, II ou III."

À moins que vous soyez Sa Majesté ou une organisation, la police n'a pas le droit de vous arrêter pour possession. Ils vont le faire quand même parce qu'ils sont pas la pour faire respecter les lois (ils les connaissent même pas!!!) ils sont la pour harceler les gens et les faire passer dans le système pour extraire leur argent et leur obéissance.

Avouez que vous y comprenez pas grand chose. Dire qu'il faut connaître tous ces règlements codifiées et les définitions de tous les mots pour vivre en accordance avec la loi. Connaissez-vous quelqu'un qui connait ça?
Permalien 2009-02-21 16:22:09
Commentaire de: Jean-Claude St-Yves
@ Dave Thompson,

Si votre copain s'est fait arrêter, c'est pour une raison bien simple: Avant de fumer du pot, il avait le cerveau gros comme ça: O Maintenant, à en fumer, il l'a gros comme ça: °

Ça ne sert pas grand chose de tout connaître les lois et règlements, ce qui importe, c'est de ne pas se faire arrêter!
Permalien 2009-02-22 01:43:04
Commentaire de: Dave Thompson
@Jean-Claudes St-Yves:

Quand les policiers font ce qu'ils veulent, qu'ils harcèlent des gens innocents, qu'ils se foutent des textes de lois qu'ils doivent respecter, vous devriez pas être en train de vous rire, vous devriez vous poser de sérieuses questions.

Comment vous allez faire pour éviter de vous faire arrêter si vous comprenez pas ce qui est écrit dans les lois?

Est-ce que c'est pas dangereux quand le système peut faire ce qu'il veut à qui il veut avec impunité? Est-ce que les employés de l'état ne devraient pas être les premiers à respecter les textes de loi?

Comment vous pouvez justifier que mon ami se fasse arrêter s'il n'a pas brisé aucune loi?
Permalien 2009-02-22 14:39:57
Commentaire de: Jean-Claude St-Yves
@ Dave Thompson,

Il y a bien sûr des policers qui sont corrects, j'en connais, et d'autres qui sont ripoux, harcelants et autres du genre.

Mais, si votre ami est harcelé, c'est parce qu'il a un antécédent. Il peut toujours déposer une plainte à la déontologie et attendre 10 ans pour en voir la tournure.

Comme je vous écrivais, le plus important est de ne pas se faire arrêter, mais si vous passez vos journées assis devant un poste de police, ils vont vous voir à coup sûr.


Permalien 2009-02-23 11:37:54
Commentaire de: Dave Thompson
@Jean-Claude St-Yves:

Même ceux qui sont corrects violent les droits des gens quotidiennement. Ils ne connaissent pas les lois qu'ils nous imposent, alors ils sont tous coupables de négligences avoisinant la fraude. Et ça c'est sans parler de leur salaire nous est extrait de force.

Mon ami n'avait pas d'antécédent, il est un immigrant, c'est assez pour les provoquer. Il ne faisait qu'exercer son droit de fumer un joint tranquille en tant qu'être humain.

S'il avait été une organization ou Sa Majesté au sens de la loi qui a été citée pour attaquer mon ami, j'aurais pu comprendre.

Deux policiers en civil sont venus l'harceler, et par là je veux dire lui mettre les menottes et l'ammener au poste, et le relâcher contre une promesse de comparaître devant un juge (qui est payé par la même personne que la police, donc aucunement impartial) et ou ils vont essayer encore une fois de violer ses droits.

Si les policiers étaient corrects, ils feraient quelque chose pour nous protéger de ces prédateurs. Mais les bons policiers démissionnent devant l'ampleur de la corruption, et ils savent que la corruption monte dans les rangs.
Permalien 2009-02-23 15:38:07
Commentaire de: Jean-Claude St-Yves
@ Dave Thompson,

Justement, M. Thompson, fumer un joint est illégal.

Avec la prescription d'un médecin, on peut fumer tous les joints qu'on veut par semaine dans la pleine légalité.
Permalien 2009-02-24 02:54:23
Commentaire de: Dave Thompson
@Jean-Claude St-Yves;

"Justement, M. Thompson, fumer un joint est illégal."

Fumer un joint est illégal si vous êtes une organisation ou Sa Majesté, selon la loi. Et je suis aucun des deux.

Et personne ne me dit quels sont mes droits, pas vous, pas un politicien, pas un bureaucrate, pas un policier. Ce sont les ennemis de mes droits.

Mes droits je les connais très bien. Ils s'arrêtent ou ceux des autres commencent.

Et vous avez pas le droit que JE ne fumes pas de joint.
Permalien 2009-02-24 14:31:59
Commentaire de: pierre tremblay
Dave Thompson
J'ai travaillé au niveau scolaire pendant 33 ans.
Saviez-vous qu'en certaines circonstances, l'école est tenue responsable du comportement des élèves sur le CHEMIN de la maison à l"école ??
Permalien 2009-12-18 08:47:48
Commentaire de: pierre tremblay
Il y a de nombreux policiers qui consomment de la mari .
Il y en a même qui consomment pendant leur temps de travail.

Alors, il serait temps que l'on cesse de jouer à l'autruche
PT no 1
Permalien 2009-12-18 09:16:25

Laisser un commentaire:

Vous désirez réagir à cet article?
au Passeport Canoë pour laisser un commentaire.