31 Juillet 2009

Permalink 23:03 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 78 mots  

Vive le Québec!!!!

Écoutez cette entrevue, c'est l'une des choses les plus surréalistes que j'ai entendues ces derniers temps.

Même si on prouve que le bonhomme Shafia a tué ses trois filles et son ex-femme, il va RECEVOIR une INDEMNITÉ de la SAAQ!!!!!!

Vous faites un hold-up, vous tirez des coups de feu, la police vous poursuit, vous entrez en collision avec une auto.... et la SAAQ va vous dédommager!!!!!

On est-tu colon ou on n'est-tu pas colon?


Permalink 02:14 am, Richard Martineau / Franc-parler, 37 mots  

L'autre sexisme

Les féministes québécoises dénoncent le sexisme dans les pubs de bière!!!!

À quand une campagne des féministes québécoises contre les pubs qui dépeignent les hommes comme des morons finis?


30 Juillet 2009

Permalink 00:59 am, Richard Martineau / Franc-parler, 98 mots  

Pas dans notre cour!

Il n'y a pas qu'au Québec qu'on ne veut pas des ports méthaniers près des zones habitées.

En France aussi.

La population d'une petite municipalité française se déchire sur la construction éventuelle d'un terminal méthanier.

Les associations de citoyens dénoncent un projet dangereux pour l'environnement et la sécurité des habitants.

Les « pro-méthaniers » déplorent l'arrêt d'un projet porteur d'emplois et d'investissements.

Faut-il privilégier le développement économique ou le respect de l'environnement?

Les environnementalistes sont-ils des "gosseux de poils de grenouilles", comme disait l'ex-ministre Guy Chevrette?



Permalink 00:50 am, Richard Martineau / Franc-parler, 196 mots  

Des excuses à Hérouxville?

Voici un texte que j'ai reçu concernant la tragédie de Kingston.

________


On s’était moqué des gens d’Hérouxville quand ils ont écrit un code de vie souhaitant la bienvenue aux immigrants, à condition que ceux-ci respectent les valeurs canadiennes, notamment l’égalité hommes/femmes. Ici, avaient-ils écrit, les femmes et les filles peuvent parler à qui elles veulent, aller où elles veulent, s’habiller comme elles veulent, etc. Tout ça sans que leur vie soit menacée.

Ce sont pourtant là de simples vérités d’évidence.

Hérouxville recommandait aussi aux immigrants de laisser leurs mœurs culturelles violentes et anachroniques dans leurs pays d’origine. Mais on a stupidement continué à se moquer d’Hérouxville.

Aujourd’hui, il faudrait s’excuser et voir qu’ils avaient déjà vu que le multiculturalisme a été un lamentable échec en Angleterre et en Hollande, et que ça l’est de plus en plus au Canada. Au nom de tous ces moqueurs et dénigreurs imbéciles et peu clairvoyants, moi qui suis d’origine scandinave, je m’excuse auprès des gens d’Hérouxville.

Signé: Kajsa Lüft, Montréal

________

Qu'en pensez-vous?




28 Juillet 2009

Permalink 00:23 am, Richard Martineau / Franc-parler, 299 mots  

Le silence des féministes

Un texte très intéressant du National Post :

Pourquoi les féministes ne disent rien concernant la charia et les crimes d'honneur?

Un catholique tue sa femme, toutes les féministes déchirent leur blouse.

Un musulman tue ses trois filles pour laver la réputation de sa famille? Les féministes n'émettent pas un son....





The rise of shariah law constitutes the major global change in women’s status during this era, yet Western feminists remain pathetically silent.

Feminist journalists like to speculate about the future of activism among women today, but you can leaf through a fat sheaf of their articles without encountering a mention of Muslim women. Feminist professors, for their part, show even less interest.

Trolling through the 40-page program of the European Conference on Politics and Gender, held in Belfast last winter, I found feminist scholars (from Europe, the United States and Canada) dealing with women’s political opportunities, the implications for women of new medical technology, the politics of fashion and even women’s response to climate change.

What I couldn’t find was even one lecture or discussion devoted to so-called “honour killing.” Nor was there any mention of the thousands upon thousands of women routinely flogged, raped, imprisoned or stoned to death, often with the tacit or explicit agreement of Islamic governments.




Merde, elles parlent des changements climatiques, mais pas des crimes d'honneur!!!!!

Allô?????

Et pendant ce temps, les groupes féministes refusent de répondre à mes questions à la télé, sous prétexte que je suis "infréquentable" idéologiquement, alors que je passe mon temps à dénoncer la misogynie rampante des islamistes!!!!!

C'est le monde à l'envers...

Les hommes qui dénoncent le sexisme, et les féministes qui se ferment la gueule pour protéger les misogynes...








Permalink 00:16 am, Richard Martineau / Franc-parler, 146 mots  

Cachez ce sein!

Selon un récent sondage, 25 % des Françaises s'avèrent choquées à la vue d'une femme qui allaite son bébé en public.

25 %!!!!! Dans un pays qui se targue d'être le défenseur de la bonne alimentation!

Et ce n'est pas seulement en France.

Ici aussi, les femmes qui allaitent en public sont parfois mal vues. Une lectrice m'a écrit récemment pour me dire qu'elle s'est fait expulser d'un grand magasin parce qu'elle avait "osé" allaiter son bébé.

Il y a quelques années, j'ai vu une femme mettre du Coke dans le biberon de son bébé de 5-6 mois.

Ça, c'est correct. Cette taponne aurait pu faire ça dans n'importe quel commerce sans aucun problème.

Mais donner le sein en public?

SCANDALE!!!!

Pourtant, qu'y a-t-il de plus naturel?

C'est fou comme la vue d'un téton peut énerver les gens...




24 Juillet 2009

Permalink 18:20 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 168 mots  

Docteur Pusher

C'est officiel: Michael Jackson aurait été la victime d'un homicide involontaire.

Son médecin lui aurait administré une dose un peu trop forte d'un puissant médicament, qui rend les patients inconscients en moins de cinq minutes.

Comme Janis, Elvis et Marilyn Monroe, Jackson était un toxicomane qui gobait des pilules comme des bonbons.

Le pire est que ces gens n'ont jamais de difficulté à se faire prescrire toutes sortes de médicaments bizarroïdes, introuvables en pharmacie.

Il y a toujours un médecin pour leur faire une injection.

C'est qui, ces zozos?

Ne voient-ils pas qu'ils mettent la vie de leurs clients en danger?

Tant qu'ils sont payés, ils sont prêts à leur shooter n'importe quoi, c'est ça?

Ce ne sont pas vraiment des médecins. Plus des "pushers"...

C'est ce qui arrive quand tu es une méga star et que tu t'entoures de YES MEN et de parasites prêts à faire n'importe quoi pour une poignée de fric et un peu de gloire...


23 Juillet 2009

Permalink 20:28 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 154 mots  

Crimes d'honneur

Selon toutes vraisemblances, le drame horrible de Kingston qui a coûté la vie à Zainab Shafia (19 ans), Sahar Shafia (17 ans), Geeti Shafia (13 ans) et Roma Amir Mohammed (50 ans) ne serait pas un accident, mais un « crime d’honneur », c’est-à-dire des meurtres destinés à « venger l’honneur » d’une famille qui aurait été « salie » par les « agissements impurs » d’une femme.

Je vous rappelle que nous sommes en 2009 et que ces événements se sont déroulés ici, chez nous.

Voulez-vous me dire pourquoi le Canada a accepté d’accueillir des gens qui épousent des valeurs qui sont à l’opposé de celles que nous défendons ?

C’est quoi, notre maudit problème ?

On veut gagner une médaille ?

Comme l’a dit Nicolas Sarkozy quand il a INTERDIT la burqa en France :

« Nous ne devons pas avoir honte de nos valeurs, nous ne devons pas avoir peur de les défendre. »


Permalink 18:04 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 171 mots  

Belle job de bras

Les journalistes lock-outés se sont fait "rudoyer" lorsqu'ils sont entrés dans les locaux du Journal de Montréal, ont dit les journaux aujourd'hui.

Or, voici ce qui s'est réellement passé.

La photo du lock-outé qui a été "rudoyé" était une mise en scène totale.

Personne ne l'a brassé, il a fait semblant de se faire "rudoyer" pour les besoins de la photo.

N'importe quel groupe mentirait de la sorte, et tous les journalistes les dénonceraient.

Mais dans ce cas-là, c'est un syndicat qui ment et déforme les faits.

Alors on se la ferme...

Parce que les syndicats ont TOUJOURS raison, c'est bien connu. Et que la fin justifie TOUJOURS les moyens dans le milieu syndical...

C'est quand même savoureux.

Des JOURNALISTES qui mettent en scène une fausse nouvelle.

Bravo, les boys.

Vive votre combat pour la vérité...

PS: croyez-vous que des journalistes syndiqués peuvent couvrir objectivement un conflit qui implique des journalistes syndiqués?

Poser la question, c'est y répondre...








22 Juillet 2009

Permalink 20:10 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 79 mots  

Lola déboutée

Après un long procès qui a fait jaser tout le Québec, « Lola », l’ex d’un riche homme d’affaires québécois, a été déboutée en Cour Supérieure.

Selon la juge Carole Hallée, si madame voulait jouir des avantages d’une femme mariée, elle n’avait qu’à se marier, point final.

Il me semble que ça tombe sous le sens, non?

Avions-nous besoin d'un procès pour arriver à cette conclusion?



Permalink 20:08 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 624 mots  

Eric Amber s'excuse

Eric Amber, l'artiste montréalais qui a insulté des francophones qui avaient "osé" lui demander d'envoyer des communiqués en français, a envoyé un message d'excuse, aujourd'hui.

_________


À qui de droit,

Depuis quelques jours, bien des médias et sites Internet s’attardent sur un courriel envoyé récemment par moi-même à un inscrit de la liste d’envois électronique générale du Théâtre Ste Catherine. Je répondais alors à un message provenant de la troupe Les Sages Fous, qui protestait avoir reçu un courriel en anglais concernant la programmation anglophone du Zoofest dans le câdre du Festival Juste Pour Rire.

Ma réaction face à leur demande, de recevoir une version française de ce même courriel, fut inflammatoire et non justifiée et pour cela je voudrais sincèrement m’excuser. Ma réplique très agressive s’explique en partie par le fait que Le Théâtre Sainte Catherine est toujours ciblé par des messages francophones très négatifs et diffamatoires concernant nos évènements anglophones et ce, tout au long de l’année.

Malgré l’important manque de jugement dont j’ai fait preuve, il se doit aussi d’être clarifié qu’en aucune façon, mes remarques visaient le Québec ou la Francophonie, tel que certains médias l’ont laissés entendre cette semaine. Étant moi-même francophone ayant grandit et provenant de la région de La Beauce, dans le sud du Québec, d’émettre de pareilles insultes envers la Francophonie serait contradictoire et impensable.

Je regrette sincèrement avoir offensé mes propres frères et soeurs Francophones, mais suis tout à fait convaincu qu’une couverture médiatique alarmiste et sensationnaliste n’a fait qu’aggraver la situation. Cette réaction incroyable de la part des médias provoque non seulement une publicité extrêmement négative pour Le Théâtre Ste-Catherine, mais engendre également une campagne négative envers le Zoofest et le festival Juste Pour Rire. Il est aussi important de noter que je fais personnellement maintenant face à des menaces de mort et insultes personnelles très inquiétantes.

Il m’attriste donc de constater que suite aux actions marquées de quelques individus qui avaient pour but précis d’encourager la haine et l’extrémisme, l’harmonie culturelle de notre ville de Montréal est affectée. Je suis déçu par le niveau d’intolérance présent dans les centaines de courriels et de lettres que nous avons reçus cette semaine, surtout parce que je suis profondément convaincu que malgré ces incidents isolés, la culture Française est essentiellement forte et inclusive au Québec.

Lorsque le Théâtre Ste Catherine a ouvert ses portes, il y a cinq ans, un théâtre que j’ai moi-même fondé et bâti dans un quartier très désavoué de Montréal, mon rêve était de créer une scène, un endroit où tout le monde pourrait se réunir, quelle que soit leur culture, pour célébrer l’art et la communauté. Aujourd’hui, ce théâtre est bel et bien vibrant et il serait dommage de devoir fermer ses portes au public et aux artistes qui le fréquentent maintenant en si grand nombre.

Je souligne donc à nouveau mes excuses sincères envers Les Sages Fous, Le festival Juste Pour Rire, Zoofest ainsi qu’envers tous les membres de la communauté du Théâtre Ste Catherine et tous ceux et celles qui sont affectés par cette situation.

En regrettant de ne pas m’être prononcé plus tôt sur ces évènements importants,

Sincèrement,

Eric Amber
Théâtre Ste. Catherine

_________

Qu'en pensez-vous?


20 Juillet 2009

Permalink 21:13 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 14 mots  

Pendant ce temps au Moyen Orient (20)

Preuve que tout va bien au Moyen Orient et que la paix est proche...


Permalink 21:06 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 95 mots  

Vive les Nordiques!

Depuis le départ des Nordiques, les résidants de Québec ne rêvent que d'une seule chose: avoir de nouveau une équipe de hockey de la LNH.

Or, il semble qu'ils n'ont jamais été aussi près du but! (Et je ne parle pas du but d'Alain Côté qui, comme tout le monde le sait, n'était pas bon...)

L'idée d'une nouvelle confrontation Canadiens-Nordiques vous réjouit-elle?

Il me semble que ça ajouterait un peu de piquant.

Et les "nouveaux" Nordiques feraient peut-être plus d'effort pour recruter des joueurs francophones...


16 Juillet 2009

Permalink 19:40 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 14 mots  

Pendant ce temps au Moyen Orient (19)

Preuve que tout va bien au Moyen Orient et que la paix est proche...


Permalink 19:35 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 296 mots  

Une coïncidence savoureuse

Deux nouvelles à lire une à la suite de l'autre...

1) L'enquête du Coroner Robert Sansfaçon sur la mort de Fredy Villanueva ira de l’avant; les parties sont parvenues à s'entendre après d'intenses négociations. Les premiers témoins devraient être entendus en octobre au palais de justice de Montréal.

En mai, l'enquête avait débuté dans la controverse. Neuf des 15 parties impliquées s'étaient désistées, principalement par un manque d’argent pour payer les avocats.

Devant la forte pression populaire, le ministère de la Sécurité publique est revenu sur sa décision et accepte de défrayer les frais d'avocats de Denis Meas et Jeffrey Sagor-Métellus, tous deux blessés par des tirs policiers lors du drame du 9 août 2008 à Montréal-Nord.

2) Un des jeunes blessés par balle lors de l’intervention policière qui a coûté la vie au jeune Fredy Villanueva, en août dernier, a été arrêté dans un bar de Montréal-Nord, hier soir.

Selon ce que rapporte LCN, Denis Meas aurait participé à une bagarre impliquant plusieurs jeunes dans une boîte de nuit qui serait fréquentée par des membres de gangs de rue.

Deux des amis de Denis Meas auraient également été appréhendés par les policiers pour avoir proféré des menaces de mort.

Toujours selon LCN, à un certain moment, Meas aurait crié dans le bar qu’il était «le king de Montréal-Nord».

Rappelons que Denis Meas a été atteint d’un projectile à l’épaule droite tiré par un policier, le soir du 9 août 2008, dans le parc Henri-Bourassa, à Montréal-Nord.

_________

Pas mal, non?

Et moi qui pensait que Fredy Villanueva était un charmant scout qui aidait les mémés à traverser la rue!!!!





14 Juillet 2009

Permalink 20:33 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 150 mots  

Une morale arbitraire

Une nouvelle drogue légale fait triper les amateurs de paradis artificiels: le spice.

Vendu comme un encens, ce mélange d'herbe (qui coûte cinq dollars pour un demi-gramme) procure un peu le même effet que le cannabis.

Cette herbe, qui était légale dans plusieurs pays, commence à être interdite...

L'Allemagne, l'Autriche, la France, la Pologne, la Corée du Sud, l'Estonie, la Russie et le Chili ont tous interdit le spice...

Pourquoi?

Pourquoi cette drogue est soudainement passée de légale à illégale?

En quoi est-elle plus nocive que l'alcool?

Pourquoi l'alcool est légal, mais pas le spice?

Tout ça est totalement arbitraire...

Ça montre à quel point les lois anti-drogues sont absurdes...

Selon une étude de l'American Medical Association, 97 % des décès du aux drogues viennent des drogues légales (alcool, tabac, médicaments)...

Et on déclare la guerre à des plantes...

Incompréhensible.


13 Juillet 2009

Permalink 20:24 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 121 mots  

Pôvre veudette

Jonathan Roy, le hockeyeur devenu chanteur, dit qu'il a hâte que les gens cessent de lui parler de l'accusation de voies de fait qui pèse contre lui...

Le fils de Patrick Roy attaque sauvagement un gardien de but qui ne lui avait rien demandé, et il faudrait qu'on oublie tout ça sous prétexte que monsieur est maintenant un artiste?????

Pourquoi?

Les artistes flottent-ils au-dessus des lois? Bénéficient-ils d'un non-lieu automatique? D'une clémence extra-ordinaire?

C'est drôle, mais moi, quand je vois Jonathan Roy, je ne vois pas une star, mais un tôton qui agresse une victime innocente...

Le showbiz n'est pas une case de Monopoly qui te permet d'amasser 200 $ sans passer par la prison...





Permalink 20:13 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 14 mots  

Pendant ce temps au Moyen Orient (18)

Preuve que tout va bien au Moyen Orient et que la paix est proche...





Permalink 20:10 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 29 mots  

Maudite bonne question

Des proches de militaires américains tombés au combat se demandent pourquoi on accorde plus d'importance au décès de Michael Jackson qu'à la mort de soldats...

Soldats vs Jackson
Permalink 20:05 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 7 mots  

Le conseil de la semaine

10 Juillet 2009

Permalink 20:46 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 14 mots  

Pendant ce temps au Moyen Orient (17)

Preuve que tout va bien au Moyen Orient et que la fin est proche...

Permalink 20:40 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 75 mots  

Ça sent les vacances

On voit que c'est l'été.

Après le scandale de l'hostie de Harper (l'a-t-il mangé ou non?), les médias se demandent maintenant si Sarkozy et Obama ont reluqué le cul d'une jeune fille lors de la rencontre du G8.

On est en manque de sujets...

Vivement une autre mort célèbre!

P.S.: En passant, moi, ce qui m'inquiète, c'est que Harper ne soit pas sensible aux charmes d'une jolie femme!



8 Juillet 2009

Permalink 22:27 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 111 mots  

Plus normal que ça, tu meurs

Lors des funérailles de Michael Jackson, la comédienne Brooke Shields a dit aux enfants du chanteur que leur père n'était pas bizarre...

Son meilleur ami était un singe, il a voulu acheter les restes de l'homme éléphant, il invitait des enfants de 12 ans à passer la nuit chez lui, il s'est fait refaire la face une dizaine de fois, mais il était normal comme vous et moi...

C'est fou comme nos défauts disparaissent quand on meurt...

Que va-t-on dire de Vincent Lacroix quand il va passer l'arme à gauche?

Qu'il était un génie de la finance, qu'il a réinventé la façon dont on calcule?
Permalink 22:20 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 14 mots  

Pendant ce temps au Moyen Orient (16)

Preuve que tout va bien au Moyen Orient et que la paix est proche...


7 Juillet 2009

Permalink 22:44 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 14 mots  

Pendant ce temps au Moyen Orient (15)

Preuve que tout va bien au Moyen Orient et que la paix est proche...


Permalink 22:37 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 230 mots  

The Lost Finger

Avez-vous lu l’histoire du gars qui s’est fait arracher un doigt par un grizzly au Zoo de Québec ?

Le gars a entendu dire qu’il restait des animaux au Zoo de Québec (qui, comme vous le savez, est fermé depuis trois ans).

Il a traversé le bois en pleine nuit pour se rendre à l’ancien zoo. Il a escaladé un garde-fou. Il a fait le tour des hautes clôtures munies de barbelés qui ceinturent l’endroit, jusqu’à ce qu’il trouve une faille.

Il est rentré dans le zoo. Il s’est pointé à la cage des grizzlys. Il s’est collé le dos contre la cage des ours pour se faire photographier par un de ses amis.

Et un grizzly s’est sortie le museau du grillage pour lui mordre le majeur.

« C’est épouvantable, on ne laissera pas cette histoire là », a dit sa mère.

O.K., d’accord, c’est bizarre qu’un zoo à l’abandon abrite encore des animaux.

Mais ce n’est pas comme si le gars se promenait tranquillement sur Grande-Allée et qu’il s’était fait attaquer par un grizzly !

Il est entré ILLÉGALEMENT sur un site privé qui était interdit d'accès et protégé par des clôtures!

Quand on décide de prendre des risques, il faut en assumer les conséquences....

6 Juillet 2009

Permalink 22:37 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 14 mots  

Pendant ce temps au Moyen Orient (14)

Preuve que tout va bien au Moyen Orient et que la paix est proche...


Permalink 22:34 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 108 mots  

La fin des machos?

Selon un rédacteur de la revue Foreing Policy, la récession risque de transformer l'équilibre entre les sexes et de favoriser les femmes.

En effet, les industries associée aux hommes (la construction, la fabrication d'automobiles, la haute finance) boivent la tasse, alors que les domaines traditionnellement réservés aux femmes (la santé, l'éducation) bénéficieront d'importantes subventions gouvernementales.

Bref, on risque de se retrouver avec des dizaines, voire des centaines de milliers d'hommes sur le chômage.

Alors que les femmes, elles, vont se retrouver de plus en plus nombreuses sur le marché du travail.

Assisterons-nous au renversement des pôles sexuels?


3 Juillet 2009

Permalink 21:24 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 93 mots  

Méchant python

En Floride, une fillette de deux ans a été tuée par un python qui s'est échappé de son terrarium...

Voulez-vous bien me dire quel twit garde un python chez lui?

Un chien et un chat, c'est trop banal?

Cela me fait penser aux gens qui s'appellent Richard, par exemple, mais qui écrivent leur prénom RICHÄRRE pour avoir l'air plus original...

Se promener avec un chien ne fait plus tourner les regards.... Alors ces gens-là s'achètent des animaux exotiques pour se faire remarquer et se donner l'impression qu'ils sont à contre-courant...





Permalink 21:18 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 795 mots  

Le cas de Louise Desnoyers

Concernant la peine de 15 ans imposée à Louise Desnoyers, l'enseignante qui a noyé son fils...

Voici ce que Marie-Andrée Chouinard, éditorialiste au Devoir, a écrit...




Les témoignages émouvants, les larmes et les pétitions n'ont pas ébranlé le juge Michael S. Kupersmith, dont la sentence s'est abattue jeudi sur la Québécoise Louise Desnoyers: 15 ans de prison pour avoir noyé son garçonnet de huit ans aux États-Unis en août 2006. «Ce n'est pas de sa vie d'avant dont il est question ici. Il s'agit de sa responsabilité dans la mort de Nicholas.»

Implacable, moralisatrice, répressive parfois à l'excès, la justice américaine n'a eu que faire de la détresse de cette femme brisée, dont le parcours ne prédisposait aucunement à ce geste désespéré, celui qui conduit une mère à supprimer son propre enfant pour le préserver de tourments futurs. Dans une cour canadienne, le repentir de Mme Desnoyers, son état psychiatrique, l'absence de risque de récidive auraient nourri une plus grande clémence. Crime horrible, certes; mais mauvaise scène.

L'enseignante de 52 ans, qui avait plaidé coupable à une accusation de meurtre non prémédité, écope de 15 ans de prison; elle restera en probation sa vie durant. Malgré l'existence d'un traité canado-américain qui soutient l'échange des détenus, elle restera en cellule au Vermont; elle ne pourra plus communiquer avec son fils aîné et son ex-mari.

Le juge «n'a pas cru» les rapports des psychiatres qui laissaient croire à une totale instabilité émotive au moment de commettre l'irréparable. Il a plutôt insisté sur la responsabilité consciente de l'accusée le soir du 14 août 2006. Elle a tenté de s'enlever la vie immédiatement après avoir abandonné Nicholas dans les eaux du lac Champlain. Depuis, elle a tenté plus d'une fois de se suicider. Jeudi, elle répétait inlassablement: «Je veux mourir, je veux mourir.» Les cloisons de sa conscience demeureront pour elle et à jamais le pire des cachots.

La justice ne fabrique pas une peine à partir de la réputation d'un criminel. Peu importe sa place dans l'échelle des filous, un individu doit être relié à un crime. C'est ainsi que des chefs de mafia notoires se sont vu infliger des punitions quasi burlesques par rapport au parcours de gredin qu'on leur connaissait, faute de preuves.

Aux États-Unis, où les peines sont incomparablement plus sévères qu'ici, l'exemplarité des sanctions domine. En font foi les 150 ans fermes tout juste imposés au roi des bandits, le financier déchu Bernard Madoff. Pour une fraude spectaculaire, une peine surnaturelle. La comparaison est tentante: même si le «vrai» procès de notre fripouille Vincent Lacroix est encore à venir, chacun sait que la condamnation «à l'américaine» est impossible.

À l'heure où le gouvernement de Stephen Harper s'inspire nettement des justiciers du Sud pour une kyrielle de projets et d'intentions, il n'est pas inutile de rappeler que l'intransigeance, l'inflexibilité et la loi morale ne doivent pas guider la justice.




Et voici ce qu'un lecteur, François Beaulé, lui a répondu...




L'état émotionnel de cette femme déprimée ne la disculpe pas. La dépression, Dieu merci, ne mène que très rarement à l'assassinat. Le juge en est arrivé à la conclusion que la meurtrière savait ce qu'elle faisait le jour du crime. Elle n'est pas psychotique.

En contestant la justesse de ce jugement, Mme Chouinard fait très peu de cas de la victime. La criminelle aurait voulu tuer son enfant «pour le préserver de tourments futurs». Cela est ridicule. Noyer son enfant est un geste d'une extrême agressivité. La noyade est une mort souffrante.

Après avoir réclamé l'avortement en niant le droit à la vie du foetus et donc de l'enfant à naître, voici que des voix s'élèvent pour réduire la valeur du fils de cette femme. «La dame était déprimée». Cela ne change en rien la valeur d'une vie humaine.

Quinze n'est pas trop pour ce crime horrible. La criminelle pourra recevoir des soins psychologiques en prison. Et de plus, cette femme qui a tenté 2 fois de se suicider sera, en prison, protégée contre elle-même. Il est néanmoins curieux qu'elle n'ait pas réussi à se suicider alors qu'elle a réussi à tuer son fils. La même remarque est valide pour le médecin de Piedmont qui a assassiné ces deux enfants sans pour autant réussir à s'enlever la vie.

La vérité dans les deux cas, c'est que ces criminels, en tuant leurs enfants, cherchent à faire le plus de mal possible à leur ex-conjoint. Encore plus que s'ils s'en prenaient directement à eux. Épargnez-nous votre compassion naïve et déconnectée.




Qui appuyez-vous?


Permalink 21:09 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 14 mots  

Pendant ce temps au Moyen Orient (13)

Preuve que tout va bien au Moyen Orient et que la paix est proche...


Permalink 21:07 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 132 mots  

Bâton trop élevé

Hier, lors du procès d'un hockeyeur accusé de voies de fait contre un joueur d'une équipe adverse, un bonze de la LHJMQ a dit que la bagarre avait sa place au hockey...

Ah oui?

Si je traverse la rue et que je pète la gueule d'un gars qui attend calmement l'autobus, la police va se pointer et je vais probablement aller en prison...

Pourquoi aurais-je le droit de me comporter de la sorte sur la glace?

Le fait de porter des patins te place au-dessus des lois?

Tu veux voir des gars se fesser dessus? Vas voir un match de boxe...

Je ne sais pas si vous le savez, mais l'enjeu du hockey n'est pas de casser le nez de votre adversaire, mais de placer une rondelle dans un filet...


1er Juillet 2009

Permalink 21:12 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 14 mots  

Pendant ce temps au Moyen Orient (12)

Preuve que tout va bien au Moyen Orient et que la paix est proche...


Permalink 21:08 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 69 mots  

The Queen is Dead

La monarchie est rejetée par 65 % des Canadiens...

Pendant ce temps, Michaëlle Jean, qui se dit l'amie des pauvres et des déshérités, continue de défendre et de représenter un système parasitaire qui affirme que le pouvoir devrait se transmettre par le sang...

Comment peut-on se dire démocrate et défendre un système de caste qui est tout sauf DÉMOCRATIQUE?







Permalink 15:04 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 20 mots  

Un parti qui a honte de ce qu'il est...

Un texte très intéressant de mon amie Joanne Marcotte sur les querelles intestines qui secouent l'ADQ ces temps-ci...