11 Décembre 2010

Permalink 21:03 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 91 mots  

Le secret: pour moi, oui, mais pas pour les autres

Lu sur "Le blogue des abonnés" du journal Le Monde :

" M. Assange, porte-parole de Wikileaks, garde secret son lieu de résidence et communique par liaison internet cryptée...

Si M. Assange estime que la sauvegarde de ses intérêts nécessite la plus grande discrétion, pourquoi n'en serait-il pas de même pour nos pays et entreprises?

Finalement, on en revient toujours au même : "Faîtes ce que je dis, pas ce que je fais".

Pour moi, cet homme et ce groupe n'ont aucune crédibilité... "


Commentaires:

Commentaire de: y pepin
Ça me parait facile à comprendre qu'il veut protéger ses sources et ses contacts. La crédibilité de M. Assange n'est certainement pas mise en doute par les États-Unis et par tous ceux qui veulent le faire taire !

Les documents publiés n'ont quand même pas été inventés. Si les gouvernements n'avaient rien à se reprocher et à nous cacher, on en n'entendrait même pas parler et jamais personne n'a prétendu qu'il s'agissait de canulars !!!

«Le Monde», «Der Spiegel», «El Pais», «The Guardian» et le »New-York Times» etc ..eux ne doutent même pas de sa crédibilité !
Permalien 2010-12-11 21:51:47
Commentaire de: Claude Morin
Si j'étais à sa place, moi aussi je garderais secret mon lieu de résidence et je communiquerais par liaison internet cryptée. Ma sécurité serait beaucoup plus importante que ma crédibilité auprès de Richard Martineau !
Permalien 2010-12-11 22:07:44
Commentaire de: Jimmy Mathieu
Minute!
On parle d'un seul homme face à la plus grosse machine d'espionnage et d'assassinat sur Terre... Facile de le faire disparaître comme ça.

Mais on ne peut pas parler d'un poltron puisqu'il s'est livré lui-même à Interpol, sachant que les USA feraient quand-même des pieds et des mains pour mettre la main dessus et l'enfermer (ou l'exécuter) pour trahison, terrorisme ou whatever...

Il s'est probablement dit qu'en se rendant publiquement, au su de tous, il serait alors plus difficile de le faire disparaître.

Ce gars-là a des cojones Martineau quoi que vous en pensez.
Et je me demande toujours pourquoi ses détracteurs le détestent tant et le voient tant comme une menace... Il expose l'hypocrisie d'une énorme machine qui cafouille sans cesse au prix de vies humaines souvent innocentes. Je n'ai qu'à penser à la vidéo de ces pilotes d'hélicoptère en Irak qui tiraient sur tout ce qui bougeait et qui à cette occasion ont éclaté sans raison des journalistes et une famille entière venue à leur rescousse.
Tout ce qu'on entent de la guerre est aseptisé par les machines gouvernementales qui font tout pour cacher l'horreur à la population.
Cette haine des journalistes ne peut être que l'expression de la jalousie.
Assange est mon MAN OF THE YEAR.

Et depuis quand la vérité doit-elle être considérée comme l'ennemie?
Permalien 2010-12-11 22:25:46
Commentaire de: Giovani Apollo
Pas fort comme commentaire!

Assange nous revele des secrets qui confirment que nos dirigeants nous mentent et tentent de nous faire gober des irrégularités!

Dans 50 ans, Assange sera perçu comme un héro de l'histoire!

Biensur, les journalistes des grands quotidiens ont peurs de se montrer en faveur de ses actions!
Permalien 2010-12-12 01:28:14
Commentaire de: Simon Savard
Est-ce que vous en train d'accuser le gars dont beaucoup de monde souhaite la mort de vouloir se protéger? Si je rendait des documents secret américains public me semble que je ferais pareil.

Quand au contenu qu'ils publient, je suis partagé. D'un coté quand il mettent en ligne des rapports contradictoires avec ce que le gouvernement dit dans les médias disons par exemple sur la guerre en Afghanistan je trouve que c'est une bonne chose.

Mais de l'autre coté quand c'est des messages diplomatiques 'crus' je ne vois pas pourquoi le public devrait voir ca, si ma belle-soeur est vraiment laide et que j'en parle a ma mère en jokant et que ma mere va raconter ca a ma belle-soeur par apres je la trouverait pas drole. Meme principe avec la diplomatie, on sourit, on est gentil et on garde ce qu'on pense pour nous, question de simple politesse.
Permalien 2010-12-12 01:43:14
Commentaire de: Olivier Turcotte
J'imagine que vous blaguez M. Martineau. Mettre M. Asssange et les pays/entreprises sur le même pied dénote une très mauvaise foi de votre part. Je vous rappelle que M. Assange est menacé de mort, pour avoir fait quelque chose d'absolument légal. Si vous êtes contre, posez-vous la question suivante: pourquoi le NY Times n'est-il pas poursuivi par le gouvernement américain pour la divulgation des câbles diplomatiques?

Je dois préciser que c'est du sarcasme
Permalien 2010-12-12 03:49:32
Commentaire de: François Thivierge
Voyons-donc monsieur Martineau !

Que cet homme ne donne pas son adresse personnelle va de soit. Il n'a pas les moyens dont dispose les états pour se protéger. De plus, à ce que je sache, il ne donne pas d'adresses personnelles, mais bien des informations sur ce que pensent vraiment les acteurs de la diplomatie entre eux.
En somme, il fait un travail de super journaliste. Ça vous dit quelque choses ?...
Permalien 2010-12-12 05:55:31
Commentaire de: Yvon Gagnon
La seule chose qui peut être remise en question chez WikiLeaks ce n’est pas la crédibilité de monsieur Assange ni même celle de son équipe mais la crédibilité du contenu publié. Or personne ne conteste la crédibilité du contenu. Vous portez un coup d’épée dans l’eau… et on ne sait pas pourquoi ?
Permalien 2010-12-12 08:04:06
Commentaire de: Kenny Leclerc
Assange, citoyen ordinaire, arrive à mettre la main sur une information qui échappe aux Journalistes... on sent que ca en dérange certains...

De plus, il arrive à protéger adéquatement sa vie privée, sans doute en utilisant des logiciels peu couteux, tandis que les Gouvernements, à coups de millions, échouent lamentablement. Bravo!
Permalien 2010-12-12 08:39:11
Commentaire de: Maxime Perron
... ou comment comparer des oranges avec des Ford focus ?

Julian Assange n'est pas un être démocratique et finance sa cachette avec son argent ou l'argent que je lui ai donné VOLONTAIREMENT pour qu'il se défendre.

Un gouvernement c'est démocratique et il finance ses cachettes avec mon argent qu'il m'a volé de force.

Je ne suis pas en droit de savoir ce que mon voisin fait avec son argent, mais je suis en droit de savoir ce que le gouvernement fait avec mon argent.
Permalien 2010-12-12 09:36:55
Commentaire de: carl t
La différence, c'est que lui peut se faire arrêter pour divulguer des informations alors que l'État elle, même si elle fait des choses 123781273 fois pires que Assange, ne sera jamais arrêtée et enfermée pour ce qu'elle a fait.

Permalien 2010-12-12 10:48:22
Commentaire de: Yan Brunet
J'imagine que c'est dans un souci de protection.

Lorsqu'un groupe est prêt à montrer à la face du monde les secrets et les mensonges des gens au pouvoir, il risque beaucoup en représailles.

Aussi, il y a une différence entre un individu (privé de nature) et un gouvernement ou une entreprise qui ont des répercussions sur toute une population (public donc).

La vie privée est une chose qui doit être défendu.
Les mensonges, les manigances et les complots sont des choses qui doivent être dévoilées.

J'aurais cru qu'en tant que journaliste vous auriez été un des mieux placé pour comprendre cette importante différence.
Permalien 2010-12-12 11:07:33
Commentaire de: Martin Fiset
Ah oui, aucune crédibilité?! L'omerta doit régner alors, car pas un saint? Sans doute parce que n'a pas sa carte inutile de journaliste qui fouille dans les poubelles. N'empêche, grâce à ses sources on a eu des renseignements sur ce qui ce passe au Tibet, Sri Lanka... Et ce sont les démocraties qui lui en veulent! Pour ce qui est des médias de masse qui reprennent l'information, eux ils ont la paix.
Permalien 2010-12-12 12:04:59
Commentaire de: Bolt Laurence
100% en désacord avec vous.
En passant la majorité des VRAIS journalistes sont en accord avec Assange.
Permalien 2010-12-12 13:28:14
Commentaire de: frederic beaulieu
Bonjour M. Martineau.

Ca me fais penser au journaliste qui se bat en court pour avoir le droit de taire ses sources(même si elles ont enfreint des lois pour écouler de l'information).

De mémoire, je me souvient d'aucuns journaliste qui s'est déclaré être contre se comportement. Pendant se temps les journaliste exigent un comportement totalement transparent des élus, fonctionnaires et des entreprises et de leurs dirigeants. Ça me fais un peu peur de voir des journaliste et chroniqueur se drapper d'indignation quand ils ont exactement le même comportement égoiste.
Mais quand ton emplois(salaire contre tache de travail)te permet de t'exprimer, et que tu souhaite taire tes sources en cas d'action illégales, est-ce que tu protège ton revenu, la libre expression, le droit d'être informé des clients du média dont on est employé, tes autres informateurs, ou ta réputation?

Les médias cherchent à faire oubliés que leurs but premier, c'est le profit. Ça passe beaucoup mieux poser des questions au noms de l'information, pour le bien de l'essemble de la population que de dire qu'on fais ça pour de l'argent!

Étrange qu'aucuns journaliste ne s'interresse à ce cas là, étrange également que l'ensemble de la communauté médiatique ne s'indigne pas devant se favortisme!

Est-ce donc ça la liberté d'expression?
Permalien 2010-12-12 13:38:56
Commentaire de: François Pitre
Autant des fois tu est pertinent autant que d'autres où je me questionne à savoir si tu connais d'autres couleurs que noir où blanc.
Entre dévoiler au grand jour des hypocrisies, ce dont tu ne ne prives pas souvent, et avoir à se cacher pour protéger sa vie il y a une différence assez évidente non?
Par souci de transparence tu vas aller dire où tu te trouves à des gens qui veulent te faire la peau ?
Come on un minimum de discernement ne te rendrait que plus crédible car tu touches souvent juste, mais aujourd'hui...
Permalien 2010-12-12 14:48:16
Commentaire de: Martial Chehri
Tout ça c'est orchestré ,des fuites volontaires pour voir les réactions de pays ciblé tel que l'Iran et la Corée du Nord , quelles sont les parties vraies et les fausses dans tout ça, et comme par hasard voilà que notre ciber espion se fait ramasser pour viole Ha!Ha!Ha! ,avant ce pseudo scandale ils ne pouvaient pas l'arrêter??? il faut donner du crédit a ces divulgations alors ils sortent le grand jeu .
Permalien 2010-12-12 17:59:12
Commentaire de: Étienne Cossette
Très simple. Les intérêts personnels se doivent d'être privés. Tandis que ceux des états se doivent d'être publics.

Le problème actuellement est que beaucoup de politiciens croient que le pourvoir qu'ils ont leur appartient mais en réalité il leur est prêter. Cette confusion leur fait croire que les informations de wikileaks doivent rester secrètes, privées. Comme d'habitude, ceux qui incarnent l'état on oublier qu'ils sont au service du peuple et non pas le contraire.

La vie de Assange lui appartient, donc s'il veut garder secret sa résidence, excellent. Nous devrions avoir ce droit. Mais le gouvernemaman veut garder un oeil sur nous. Après tout nous sommes selon le point de vue de l'état, à son service.

Selon vous M. Martineau, nous devons obéir au doigt et à l'oeil à l'état, notre maître absolu?

Permalien 2010-12-12 18:43:24
Commentaire de: Max Max
Wikileaks publi des document réels, en quoi est-ce que la crédibilité de Mr Assange est importante ?

2 + 2 = 4 peu importe qui le dit
Permalien 2010-12-13 08:34:22
Commentaire de: Joe Blow
Je ne sais toujours pas trop quoi en penser de cette histoire de Wikileaks.

J’imagine que la question est de savoir si les états sont comme les individus et les entreprises et ont le droit de garder des choses secrètes ou s’ils doivent tout révéler au grand public. Notre opinion sur Wikileaks variera en fonction de notre réponse à cette question.

Il y a certainement de l’information importante qui a été collecté par Assange, mais il y a aussi pleins de trucs dont tout le monde se fout bien, comme par exemple l’histoire de l’ambassadeur américain qui juge que CBC diffuse du contenu anti-américain... big deal.

Quoi qu’il en soit, j’imagine que les USA ont déjà répondu à cette question et que la sécurité sera resserrée pour ne plus que ce genre de fuites se reproduisent.
Permalien 2010-12-13 13:20:56
Commentaire de: 
Roberto Unbekannt,

Bravo à tous les défenseurs de Wikileaks, faites attention,vous donnez un pouvoir infini aux agissements de Wikileaks,le droit de divulguer tous ce que selon lui( Assange,qui en passant est contesté par ses propres associés) est juste,mais un jour sera notre vie privée qui pour une raison valide ou non peux être dévoilée sur le web.
N'oubliez pas qu'ils sont de hackers et ils peuvent devenir une force incontrôllable et aussi terroriste.Le jeu de détruire les U.S.à tout prix vaut-il la chandelle? Pensez-si bien.Bon travail.
Permalien 2010-12-13 15:06:35
Commentaire de: Godefroy de Bouillon
Et Stieg Larsson était-il crédible?.Dans sa vie privée ,celui-ci s'entourait de mesures de sécurité extraordinaire.Il fuyait tout engagement,familial,propriété.Ne laissant rien filtré de sa vie privée.Il paraît qu'avant sa mort il échangeait des correspondances avec Julian Assange.Si ils ont choisi de vivre dans l'anonymat tout comme Salman Rushdie.Je n'ai rien contre.
Il y a différentes façons de protéger sa vie privée.
Récemment un ami visitait une maison qui était à vendre.
Le hic la maison en question était truffée de caméras et de projecteurs.Curieux il demande à l'agent immobilier à qui donc ce bunker appartenait-il?.L'agent lui rétorque un journaliste de cyberpresse.Il n'y a pas seulement Assange qui est un petit peu tantinet parano.Que pensez vous de ce fait divers.Un enquêteur de revenu Canada spécialisé dans la corruption.Il a été tabassé à sa sortie d'un restaurant.Pour ou contre l'anonymat?...
Permalien 2010-12-13 16:02:19
Commentaire de: Joe Shmoe
Finalement, on en revient toujours au même : "Faîtes ce que je dis, pas ce que je fais".

MAIS PAS DU TOUT!

Julian Assange nous dit justement de faire ce qu'il fait! Vous ne voulez pas que vos communications secrètes fassent le tour d'internet? Eh bien, faites preuve de... secret!

La réaction de "tuer le messager" en est une de bébé-la-la (ou d'imbécile certifié, au choix).
Permalien 2010-12-13 19:34:51
Commentaire de: Thérèse Julien
Julian Assange n'est rien de plus qu'un 'RECELEUR' c'est à dire une personne qui: "donne asile AUX COUPABLES d'un crime ou d'un délit".

OR, sachant pertinemment bien que ces informations furent obtenues d'une manière ILLÉGALE, devant la loi il (Julian Assange) est tout aussi coupable que les voleurs eux-mêmes.
Permalien 2010-12-14 07:53:55
Commentaire de: Martial Chehri
commentaire de .
et si les secrets coulé étaient de gouvernements Iraniens ou Irakiens ou je ne sais quelle autre pays Arabes ,je ne crois pas que vous vous scandaliserez .
Ces secrets dévoilés a qui servent-ils ou a quoi servent-ils?
a mettre la zizanie avec la Chine et la Corée du Nord et L,Arabie Saoudite et l'Iran, ce dernier étant L'ennemi juré d'Israël et des états unis . Attendons la suites des évènements, car en ce moment nous nous attaquons a un hurluberlu qui a sorti un bout de papier mais nous passons sous silence ce que ces divulgations peuvent générer et a qui va profiter le crime???
Permalien 2010-12-14 11:47:18
Commentaire de: 
Roberto Unbekannt,

Ce matin j'ai écouté EuroNews( normalement pas pro U.S.),pendant que le tribunal décidait de la libération de M. Assange,ils l'ont qualifié de pirate informatique(personne qui exploite les failles d'un système informatique pour copier frauduleusement des logiciels ou pour dérober,altérer ou détruire des éléments d'information).Si je pirate un film ou une chanson et je la revends aux différents médias comme M. Assange fait,moi je vais être poursuivi,lui ne devrait pas l'être selon certains et pourtant le crime est le même.Je sais,il fait cela pour la liberté de la presse,moi j'en suis pas sûr,son bras droit qui bientôt va ouvrir Openleaks parce qu'il trouvait que M. Assange attaquait seulement et continuellement juste les U.S au contraire lui voulait s'attaquer à tous les pays sans distinction,savez vous la réponse de M. Assange? "piss off" voila votre héro!One man show et donc plus vulnérable
Permalien 2010-12-14 13:58:54

Laisser un commentaire:

Vous désirez réagir à cet article?
au Passeport Canoë pour laisser un commentaire.