21 Mars 2011

Permalink 08:26 am, Richard Martineau / Franc-parler, 384 mots  

Les vrais coupables

Jeudi dernier, les policiers de Montréal, avec la collaboration de la SQ, de la Gendarmerie du Canada et d’agents de Revenu Québec, ont démantelé un réseau de trafiquants de cigarettes dans la région de Lanaudière.

Seize personnes ont été arrêtées au cours de cette opération.


ON FERME LES YEUX

Ce vaste réseau criminel avait établi 50 points de vente sur l’île de Montréal, et écoulait entre 50 et 100 caisses de cigarettes par semaine.

Ça fait deux opérations du genre en très peu de temps.

En effet, il y a deux semaines, un autre réseau a été démantelé dans la région de Valleyfield. Cette fois-là, on a trouvé 600 caisses contenant 30 000 sacs de plastique — l’une des plus grandes quantités de cigarettes illégales jamais saisies dans un seul endroit.

Question quiz, qui m’a été posée par un lecteur, François Lacoste :

« On sait que ces contrebandiers s’approvisionnent dans les réserves amérindiennes. Pourquoi on ne remonte jamais à la source et on n’arrête jamais les GRANDS RESPONSABLES de ce trafic ?

« Pourquoi la police se contente d’épingler les camionneurs, les distributeurs, les revendeurs ? Serait-ce parce que c’est plus facile d’arrêter un blanc qu’un autochtone ? »


UNE JUSTICE RACISTE

Maudite bonne question.

Tout le monde sait où se trouve la source de ce trafic. Tout le monde sait où se situent les cabanes à tabac. Mais le gouvernement ne fait rien.

On préfère attendre tranquillement à la sortie des réserves, et arrêter les non autochtones qui bourrent leurs camions de cigarettes à plumes.

Comme m’a dit François Lacoste : « Essayez, vous, d’ouvrir une cabane à tabac à côté de chez vous. La police débarquerait après deux minutes… »

Et après ça, on nous parle de justice.

Bien tiens.

La police va m’impressionner le jour où elle va débarquer dans les réserves et menotter les premiers responsables de ce trafic.

D’ici là, ces opérations ne sont que des shows de relations publiques, de la poudre aux yeux…

On arrête le gars qui ramasse les flaques de pétrole qui flottent sur la rivière, pas celui qui pollue le cours d’eau.



Commentaires:

Commentaire de: andré michaud
Depuis la crise d'Oka, la police et les politiciens ont peur des répercussions si ils interviennent sur une réserve amérindienne.
Permalien 2011-03-21 08:32:11
Commentaire de: Georges Allaire
Se peut-il que la clef des Réserves se trouve dans les pylônes d'Hydro-Québec? Radicalisez des autochtones et ceux-ci peuvent abattre le réseau électrique du Québec en un tour de main. À côté de cela, la crise du verglas serait une toux légère.
Permalien 2011-03-21 09:13:23
Commentaire de: Valérie Lessard
Les policiers ne peuvent pas aller directement dans les réserves amériendiennes puisque'elles ont le droit de cultiver le tabac, de faire des cigarettes et de les vendre sur les réserves, c'est de les sortir de cet endroit et de les vendres à l'extérieur qui est illégales. Les cigarettes font parti des droits des autochtones
Permalien 2011-03-21 09:27:52
Commentaire de: Gilles Laplante
On a la justice qu'on se donne. Quand le fédéral veut augmenter les peines pour les criminels, le Bloc, parti pour lequel les québécois votent massivement, bloque le projet de loi. Pourquoi les policiers se fatigueraient-ils pour si peu de résultats? Regardez le cas de Marie-Ève Bastille.
Permalien 2011-03-21 09:40:01
Commentaire de: Sylvain Wong
Bonjour M.Martineau

N'oublions pas cher amis que cette situation dure et perdure et personne n'aura le courage politique de changer cela.

Les policiers ne vont pas aller sur les réserves car ils ont peur.

Ils veulent le gros salaire et pas de risque, comme donner des contraventions dans les trappes a ticket sa les valeurisent.


Permalien 2011-03-21 09:50:46
Commentaire de: Denis Godin
Ce n'est pas une justice raciste. C'est logique

Jamais, je dis bien jamais, un gouvernement du Québec ordonnera une descente dans les cabanes à tabac des autochtones.

1- Trop dangereux pour les policiers parce que les autochtones sont très bien armés.
2- Il y aurait des ponts et des routes de barrés.
3- Trop de lignes de haute tension passent sur leurs réserves et territoires. Un gros, risque qu'une grande partie du Québec se ramasse dans la noirceur.
À toute les fois qu'un gouvernement doit prendre une décision sur un sujet pointu concernant les autochtones, l'achat de Nexium et Préacid doit augmenter parmi nos élus. Plusieurs doivent même faire dans leurs culottes.

IL y en a pas assez d'arrestations et les peines pas assez sévères pour les ¨blancs¨ afin des décourager d'acheter des cigarettes à plumes, d'aller aux casinos illégaux et bingos.

Les autochtones nous coûtent un bras et quart en subventions de toutes sortes et on ajoute l'évasion fiscale par dessus tout çà.
C'est pas grave, on est habitué de payer.
Permalien 2011-03-21 09:56:55
Commentaire de: Joe Blow
Sur le principe je suis d'accord, mais à ce que je sache, la SQ ou le SPVM n'ont qu'une juridiction très limitée sur les réserves.

D'ailleurs, ce commerce est-il même considéré illégal dans les réserves? Si pour eux c'est légal, je vois mal ce que la police pourrait bien y faire.
Permalien 2011-03-21 09:58:52
Commentaire de: Andre Delisle
Oups ! Une petite omission : Ce ne sont pas les autochtones qui sont au 'top' de la filière de la contrebande de cigarettes... mais PLUTÔT les compagnies de cigarettes qui les fournissent... Et ce sont de bons et honnêtes 'blancs', des PDG, qui sont à la tête de ces compagnies... et qui évitent ainsi de payer le dixième des impôts qu'ils devraient payer aux divers paliers de Gouvernement. J'ai déjà vu un reportage à ce sujet...

On se demande d'ailleurs où sont passés Revenu Canada et Revenu Québec qui semblent préférer harceler les simples contribuables plutôt que les GROS fraudeurs... !!!
Permalien 2011-03-21 10:11:06
Commentaire de: Thérèse Julien
L'ignorance historique conçernant les "Réserves" est absolument abérrante.

Lisez votre histoire messieurs dames...
Permalien 2011-03-21 10:17:04
Commentaire de: champetier ivan
Nous n'avons pas une justice raciste pour une bonne raison,c'est que nous n'avons pas de justice point! Nous avons un système légal qui en usurpe le nom,et qui lui fut toujours raciste! De mauvaise qualité hier comme aujourd'hui (et sûrement demain),et dont la dernière préoccupation est bien la justice,justement!
Permalien 2011-03-21 10:54:20
Commentaire de: Serge De Laval
On se doit de dénoncer l'aveuglement volontaire de nos gouvernements sur ce scandale même si ça ne donne pas de résultats dans l'immédiat.
Les mohawks se disent souverains et nos lois ne s'appliquent pas sur leurs réserves selon eux.
Ils ont le droit de fabriquer des cigarettes ( entre-autres )et de les vendre à ceux qui habitent les réserves SEULEMENT !

Arrêtons de les subventionner, établissons des postes de douane autour des réserves et coupons leur l'électricité s'ils attaquent les pylônes.

Je pense qu'après ils voudront négocier.

OUI OUI je rêve en couleur de penser que nos sans-culottes vont un jour réagir.

Quand on pense au montant de taxes que nos gouvernements perdent depuis très longtemps, M. Bachand aurait là une source de revenus intéressante MAIS c'est beaucoup plus facile de piger dans les poches de ceux qui respectent la loi.

On nous rit en pleine face quand nos élus nous disent que personne n'est au-dessus de la loi.

Un payeur de taxes comme moi se sent très impuissant face à une injustice aussi flagrante.

Comment obliger nos gouvernements à agir....?

Pour avoir le droit de bloquer des ponts, il faut habiter une réserve et avoir des AK47 ! Ce n'est pas mon cas.




Permalien 2011-03-21 11:22:42
Commentaire de: Paul Tergeist
Vendres des cigarettes alors que sa tue;illégal ou pas y a rien d'intelligent là-dedans.
Permalien 2011-03-21 11:28:32
Commentaire de: Jean-Marc Dumont
"Quand on achète la paix, elle coûte toujours de plus en plus chère."
Permalien 2011-03-21 11:43:19
Commentaire de: nathalie mondat
wow! aujourd'hui il est permi de rêver la preuve..Lagacé et Duhaime viennent au secoure d'un pôvre écrapous paraplégique sur l'aide social et oui.. ça c'est de gauche, ils sont "pour" qqchose lol!
Permalien 2011-03-21 11:57:45
Commentaire de: nathalie mondat
Sauf que contrairement a se qu'ils disent aimer et bien il se la tappe d'aplomb mais bon on se refait pas héhé!
Permalien 2011-03-21 11:59:14
Commentaire de: Raymond Beaudry
Je pense que vu que les autochtones veulent leur indépendance , bien pourquoi pas ériger des postes frontières à l'entrée et la sortie de leur réserve , avec ca on pourrait controller ce qui sort et ce qui entre dans les réserves , comme ils ne veulent pas obéir à nos lois alors on a pas à obéir à leur droit , ils ne veulent pas que l'on fouille dans leur réserve alors érigeons des frontières comme les Etats unis et le Canada .
Permalien 2011-03-21 12:09:34
Commentaire de: Charles Felix valois
20 à 25% des jeunes fument. Il est temps de s'ouvrir les yeux, c'est un désastre individuel et collectif.
Permalien 2011-03-21 12:17:12
Commentaire de: Jean-Marc Dumont
Pour contrer la contrebande des cigarettes, la solution la plus simple est de taxer le produit (tabac) à la source (les compagnies de tabac) plutôt qu'au consommateur.

Mais cette solution est probablement trop simple ou trop efficace.... pour être envisagée...
Permalien 2011-03-21 12:20:55
Commentaire de: Louis Prévot
Richard .
Vous répondez a la question ,c'est plus facile d'arrêter un nono qui ne proteste pas qu'un emplumer a kalachnikov. de plus au Québec c'est la norme pour la prostitution c'est pareil ,on arrête le demandeur de service et non celle qui l'offre??????????
Permalien 2011-03-21 12:32:24
Commentaire de: Michel edoin
Admettons , que ce n`est pas demain la veille que les policiers de la SQ et de la GRC vont débarquer a Akwasasne et a Kanawake pour fermer les cabanes a tabac et les petites shops ou on fabique les fameuses cigarettes , cependant , si on peut arreter ce qui sort des réserves , ne pourrait on pas stopper les cargaisons de tabac qui vont vers ces réserves ??
ca ne devrait pas etre trop difficile a intercepter , si on peut déjouer des complots de terroristes , on peut surement arreter les livraisons de tabac avant qu`ils n`arrivent a destination , ca pourrait surement porter de durs coups a la contrebande de cigarettes et diminuer l`offre , car , présentement, on en trouve partout ; il y a présentement plus de 20% de la population qui fument et il y a plus de la moitié qui fument des cigarettes de contrebande , imaginez les pertes en taxes ....
Permalien 2011-03-21 12:43:04
Commentaire de: seguin remi
En qu'elle année cesseront nous de donner des million et des millions aux indiens. Quand on achète une auto à un moment donné les paiements cessent alors quand avec les indiens est-ce que cela est pour l'éternité ???

Si les indiens ont le droit de fabriquer et de vendre des cigarettes A DES AMÉRINDIENS alors que le gouvernement leur donne un quota, pas faire une production pour alimenter le pays au complet on se comprend sinon baissé les taxes des cigarettes et on va payé moins de policier pour rien dans le dossier des cigarettes car la façon de procédé c'est de tourner toujours en rond et de toujours rester avec le même problème éternellement. Avec nos taxes on se paient des policiers pour régler des situations pas pour revenir toujours à la case départ et dans le moment c'est ça que l'on fait avec les cigarettes de contrebande et ça me fait ch.....
Permalien 2011-03-21 12:45:42
Commentaire de: Charles Felix valois
@Jean Marc Dumont 11:43

Vous dites ''quand on achète la paix....''

Vous avez raison surtout lorsqu'il s'agit des sous-marins diésel Canadien achetés à l'Angleterre pour près de 1 milliard de $ pour des affaires qui prennent l'eau mais jamais le large.

-------

Concernant les Amérindiens il est temps de banir la loi leur donnant des privilèges ce qui aurrait pour effet de les forder à vivre avec les même règles que nous.

Ainsi ils seraient taxés comme nous et auraient des comptes à rendre à ...sa Majesté.
Permalien 2011-03-21 14:34:31
Commentaire de: Simon Savard
C'est un problème politique, la police ne peut pas décider de débarquer et arreter tout le monde sans appeller Québec et Ottawa d'abord. Et c'est certain qu'ils n'auront pas l'accord des chieux qui nous dirigent.
Permalien 2011-03-21 14:54:52
Commentaire de: Godefroy de Bouillon
Caughnawaga a toujours eu la réputation d'être une république autarcique.S'y aventurer est à vos risques et périls.
J'ai un proche parent qui est policier sur la Rive-Sud.
En pleine action de poursuite ou chasse à l'homme.Un mohawk qui avait enfreint le règlement au code de la route.On parle de vitesse extrême.Il a pourchassé l'incivil jusqu'à son supérieur lui crache sur les ondes de rebrousser chemin.
La réserve est une zone de non-droit.Une poudrière.Ils ont un arsenal à faire rêver les armées du monde.Comme du calibre.50.La SQ armés de Glock 17 ou tire-pois ne fond pas le poids.
Permalien 2011-03-21 15:39:18
Commentaire de: Steve Harvey-Fortin
Depuis l'introduction du tabac par jean Nicot en France en 1559, le tabac a bien évoluer jusqu'à nos jours. À Lisbonne dans l'arrière cour de son ambassade, Jean Nicot planta des graines de tabac qu'il avait reçu d'un marchand flamand. Afin de soigner les migraines du fils (François II) de la reine Catherine De Médicis, Jean Nicot lui donna de la poudre de tabac. Ainsi, Jean Nicot fut récompensé de son action avec titre honnorifique et propriété.

Aujourd'hui, pour la même action vous seriez considéré comme un criminel sans morale et dépourvu de jugement. Il est aujourd'hui de notoriété publique et reconnu que le tabac est un poison qui tue lentement mais surement et qui n'a aucune propriété médicinale contre quelques maladies que se soit. Alors pourquoi vendre un produit qui ne sert strictement à rien et dont les effets ne sont que nocif pour la santé ?

Le tabac n'étant pas considérer comme une drogue au sens strict du terme de stupéfiant est toléré sur le marché comme beaucoup d'articles vendus mais qui sont du point de vue de la loi illégal. Vous pouvez vous procurer un détecteur de radar pour détecter la police sur les routes mais il est illégal de l'utiliser sous peine d'amande, ce n'est ici qu'un exemple. Mais contrairement au détecteur, le tabac est produit et vendu légalement et ce même s'il est nocif pour la santé en autant que vous payer le prix autorisé par le gouvernement ainsi que la taxe qui s'y rattache.

Dès lors, pourquoi le gouvernement permettrait-il l'existence d'un autre produit similaire fabriqué illégalement et vendu sans taxe ? Y aurait-il deux lois pour le même territoire ? Les réserves indiennes sont-elles soumises aux mêmes lois que le Québec ou Canada en matière de fabrication et vente de tabac ?

Est-ce une façon d'autoriser la distiction entre blancs et indiens pour ce qui est du respect des lois ? Est-ce une façon de démarquer le territoire entre blancs et indiens en permettant l'illégalité et le traffic ? Ne cré t-on pas une deuxième catégorie de citoyen par la délimitation d'un ghetto criminalisé selon la loi des blancs ?



Permalien 2011-03-21 15:45:45
Commentaire de: Sébastien Dubuc
Nos corps appartiennent à l'état?

Nous savons que les taxes élevées sont là pour décourager le tabagisme... mais cela encourage la consommation de cigarettes "indiennes" et moins chimiques (et moins nocives) et pour combattre nos mauvaises habitudes notre maman, oups, notre gouvernemaman... oups notre gouvernement augmente la répression ($$$)... c'est à RIEN y comprendre ?

A qui profite tout ça?
Permalien 2011-03-21 15:52:47
Commentaire de: Jean-François Cummins
Avez vous déjà fumé des cigarettes de contrebande? C'est encore plus mauvais que les cigarettes vendues légalement dans nos dépanneurs etc. Qui achète ces produits là: Les fumeurs. Dans les fumeurs, il y a ceux qui ont les moyens de fumer et ceux qui ne les ont pas. À dix dollars le paquet de 25 cigarettes ou à 12 dollars le sac de 200 cigarettes, il est, selon moi, explicable que les gens les moins fortunés soient intéressés par ce marché informel de la cigarette. À qui la faute? Aux fumeurs, à la formule1 ou au tennis? Qui à l'époque faisait des campagnes promotionnelles sur le bon goût du tabac?

Selon moi, les amérindiens n'ont rien à voir la dedans, pendant que vous criez à l'injustice pour une histoire de cigarettes, certains d'entre eux (les autochtones), n'ont même pas accès à l'eau potable, d'autres ont une espérance de vie nettement inférieure à celle des blancs et des problèmes de santé liés directement à la colonisation. Si les indiens nous coutent cher, avez vous déjà imaginé combien chère la colonisation a pu coûter sur le plan social et culturel de ces derniers? Ici au Québec, la culture on veut la protéger, on ne veut pas la voir disparaître non? Bien les autochtones l'ont perdu eux, pour que nous puissions vendre des fourrures aux richissimes anglais.

L'argent perdu des cigarettes c'est pas par la contrebande, c'est plutôt les centaines d'emplois délocalisés au Mexique pour la fabrication de celles-ci qui a un impact sur notre économie. Les emplois chez Imperial Tobacco étaient très bien rémunérés, et ses employés pouvaient se permettre de vivre une vie viable, avec des enfants, un chien et la grand-mère au sous-sol. Aujourd'hui, ces travailleurs là sont au chômage, et les grand-mères à l'hospice...

Je m'arrête la en mentionnant que si nos politiques en sont rendues là, c'est de notre faute car la démocratie c'est d'abord et avant tout, le vote des citoyens. Je ne crois pas qu'il soit suffisant d'avoir un compte sur un blog pour faire changer l'avenir de nos politiques, il faut d'abord choisir les gens qui nous représenterons.

( Martineau, vous aviez fait un beau reportage avec les francs-titeurs sur les Sioux de Wendake que je recommande à tous)
Permalien 2011-03-21 15:55:14
Commentaire de: Serge De Laval
La contrebande de cigarettes, les casinos illégaux, la contrebande d'armes, le coût exorbitant de la police, le manque à gagner d'Hydro-Québec pour factures impayées....etc.....sur les réserves et l'immobilisme de nos gouvernements devant ces réalités connues de tous fait en sorte que les payeurs de taxes au Québec en ont plus qu'assez lorsque des bouffons comme M. Raymond Bachand nous demande avec le sourire de nous serrer la ceinture et il ajoute....." tout le monde doit faire sa part "...... Moi ça ne me fait pas rire du tout.
Quand on voit nos gouvernements aussi arrogants, aveugles, incompétents, injustes.....il ne faut pas trop se demander pourquoi il y a tant d'évasion fiscale au Québec.
Payer cash pour sauver les taxes est très courant puisqu'on
ne peut se sentir coupable de voler un voleur.
Ce n'est sûrement pas la bonne façon cependant de diriger un pays ou une province que d'encourager la désobéissance civile.
C'est la loi du plus fort qui règne de plus en plus et ce sont nos gouvernements qui donnent l'exemple dans ce domaine.

A t'on les gouvernements qu'on mérite.....?



Permalien 2011-03-21 16:01:47
Commentaire de: Jean-François Cummins
A t'on les gouvernements qu'on mérite.....?

Avec les taux de participation aux élections actuel, OUI nous avons le gouvernement qu'on mérite.
Permalien 2011-03-21 16:07:29
Commentaire de: Godefroy de Bouillon
La force constabulaire est à l'image de notre classe politique.Son bras armé et son prolongement.
Nos gouvernements sont entachés par les odeurs de scandales.En plus ils ont des tâches au fond de le leur culotte.Du dépôt jaunâtre.Que nos policiers font dans leur culotte.Vraiment surpris!de la matraque étatique.
Permalien 2011-03-21 16:23:32
Commentaire de: Godefroy de Bouillon
Attention! le terme cigarettes à plumes véhiculent une certaine charge émotive.De là à déplumer toutes les communautés amérindiennes.
Il faut aussi signaler les bons coups et l'entrepreneurship des communautés amérindiennes.Pour citer l'exemple de la Nation huronne de Wendake.Avec son centre de développement de la formation et de main-d'oeuvre huron-Wendat.Les Mohawks devraient prendre exemples de ce modèle de réussite.
Permalien 2011-03-21 16:54:53
Commentaire de: jimmy Brindle
Doit'on fermer tous les restaurant qui servent de la malbouffe pour que nos Québécois ne puissent en manger de leur propre gré . Si nos purs Québécois cessent d'encourager les contrebandiers du tabac et alcool , il n'y aura plus de contrebande . Il ne faut pas être titulaire d'un cour classique pour le comprendre .
Permalien 2011-03-21 17:12:05
Commentaire de: renald gravel
Moije ne suis vraiment pas d'accord
avec aucun blogueur
Pour la simple raison que les autochtones
sont sur leurs territoires ils sont libres
on n'a pas a exiger qu'ils vivent selon nos
coutumes
nous avons detruis leurs territoires avons
enleves à peu pres tout ce qu'ils avaient
si ils vivent sur des reserves et à nos frais
eh bien c'est de notre faute à nous pas la leurs
si vraiment ca derange le trafique des cigarettes
pourquoi ne pas saisir la quantite de tabac qui y rentre
ce serais fort simple .
Et moi l'ete lorseque je vais à la peche dans le
grand nord je pourrais garde la tete haute
devant ces gens VOILÀ c'est mon opinion
igor
Permalien 2011-03-21 18:31:59
Commentaire de: Pedro Paramo
Martineau!! Encore une chronique simpliste et superficielle?

Qui a appris aux amérindiens à fumer?

C'est votre très blanc grand-père!! Vous avez la mémoire courte.

Allez faire vos devoirs, Martineau.
Permalien 2011-03-21 18:36:58
Commentaire de: Alain Bélanger
Pour ajouter au commentaire de Valérie Lessard, si vous voulez vraiment remonter à la source du problème, il faudrait simplement que le gouvernement fédéral abolisse la Loi sur les indiens, qui permet entre autres des droits exceptionnels aux indiens du Canada. Pourquoi avoir créé deux classes de citoyens ? Cette loi, si à l'origine elle était une façon de déculpabiliser les blancs face aux torts causés aux Indiens, aujourd'hui elle est devenue le refuge de ceux qui prétendent pouvoir vivre selon leurs coutumes ancestrales et qui finalement abusent de leurs privilèges aux dépens de la grande majorité de la population. Pourquoi les Canadiens n'auraient-ils tous pas le même statut dans ce pays ?
Permalien 2011-03-21 18:48:19
Commentaire de: 
tant qu'a voter pour des clowns, on serait mieux avec le parti pot.

au moins la marijuana a des effets therapeutiques, aussi minimes soit-ils.

ils n'auraient pas plus de couilles mais au moins ils ne font pas semblant d'en avoir.

ca serait un premier pas pour avoir un gouvernement honnete.
Permalien 2011-03-21 18:57:22
Commentaire de: Jo Biwo
La justice

Il ne peut pas y avoir de justice dans une société que si les droits collectifs sont rigoureusement égaux, autant dans leur lettre que dans leur application.
Permalien 2011-03-21 21:17:39
Commentaire de: Michel edoin
@ pedro
le tabac était cultivé par les autochtones d`Amérique qui le fumaient a l`aide de longues pipes bien avant l`arrivée des blancs en Amérique , les Européens ont ramené cette pratique en France et en Angleterre sous l`oeil amusé des nobles des cours des rois , c`est plutot l`alcool que les Européens ont donné aux Amérindiens qui supportaient tres mal cette substance qui les rendait faciles a manipuler .
Permalien 2011-03-22 07:47:40
Commentaire de: 
@Alain Bélanger

Parce que les indiens ne sont pas des canadiens, on ne leur a jamais fait la guerre pour conquerir leur terre, on a signé des traité pour cohabiter, en fait, nous sommes chez eux.

C. Pearson.
Permalien 2011-03-22 09:51:13
Commentaire de: Louis Prévot
godefroy de Bouillon.
Vous avez raison pour les hurons ,par contre demander aux Mohawks de prendre modèle sur eux vous rêvez en couleur ,leur modèle sont les motards criminalisés.
Permalien 2011-03-22 12:07:53
Commentaire de: Thérèse Julien
"Pourquoi avoir la Loi sur les indiens qui permet des droits exceptionnels aux indiens du Canada.

Pourquoi avoir créé deux classes de citoyens?

Pourquoi les Canadiensn'auraient-ils tous pas le même statut dans ce pays ?" (Alain Bélanger le 21@18::48:19)



Comme j'adore ces questions que je trouve très très PERTINENTES ...

POURQUOI la population du Qc veut-elle CRÉER deux classes de citoyens ???

POURQUOI les Canadiens (incluant le Qc) n'auraient-ils tous pas lesmêmes statut dans ce pays ???

POURQUOI les francophones du Qc veulent-ils des considérations PLUS SPÉCIALES que les autres canadiens ???

POURQUOI les Québécois insistent-ils pour être considérer comme "une nation" PLUS distincte/spéciale que les autres canadiens ???
******************

Si la "loi sur les indiens" doit disparraître sans aucunes considérations pour eux et "leurs origines et leurs Droits Ancestraux" ALORS, qu'il en soit de même POUR les francophones du Qc et d'ailleurs.

Que le Canada devienne tout simplement la prolongation du 'melting pot américain" et NON PLUS cette magnifique mosaïque qu'il est.
Permalien 2011-03-22 16:29:24
Commentaire de: Steve Harvey-Fortin
Très bon raisonnement Mme Julien ! Nous sommes tous canadiens et égaux devant la constitution canadienne s'il n'y a pas de distinction de classe de citoyens.

Permalien 2011-03-22 23:33:08
Commentaire de: Louis Prévot
Bon raisonnement Mme Julien mais je rajoute que bien d'autres a part les indiens ont des droits que les Canadiens eux mêmes n'ont plus.
Permalien 2011-03-23 09:59:44
Commentaire de: C. Cobra
Ce problème est politique et n'a absolument rien à voir avec le courage ou la peur des corps de police ou de l'armée.
Tout en admettant que certaines mesures peuvent être prise par le provincial pour contrcarrer la contrebande et le banditisme de certains autochtones, le problème indien demeure de jurisdiction fédérale.
Qui a présentement les couilles pour attaquer ce problème? Harper.
Quoique que vous pensiez de Harper, il a le courage de faire ce qu'il dit.
Pourquoi ne fait-il rien au sujet des autochtoes criminels?
Ce problème semble préoccuper beaucoup plus les Québécois que le ROC.
Pourquoi Harper se préoccuperait des problèmes du Québec?
Conclusion, continuer à voter pour des poteaux oranges..... continuer à proposer des solutions plus connes les unes que les autres (sauf quelques exeptions), à brailler que nos politiciens sont sans couilles, continuez à les élire ces politiciens sans couilles. Quand quelqu'un qui a des couilles se présente, vous en avez peur.
Permalien 2011-07-26 09:57:28
Commentaire de: jimmy Brindle
Les citoyens qui achètent ces produits de contrebande sont autant coupables que ces contrebandiers indiens et autres . Si acheteurs ils n'avaient , contrebandiers ils n'auraient .

Ce problème n'a rien de politique et se situe au niveau du consommateur Québécois qui est le seul responsable de cette situation qu'il a lui même créée par l'utilisation d'un produit de fabrication illégale. Ce problème en est un de société ou tout est permit et toléré .
Permalien 2011-07-26 17:13:50

Laisser un commentaire:

Vous désirez réagir à cet article?
au Passeport Canoë pour laisser un commentaire.