9 Février 2012

Permalink 23:52 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 83 mots  

Guerre de religion...

D'un bout à l'autre du monde musulman, des Chrétiens se font tuer à cause de leur religion.

Et personne — ou presque — n'en parle...





The scale and severity of Islamophobia pales in comparison with the bloody Christophobia currently coursing through Muslim-majority nations from one end of the globe to the other. The conspiracy of silence surrounding this violent expression of religious intolerance has to stop. Nothing less than the fate of Christianity—and ultimately of all religious minorities—in the Islamic world is at stake.











Permalink 23:13 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 138 mots  

Une couronne qui coûte cher

Chaque année, la Ligue monarchique du Canada publie un rapport sur les coûts engendrés par le système monarchique au Canada.

Selon ce groupe, en 2004, l'institution a coûté aux Canadiens la somme de 49 millions de dollars !!!!

C’est pas des pinottes, ça !

Le coût de la monarchie a plus que doublé en 10 ans au Canada, alors qu’il a diminué au Royaume-Uni, où la reine paie des impôts depuis 1992.

De son côté, la gouverneur générale, qui représente la reine au Canada, a coûté près de 19 M$ en 2008. À ça, il faut ajouter 12 M$ pour ses résidences (la Citadelle à Québec et Rideau Hall à Ottawa) et 4,6 M$ pour sa sécurité.

Quant au système de lieutenants gouverneurs, présents dans chaque province, il coûte 7,4 M$.



Permalink 14:30 pm, Richard Martineau / Franc-parler, 49 mots  

L'hypocrisie du Canada

Le Canada ne torture pas, non, nous avons les mains propres, mais nous n'hésiterons plus à utiliser des informations obtenues par des tortionnaires d'autres pays...

Ça, c'est comme un gars qui ne vole pas, mais qui n'hésite pas une seconde à acheter des objets volés...

Maudit beau principe...


Permalink 07:23 am, Richard Martineau / Franc-parler, 578 mots  

Une arnaque royale

Ainsi, après cinq ans de loyaux services, les gouverneurs généraux passent par « Go » et collectent une pension annuelle équivalant à 100 % de leur salaire… et ce, jusqu’à la fin de leurs jours !

Sans payer un sou d’impôt, par-dessus le marché !

Dans un monde où le citoyen ordinaire est de plus en plus appelé à se serrer la ceinture, c’est ce qu’on appelle « faire la passe ».


LUTTER CONTRE LES INÉGALITÉS

Le 18 janvier 2008, lors d’une visite à un centre d’aide pour itinérants, « son Excellence et la très honorable » Michaëlle Jean a prononcé un discours sur la pauvreté.

« Il faut envisager d’autres façons de vivre ensemble, a-t-elle lancé (probablement avec des trémolos dans la voix). Des façons plus justes, des façons plus équitables. »

Je suis parfaitement d’accord avec notre ancienne gouverneure générale.

J’ai d’ailleurs une suggestion : et si on arrêtait tout de suite d’accorder des pensions grotesques à des gens qui ont occupé des postes honorifiques totalement inutiles ?

Il me semble que ça serait un bon début pour lutter contre les inégalités, non ?

Je lance l’idée, comme ça.

Qu’en pensez-vous, madame Jean ?


LA PÉRENNITÉ DE LA NATION

Le pire est que pendant ce temps-là, les Canadiens Anglais sont tout fiers d’accrocher une photo de la Reine dans leur salon.

Comme si ce n’était pas suffisant de voir sa binette chaque fois qu’on sort un 25 sous de nos poches…

D’un côté, on ne cesse de vanter les vertus de l’égalité et de la démocratie. De l’autre, on voue une admiration sans borne à une bande d’aristocrates qui règnent par la loi du sang.

Cherchez l’erreur…

Les adeptes de la couronne disent que la monarchie est importante car elle témoigne de la pérennité d’une nation à travers les siècles. Les gouvernements vont et viennent, mais l’essence profonde de la nation survit aux modes…

« La personne royale et sa lignée portent témoignage de la continuité de l'État, de dire l’historien Joseph Savès. Elles manifestent la survivance de la nation à travers les siècles. Elles contribuent aussi à la cohésion nationale, ce qui est d'une grande importance à l'heure du multiculturalisme. »

Bref, les monarchies servent en quelque sorte de guide, de référence.

Vous voulez savoir ce qu’est la nation anglaise, vous qui venez du Pakistan, de l’Inde ou du Vietnam ? Regardez la famille royale, vous allez tout comprendre.


CANADIAN IDOLS

Si je vivais à Londres, je serais peut-être sensible à cet argument.

Mais en quoi la famille royale britannique représente l’essence de la nation canadienne ?

On n’a pas les mêmes mœurs ni les mêmes valeurs…

Si les Canadiens nommaient Anne Murray et Peter Mansbridge Reine et Roi du pays, je comprendrais. Vous les regardez et vous avez un arrière-goût d’Alexander Keith dans la gorge…

Mais Elizabeth 2 et son fils qui a de grandes oreilles ?

C’est comme si je disais que Michel Drucker est l’incarnation parfaite de l’homo quebecus…


L’ESSENCE DU CANADA

Les célébrations du 60e anniversaire du règne d’Elizabeth II nous coûteront 7,5 millions de dollars.

Bof, pourquoi pas…

Après tout, dépenser à gauche et à droite quand on est dans le rouge fait partie de nos traditions, non ?